Prix du sous-titrage et du doublage de l’ATAA édition 2013-2014

0

annonce-+®dition-2013-2014-fond-blanc-copie-640x290

Ce vendredi 24 janvier a lieu l’édition 2013-2014 des Prix du sous-titrage et du doublage de l’ATAA.

L’ATAA est L’association des Traducteurs – Adaptateurs de l’Audiovisuel. En 2010, l’Association décidait de créer un Prix du sous-titrage récompensant deux sous-titrages remarquables de films sortis en salles. Forte du succès de la première édition (2011-2012), l’association a également créé dès l’année suivante un Prix du doublage. Le 29 mars 2013, deux auteurs de sous-titrage et deux auteurs de doublage étaient ainsi distingués dans plusieurs catégories : sous-titrage d’un film non anglophone, sous-titrage d’un film anglophone, doublage d’un film d’animation et doublage d’un film en prises de vue réelles.

Belinda Milosev avait été récompensé pour pour les sous-titres du film serbe La Parade, Maï Boiron pour ceux du film américain Zero Dark Thirty, Bob Yangasa pour Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout, et Claire Impens pour Sur la route.

Ces prix s’inscrivent dans la volonté de l’ATAA de faire connaître les spécificités des métiers qu’elle représente et de promouvoir la qualité des adaptations audiovisuelles.

Sans le travail de ces personnes dans l’ombre, la majorité de vos films et séries télé étrangère seraient inaccessibles pour une grande partie du public français. Les traducteurs de l’ATAA font de leur mieux pour s’assurer de la qualité de la traduction des œuvres. Dans un contexte économique difficile pour la filière audiovisuelle, les traducteurs professionnels sont les seuls garants de cette qualité, une exigence indispensable au respect des œuvres cinématographiques et des spectateurs.

Cette année encore, les jurés des Prix du sous-titrage et du doublage se sont plongés dans les films sélectionnés afin de distinguer plusieurs adaptations et les résultats seront révélé ce vendredi 24 janvier à la Fémis.

Films en lice et leur adaptateur

les-miller-une-famille-en-herbe-critique-sudeikis-aniston- 40 ans mode d’emploi de Judd Apatow adapté de l’anglais par Juliette Caron
- A Very Englishman de Michael Winterbottom adapté de l’anglais par Odile Manforti
- Les Amants passagers de Pedro Almodóvar de l’espagnol par Françoise Monier & Nelson Calderón
- Blue Jasmine de Woody Allen adapté de l’anglais par Michèle Nahon
- Diaz, un crime d’Etat de Daniele Vicari adapté de l’italien par Céline Merlin
- Effets secondaires de Steven Soderbergh adapté de l’anglais par Brigitte Lescut
- Free Angela de Shola Lynch adapté de l’anglais par Claire Gausse & Marine Héligon
- Ma meilleure amie, sa soeur et moi de Lynn Shelton adapté de l’anglais par Françoise Monier
- Mariage à l’anglaise de Dan Mazer adapté de l’anglais par Bob Yangasa
- Les Miller, une Famille en herbe de Rawson Marshall Thurber adapté de l’anglais par Pascale Joseph
- No de Pablo Larraín adapté de l’espagnol par Rachèl Guillarme & Nelson Calderón
No-Pain-No-Gain-deux -extraits-vf- No Pain no gain de Michael Bay adapté de l’anglais par Thomas Murat
- Oh boy de Jan Ole Gerster adapté de l’allemand par Lisa Trahard
- Prisoners de Denis Villeneuve adapté de l’anglais par Rachèl Guillarme
- Promised Land de Gus Van Sant adapté de l’anglais par Guillaume Tricot
- Snowpiercer, Le Transperceneige de Bong Joon-Ho adapté de l’anglais par Didier Ruiller
- Les Stagiaires de Shawn Levy adapté de l’anglais par Bruno Chevillard & Emmanuel Denizot
- Star Trek into Darkness de J. J. Abrams adapté de l’anglais par Emmanuelle Boillot

Partager