Game of Thrones saison 7 : le calme avant la tempête (spoiler)

0

Game-of-Thrones-saison-7-critique episode 1 calme avant tempete daenerys emilia clarke-une
4.5

Retour sur un début de saison qui met en place les enjeux des prochains épisodes de Game of Thrones saison 7, dans un calme qui présage une sacrée tempête tout feu tout flamme

Elle était attendue depuis plus d’un an. Ça y est, la saison 7 de Game of Thrones a été lancée cette nuit dans un premier épisode assez calme, présageant le meilleur pour la suite.

Comme on s’en doutait, la plupart des images des multiples bandes-annonces de la nouvelle et avant-dernière saison de Game of Thrones étaient extraites de ce premier épisode. Un premier épisode classique de Game of Thrones, qui met en place les enjeux de la saison, sans pour autant proposer de véritable retournement de situation ou d’intrigue.

Back To Westeros

Game of Thrones saison 7  Bran Et MeeraAvec une saison de 7 épisodes, les scénaristes ne perdent clairement pas de temps. Dès ce premier, intitulé Dragonstone, les pions se mettent en place sur l’échiquier. Si certains spectateurs impatients et aguerris regretteront le manque de séquences véritablement marquantes, à couper le souffle ou étonnantes comme celle d’Arya dès le début, ce qui est certain, c’est que ce premier épisode prend le temps de mettre en place chaque personnage et chaque intrigue avant de filer vers le gros du fil rouge de Game of Thrones : l’attaque des Marcheurs Blancs. Une attaque annoncée par une séquence d’une vision de Bran qui fait froid dans le dos, au sens propre et figuré.

Arya Bad-Ass

Et même si la séquence pré-générique, qui n’est pas coutume dans la série, Game of Thrones, lance cette saison 7 sur une première hécatombe de masse, notamment avec la vengeance ultime d’Arya sur la maison Frey – bien sûr que tuer le patriarche n’était pas suffisant pour le jeune assassin – le Cerveau s’attendait bien à un épisode assez tranquille de Game of Thronessurtout après le final époustouflant de la saison dernière.

arya-saison-7-game-of-hrones

Que ce soit au Nord ou au Sud, nos héros, et anti-héros, se préparent chacun à s’affronter : Cerseï confronte enfin Jaime, qui semble vraiment commencer à remettre en question sa relation avec sa sœur/bien-aimée. Une sœur, désormais Reine, en colère – très en colère – clairement, et prête à tout pour continuer à régner, quitte à forger les alliances les plus improbables.

Lyanna FTW

Game of Thrones  saison 7 première  - Lyanna MormontOn passera aussi assez de temps au Nord, avec Jon qui prépare le Nord à l’invasion des Morts. Comme suggéré la saison précédente, Jon devra faire face à Sansa, qui semble animée par l’esprit « Cerseï » et qui souhaite s’imposer elle aussi comme une Cheffe.

Le Cerveau saluera quand-même une fois de plus la petite Lyanna, interprétée avec brio par la petite Bella Ramsey, qui arrive toujours à s’imposer avec charisme dès que cette dernière prend la parole. Elle arrive même à éclipser les personnages principaux de Game of Thrones, par sa fougue et son jeu. Bravo petite !

La dure vie de Sam

(littéralement dans le caca)

Les passages les plus intéressants et importants pour la suite dans cet épisode sont ceux qui concernent Sam à la Citadelle. Si les scénaristes, Dan Weiss et David Benioff, et le réalisateur, ont clairement voulu faire un petit clin d’œil au Jour Sans Fin avec le calvaire de Sam, étudiant à la Citadelle et préposé aux tâches les plus ingrates, ces séquences autour de notre joyeux personnage sont décisives pour la suite. Sam sait où il peut certainement trouver la clé pour détruire les Marcheurs Blancs dans la bibliothèque de la Citadelle, même s’il n’y a pas accès et que peu le prennent au sérieux. Mention spéciale pour Jim Broadbent qui incarne le mentor Mestre de Sam, et qui pourrait bien être un allié de taille pour ce dernier.

Game of Thrones saison 7    Sam

Mais l’information principale qui réside dans ces séquences sont de l’ordre de deux : un échange entre Sam et Gilly et les trésors qui pourraient être enfouis dans Dragonstone, annonce la rencontre tant attendue entre Jon et Daenerys, peut-être même dès le prochain épisode. Une autre séquence de Sam en plein exercice de ses tâches subalternes nous annonce d’emblée la survie de Jorah, bien atteint par la léprose, mais apparemment en train d’être soigné. Une fois de plus, les rumeurs et autres spoilers disaient vrai.

Fan Service

ed sheeran game of thronesSi la séquence entre le Limier et Beric Dondarrion a son utilité pour la suite, et montre un Limier plus tendre et touchant que jamais, ainsi qu’une probable alliance entre ces dernier et Jon, le Cerveau déplore une séquence qui aurait pu fonctionner sans fan service inutile.

En effet, il y a quelques mois on apprenait que Ed Sheeran, le célèbre chanteur pop-rock ferait un caméo dans Game of Thrones. Si être célèbre et fan a son lot d’avantage pour certains, pour la première fois, un caméo dessert plus qu’il n’amuse. Si cette séquence avec Arya, partageant un repas avec l’armée de ses ennemis, se rendant compte de leur humanité, a son importance dans la construction future du personnage – et peut-être ses décisions à venir face à ses ennemis – la présence du chanteur à la mode gâche cette séquence. Trop de plans sur le musicien, clairement pas acteur, n’aident pas les dialogues et détournent du véritable intérêt de cet échange entre soldats Lannister et Arya. Une séquence certainement à oublier.

Daenerys back home

La dernière scène de cet épisode, celle que tout le monde attendait, concerne l’autre héroïne charismatique de Game of Thrones : Daenerys Targaryan. Une scène très en silence, comme pour faire ressentir toute l’émotion de ce retour pour Daenerys en mère patrie, dans le château où elle est née. On la suit dans la découverte de ce lieu, que nous connaissons qu’en partie avec les séquences de Stannis dans la salle de guerre.

Game of Thrones - Daenerys revient

Comme une scène de contemplation des lieux, aucun dialogue, que les notes de Ramin Djawadi, épiques et typiques de la Khaleesi, accompagnent les personnages dans leur installation. Une séquence visuellement époustouflante pour des décors assez impressionnants, réels et de synthèse, qui nous rappellent à quel point les techniciens à la production de Game of Thrones ont du talent. Une production hors normes, même pour une série HBO, avec une technique que l’on attend d’un long-métrage, moins d’une série. Une séquence qui sera conclue par Daenerys en une phrase : « Shall We Begin ? (On s’y met ?) » ! La Reine légitime de Westeros ne perd pas de temps : elle est arrivée à Westeros et compte bien s’installer sans perdre de temps chez elle, au sens guerrier du terme. De quoi donner le ton pour la suite.

Le Calme avant la tempête

Pour conclure cette entrée en matière, le Cerveau dira qu’en somme, Game of Thrones reste à la hauteur de ce qu’elle a pu nous proposer depuis 7 ans : une réalisation époustouflante, des effets spéciaux maîtrisés, des personnages toujours aussi attachants et étonnants, pour une intrigue de saison qui se définit doucement mais sûrement.

Le voyage en terre westerosi reste toujours aussi immersif et palpitant, voire même drôle – le Cerveau pense particulièrement à Sam – pour une saison qui s’annonce forte en émotion. Ce coup d’envoi assez calme présage à coup sûr une sacrée tempête.

 Crédit photos : ©HBO

Partager