Critique du film L’Histoire Personnelle de David Copperfield, adaptation du roman de Charles Dickens avec Dev Patel dans le rôle principal.

Naomi Watts est de retour sur les écrans de Netflix dans Penguin Bloom, une fable inspirante sur la reconstruction et la résilience dans l’handicap.

Critique du film Netflix Le Blues de Ma Rainey avec Viola Davis, qui marque la dernière performance d’un Chadwick Boseman au sommet de son art.

Critique du film The Prom, adaptation d’une comédie musicale de Broadway par Ryan Murphy, avec Meryl Streep et Nicole Kidman.

Réalisé par Philippa Lowthorpe Miss Révolution est une comédie pleine d’humour marquée par une connotation sociale d’un plaidoyer pour l’égalité des genres.

Si l’on aime Charlize Theron en mode bad-ass à la Atomic Blonde, on appréciera surement The Old Guard, le dernier blockbuster de Netflix, en ligne ce vendredi 10 juillet.

Si l’on aime John Wick et Fast & Furious, Balle Perdue est le film qu’il vous faut. Un film franco français de série B bourré d’action pour une intrigue qui file à toute vitesse avec Alban Lenoir sur Netflix.

Les fans pensent le dernier plan de Rey dans Star Wars L’Ascension de Skywalker est recyclé d’une scène précédente dans le film. Spoilers.

Critique du film réussi El Camino, suite de Breaking Bad avec Jesse Pinkman en fuite.

Critique de la comédie Booksmart, première réalisation très réussie d’Olivia Wilde, disponible en France sur Netflix.

Critique du film The Wife avec une Glenn Close brillante, au sommet de son art.

Critique de La Malédiction de Winchester, un film de fantômes très moyen basé sur une histoire vraie, avec Helen Mirren et Jason Clarke.

Critique du film The Villainess, film d’action Sud-Coréen qui suit la vengeance d’une femme bad-ass mais brisée par la vie. 

Quid du dernier blockbuster SF aujourd’hui sur Netflix avec Natalie Portman en tête d’affiche ? La critique d’Annihilation signée le Cerveau.

Mon Ami Dahmer raconte la jeunesse de Jeffrey Dahmer, un tueur en série américain. Malheureusement, Le Cerveau a l’impression d’avoir ressentie toute la souffrance de ses victimes en regardant ce film.

The Cloverfield Paradox : les origines de Cloverfield auraient pu être bien plus subtiles. La Critique du Cerveau