Maléfique ou les origines de la sorcière iconique de la Belle au Bois Dormant. Un règlement de conte magnifique qui renouvelle l'héritage des studios de la souris aux grandes oreilles.

Nouvelle sortie pour les X-Men de Bryan Singer avec X-Men : Days of Future Past, l'aboutissement des mutants au grand écran. En bien comme en mal.

Entre mafieux, triangle amoureux et voyage initiatique psychédélique, Charlie Countryman est une invitation au voyage qui ne laissera pas indifférent.

Le réalisateur Gareth Edwards s'empare du mythe de Godzilla et l'actualise dans une vision symbolique de la relation entre l'Homme et la Nature.

Critique du film Arthur Newman, un road movie romantique avec Colin Firth et Emily Blunt.

Quand la 3D rencontre 3 réalisateurs atypiques, on obtient 3x3D, une réflexion sans profondeur.

Avec Last Days of Summer, Jason Reitman réalise un beau drame porté par de très grands acteurs qui font oublier les quelques défauts.

Avec The Amazing Spider-Man, Le destin d'un héros, Sony dévoile son plan pour instaurer un univers étendu pour notre cher Tisseur.

Man of Tai Chi, un actioner de Keanu Reeves qui séduit beaucoup malgré ses quelques défauts : la critique du Cerveau

Critique de Noé, film biblique audacieux de Darren Aronofsky avec Russell Crowe dans le rôle titre.

Critique de Rio 2, film d’animation festif pour les petits et les grands toujours sous fond de musique brésilienne rythmée avec un message écologique derrière.

Critique de All About Albert, comédie romantique de Nicole Holofcener avec James Gandolfini et Julia Louis-Dreyfus. Un film tendre qui vous fera sourire.

La Sentinelle de la Liberté rempile dans Captain America : Le Soldat de l’Hiver qui est un bon divertissement. Et c’est tout.

Dark Touch, ou une version pré-ado de Carrie qui traite avec maladresse du thème de la violence contre les enfants.

Critique de la tendre et magnifique love story de Spike Jonze Her

Quentin Dupieux, aka Mr Oizo, confirme son statut d’enfant terrible du cinéma franco-américain avec Wrong Cops.

Un amour d’hiver, Winter’s tale dans la Langue de Shakespeare et qui n’a rien à voir avec la pièce du même nom du grand S, est une romance qui laissera ses spectateurs de glace : la critique, déçue, du Cerveau

Le dernier film de George Clooney revient sur une catégorie de soldats méconnue de la Seconde guerre Mondiale les Monuments Men : la critique

Sept ans après la fin de la série, Veronica Mars est de retour pour un long métrage où drame, humour et mystère sont au rendez-vous. Le Cerveau l’a vu pour vous.

300, le film qui a révélé Zack Snyder et Gerard Butler au monde, a le droit a un deuxième opus le 5 mars 2013 : 300 : La Naissance d’un empire. Plus violent que son ainé 300 : La Naissance d’un empire en met plein la tronche ! Critique.

Non-Stop de Jaume Collet-Serra, avec Liam Nesson et Julianne Moore en tête d’affiche est un thriller efficace avec beaucoup de turbulences : critique.

Wes Anderson signe un nouveau chef-d'oeuvre avec The Grand Budapest Hotel, son meilleur film à ce jour.

La Grande Aventure LEGO, une réussite narrative et animée qui parle autant aux plus petits qu’aux plus grands.

Pompéi, la ville romaine disparue est ressuscitée par Paul W.S. Anderson, dans le film du même nom. Film catastrophe à mi chemin entre Titanic, Gladiator et 2012, Pompéi divertit mais peine à convaincre : Critique.

Le Crocodile du Botswanga, en salle le 19 février, est la dernière comédie du duo Ngigol/Éboué. Pastiche d’une dictature africaine, elle dénonce tout en amusant un sujet d’actualité très peu abordé par le cinéma français. Le Crocodile du Botswanga ne manquera pas d

18 ans après avoir séduit la France avec un film devenu depuis un classique, les Inconnus reviennent dans les salles le 12 février dans Les Trois Frères : Le Retour . Toujours aussi ratés, avares et mesquins, Benard, Didier et Pascal n’ont pas changé, pour le bonheur de t

M. Peabody et Sherman: Les voyages dans le temps arrive dans les salles françaises ce 12 février. Adapté d’un cartoon populaire aux US, mais inconnu chez nous, le chien savant séduit quand même dans ce dessin animé pour toute la famille. Drôle et intelligent, M. Peabody

Jack et la mécanique du coeur : une belle fable poétique signé Mathias Malzieu à mi-chemin entre la féerie de Burton et l'univers de Dyonisos