How to Get Away With Murder saison 4 : Mais où est passé ce bébé ?! (Critique)

1

4.0

Retour sur le premier épisode de la saison 4 de How to Get Away With Murder qui semble prendre une nouvelle direction avec un nouveau mystère. Spoilers.

How to Get Away With Murder était de retour cette semaine sur ABC. Le premier épisode de la saison 4 fut très intéressant et offre une nouvelle direction. En effet, si la structure reste plus ou moins la même (avec moins de flashbacks/flashforwards), le mystère au centre de cette première partie de saison n’est pas un meurtre, du moins pas en apparence.

Laurel au coeur du mystère

how-to-get-away-with-murder-saison-4-mais-ou-est-passe-ce-bebe-critique-1En effet, Laurel enceinte mais elle dit à son père qu’elle a avorté. Elle sait que son père lui ment à propos de la mort de Wes dont il est responsable. Elle a compris que son père été impliqué et elle ne lui fait pas confiance. Le téléspectateur réalise qu’elle n’a pas avorté quand elle dit au groupe qu’elle a décidé de garder l’enfant. Mais à la fin, comme la série sait bien le faire, un twist vient complètement surprendre. Laurel a été retrouvée trois mois plus tard, inconsciente avec des drogues dans le sang, sans bébé dans le ventre alors qu’elle ne devait accoucher que dans 5.mois. Qu’est-il arrivé au bébé ? Aussi à ses côtés se trouve un nouveau personnage qui est révélé dans l’épisode comme étant le psy d’Annalise, joué par Jimmy Smits.

Comme à son habitude, la série arrive à jouer avec nerfs des téléspectateurs. La plus grande question est donc : Que s’est-il passé avec le bébé ? Laurel a-t-elle fait une fausse-couche et n’en a pas le souvenir ? A-t-il été kidnappé ? Arraché de son ventre ? A-t-elle accoucher avant terme mais ne s’en souvient plus ? Quand on retrouve Laurel dans le flashforward, elle se trouve dans un établissement hospitalier, est-elle internée en psychiatrie ? Bref, tous les scénarios passent par la tête et le téléspectateur replonge dans le monde impitoyable de Murder en s’arrachant les cheveux !

Annalise reprend sa vie en main

Ce premier épisode de saison est aussi l’occasion de voir Annalise tenter de reprendre sa vie en mains après son séjour en prison la saison dernière et la mort de Wes. Elle va donner rendez-vous à ses stagiaires mais ce n’est pas pour fêter le fait qu’elle n’a pas été radiée du barreau, c’est parce qu’elle a décidé de les laisser partir. La scène du restaurant est probablement l’une des meilleure de l’épisode quand elle leur donne leur lettre de recommandation. Et elle ne laisse pas tomber que les “Keating Four”, elle se sépare aussi de Bonnie qui n’est pas contente et se rend directement chez l’ennemi – le bureau du procureur – pour un entretien. Annalise part aussi rendre visite à ses parents et sa soeur pour voir s’il n’est pas temps de mettre sa mère dans un établissement médicalisé pour ses problèmes de démence.

how-to-get-away-with-murder-saison-4-mais-ou-est-passe-ce-bebe-critique-2

Si How to Get Away With Murder est une série qu’on aime pour ses casse-têtes et ses mystères complètement dingues, elle n’oublie pas de parler de vrais sujets comme les problèmes d’addiction et d’alcoolisme. En effet, Annalise souffre vraiment de ce mal. Un mal qu’elle semble avoir hérité de son père et dont elle semble cette fois vraiment vouloir s’en sortir. Il y a une véracité dans la manière dont la série aborde le sujet. Et bien évidemment, il a la démence de sa mère qui est aussi au coeur de ce premier épisode. A 92 ans, Cicely Tyson ne cesse de surprendre et d’émouvoir avec son jeu d’actrice excellent. Les scènes qu’elle partage avec Viola Davis sont à briser le coeur. C’est donc un épisode très personnel pour Annalise et Viola Davis continue de briller dans le rôle.

Des chiots paumés mais amoureux

how-to-get-away-with-murder-saison-4-mais-ou-est-passe-ce-bebe-critique-3Sans Annalise, Michaela et Asher, qui sont toujours en couple, ne savent plus vraiment quoi faire. Ils sont en colère, surtout Michaela et vont devoir trouver un autre stage. Pour le moment, il ne se passe pas grand chose avec eux, le mystère étant centré sur Laurel, le Cerveau attend de voir comment les scénaristes vont gérer “Michelle et White Barack” comme dit Michaela.

De son côté, Connor prend plutôt la chose. Une des questions laissée en suspens à la fin de la saison 3 était la demande en mariage d’Oliver à Connor. Connor (qui n’a plus de barbe et s’est coupé les cheveux !) a refusé mais cela n’empêche pas le couple de rester ensemble. La raison du refus est assez logique. Oliver a fait sa demande parce qu’il avait peur de perdre Connor. Si Connor aime Oliver, il ne veut pas se marier pour de mauvaises raisons. Il souhaite qu’ils aient vraiment leur vie en main et que les choses aillent bien avant de se lancer dans un mariage qui pourrait avoir de mauvaises fondations. Connor grandit et devient de plus en plus responsable, c’est assez étonnant mais ça fait plaisir à voir.

Dans l’ensemble, la série est toujours bien écrite mais cette fois-ci, le rythme est différent., ce qui n’est pas plus mal. On attend de voir ce qu’il en est avec Laurel et comment le reste des personnages vont évoluer.

Crédit ©ABC

Partager

  • Cathy b

    J’ai tenté 2 ou 3 épisodes de la s1 et j’ai abandonné. Impossible de m’attacher à aucun des personnages que j’ai trouvé tous plus antipathiques les uns que les autres.