Nelson Mandela : Madiba au cinéma

0

nelson mandela au cinéma

L’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, vient de nous quitter à l’âge de 95 ans alors qu’il était dans un état critique. Retour sur les films qui se sont inspirés de la vie de cet homme hors du commun, qui renderont désormais hommage à la grandeur de ses exploits.

Médiateur pour la paix au Burundi, fervent défenseur des droits de l’homme, celui qui est à l’origine de la fin de l’Apartheid en Afrique du Sud vient de s’eteindre, ce 5 décembre 2013.

Nelson Mandela. Un politicien, un homme, au destin incroyable dont l’histoire et l’aura auront marqué le XXème siècle et à tout jamais grâce à sa lutte acharnée contre la fin de l’apartheid, l’égalité des hommes et le respect des droits de l’homme en Afrique. Une figure emblématique qui rejoint ces autres icones de la paix et l’égalité et la liberté comme Gandhi ou Martin Luther King.

C’est avec beaucoup d’émotion que le Cerveau de Brain Damaged revient sur les films qui ont été inspirés par ce président d’Afrique du Sud mort à 95 ans, dont l’humanité se souviendra, avec, ou sans cinéma.

Rest in peace Madiba.

 

mandela affiche 1996

Mandela  (1996)

 

Réal: Angus Gibson et Jo Menell

Mandela est un documentaire officiel sur Nelson Mandela. A travers de nombreux témoignages, ce documentaire aborde une partie de son enfance et sa lutte pour l’abolition de l’apartheid. Des interviews de F.W de Klerk, Winne et Nelson Mandela et Eugene Terre’Blanche ponctuent le film qui a été nommé pour l’Oscar du meilleur documentaire au moment de sa sortie.

Bande annonce

Mandela & De Klerk (1997)

Mandela et De Klerk affiche

Réal : Joseph Sargeant
Casting  : Sidney Poitier, Micheal Caine

En 1964, Nelson Mandela et d’autres détenus politiques sont condamnés à la prison à vie sur l’île Robben, à la suite d’un procès en forme de mascarade. En 1990, le président de l’Afrique du Sud, F.W. De Klerk, annonce la libération de tous les détenus politiques, y compris Mandela. C’est l’époque de la passation de pouvoirs, entre deux époques, et deux visions de l’Afrique du Sud.

Mandela et De Klerk revient sur la sortie de prison après 27 ans de détention et l’abolition de l’apartheid par Nelson Mandela et Frederick De Clerc. Un téléfilm avec de belles têtes d’affiche dans la peau de ces grand hommes de l’histoire : Sidney Poitier et Michael Caine qui retrace non seulement l’histoire du politicien mais aussi leur relation d’anciens prisonniers de Robben Island libérés par ce président.

Le film a été tourné sur les lieux historiques d’Afrique du Sud, avec des scènes utilisant des images d’actualité d’époque. Le film a reçu une nomination aux Golden Globes 1998.

 

Bande Annonce

Goodbye Bafana (2007)

goodbye_bafana_affiche

Réal : Bille August
Cast : Dennis Haybert, Joseph Fiennes, Diane Kruger

La vie de James Gregory, un Sud-Africain blanc, gardien de prison en charge de Nelson Mandela, de l’incarcération de ce dernier dans les années 60 à sa libération en 1990. Pendant 25 ans, Gregory s’est occupé de Mandela jour après jour. Il a été son géôlier, son censeur mais aussi son confident, de Robben Island à Pollsmoor, et enfin jusqu’à Victor Verster d’où il fut libéré en 1990.

Goodbye Bafana raconte la supposée amitié entre Nelson Mandela et l’un de ses gardiens pendant son emprisonnement. Un film qui a  levé la controverse,  puisque  l’auteur du livre ayant inspiré le film, James Gregory, était effectivement un gardien sur Robben Island, mais n’aurait pas cotoyé  le  président Sud Africain  autant  qu’il aimerait le faire croire. Censeur, il lisait le courrier entrant et sortant de Mandela. Dans sa biographie Les chemins de la liberté, Nelson Mandela le mentionne à peine.

Si les fait réels peuvent s’avérer relever de la fiction,  Goodbye Bafana est une réussite pleine de bon sentiment. Dennis Haybert y est excellent tout comme Ralph Fiennes. Le film a été nommée dans pas moins de 8 catégories au Berlinales 2007

 

Bande Annonce

 

Invictus (2009)

invictus-afficheRéal : Clint Eastwood
Cast : Matt Damon, Morgan Freeman

 En 1994, l’élection de Nelson Mandela consacre la fin de l’Apartheid, mais l’Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995…

Le plus connu (et récent) des films sur Mandela, Invictus tient place après l’accession au pouvoir du président de l’ANC, face à la peur des blancs d’Afrique du Sud. C’est avec l’aide du capitaine de l’équipe de Rubgy que Madiba va unir son pays en les encourageant à gagner la coupe du monde.

Excellente interprétation de Morgan Freeman, adoubé par Nelson Mandela en personne, et de Matt Damon, tous deux nommés aux oscars, Invictus a été nommé aux César 2011, aux Golden Globes et aux Screen Actors Guild Award 2010. Invictus est l’un des films les plus marquants de Clint Eastwood de ces dernières années avec Gran Torino, lui aussi sur la thématique raciale.

Bande Annonce

 

Long Walk To Freedom (2013)

mandela_long_walk_to_freedom idris elba

Réalisateur : Justin Chadwick
Cast : Idris Alba, Naomie Harris

Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. 
Son arrestation le sépare de Winnie, l’amour de sa vie qui le soutiendra pendant ses longues années de captivité et deviendra à son tour une des figures actives de l’ANC.
À travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays, l’Afrique du Sud, de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid. Il sera le premier Président de la République d’Afrique du Sud élu démocratiquement. 

Long Walk To Freedom (Les Chemins de la liberté) sera une adaptation directe de l’autobiographie de Nelson Mandela.C’est Idris Alba endosse le rôle Madiba tandis que Naomie Harris (Skyfall) celui Winnie Mandela. Le film est prévu pour une sortie en fin d’année en Afrique du Sud.

Long Walk To freedom sera le premier film basé sur l’autobiographie officielle de Nelson Mandela, et donc au plus près des faits du destin de ce grand homme qui a uni son peuple. Prévu en salle le 18 décembre prochain, Long walk to freedom permettra à tout un chacun de raviver la mémoire face à l’extrordinaire vie de Madiba, qui a quitté le monde ce 5 décembre 2013.

 Bande annonce

Crédis photos :© Droits reservés 

Asma El Mardi et Yves Lawson

La rédaction

Partager