Gotham saison 4 : La naissance d’un justicier masqué (critique)

1

gotham-saison-4-la-naissance-dun-justicier-masque-critique-une
3.5

Retour sur le premier épisode de la saison 4 de Gotham qui montre la naissance d’un justicier masqué. Spoilers.

Cette semaine, la série Gotham est revenue sur la Fox pour sa saison 4. Une saison qui commence assez bien et intrigue pour la suite. La fin de la saison 3 avait bien mis en place les choses pour la saison 4 et ce premier épisode livre de bons moments, confirmant que Bruce est sur le chemin pour devenir l’homme que tout le monde connaît sous le nom de Batman. Ce premier épisode fait aussi un bon travail d’équilibre entre la mythologie de la série et son côté procédural. Aussi, Pingouin prend de l’assurance et prend les rennes du réseau criminel de la ville.

gotham-saison-4-la-naissance-dun-justicier-masque-critique-3Dans ce premier épisode de saison 4, alors que Oswald a pris le contrôle du crime, un gang de criminels débarque et met Oswald au défi. Ils prennent Jonathan Crane en otage et ce dernier va devenir Scarecrow (l’épouvantail) l’incarnation de sa propre peur.

Bruce Wayne, le justicier masqué

Toute la promo de la saison était en grande partie autour de l’évolution de Bruce en justicier masqué. Si Batman est encore très loin, les premiers signes du Dark Knight sont bien présents. Bruce se transforme en justicier et il a décidé de prendre les choses en main. Il se prépare aussi pour le retour de Ra’s Al Ghul pour pouvoir lui tenir tête. Gotham commence clairement à se rapprocher encore plus des comics avec des moments très propre à Batman comme sa tendance à apparaître et disparaître sans faire un bruit ou encore sa capacité nouvelle à sauter d’immeuble.

gotham-saison-4-la-naissance-dun-justicier-masque-critique-1

Clairement, Gotham rappelle bien ses origines avec le changement de Bruce après trois saisons où le jeune garçon savait à peine se battre. Durant ses premières saisons, même si la série est clairement tirée de l’univers Batman, Gotham tentait de ne pas trop mettre le personnage dans la tête des gens. C’était un bon moyen pour se différencier et prendre ses distances avec le personnage iconique. Mais maintenant que Bruce a grandit et qu’il commence à prendre ses responsabilités de justicier, les comparaisons ne vont pas s’arrêter. Et puis en fin de compte, Gotham est le parcours initiatique de celui qui deviendra Batman. Cette saison 4 semble être la saison où Gotham va nous donner Batman sans vraiment nous le donner. Il est encore au stade embryonnaire mais son identité secrète se construit petit à petit. Le Cerveau attend de voir si le passage est réussi ou s’ils sont complètement passé à côté.

Pingouin, criminel organisé

gotham-saison-4-la-naissance-dun-justicier-masque-critique-2Si l’évolution de Bruce est intéressante, celle de Pingouin est un régal. Il est désormais à la tête du réseau criminel de Gotham City et a réussi à baisser le taux de criminalité de la ville. Sa méthode est très simple, il a livré à certains une licence de crime en toute impunité. C’est une idée assez ridicule en soit, mais qui fonctionne et qui lui donne le contrôle tout en faisant un pied de nez à la police. Cette méthode évite le chaos mais Jim et Bruce ne sont pas très contents de voir Oswald faire sa loi. La police perd le contrôle et Bruce, qui joue les justiciers tente de faire de son mieux même si c’est dangereux et malgré les avertissements d’Alfred.

Oswald Cobblepot reste le meilleur méchant de la série. Même si par moment il en fait des caisses, il est fun à suivre et son évolution continue de surprendre. Robin Lord Taylor fait un beau boulot dans le rôle et s’affirme de plus en plus en tant qu’acteur.

Dans l’ensemble, la saison commence assez bien. La folie de la saison précédente est un peu retombée, mais avec Gotham, on ne sait jamais, les gros délires surréalistes peuvent repartir de plus belle. Ce qui est sûr, c’est qu’elle embrasse de plus en plus les codes des comics et intègre encore plus des éléments qui renvoient à Batman. Ce qui est aussi intéressant c’est que la série arrive à un stade où elle peut se permettre certaines choses. Elle était déjà complètement barrée et ne peut pas aller plus loin de ce qu’elle a déjà fait. Si vous êtes déjà à bord du train Gotham, vous ne sauterez probablement pas en route, du moins pas à la saison 4. Une saison que le Cerveau espère divertissante pour la suite.

Gotham, c’est tous les jeudis sur la Fox et en US+24 sur MyTF1VOD.

Crédit ©FOX

Mots-clefs,

Partager

  • Bastien Dartois

    Deux cerveaux à IT, trois et demi à Gotham… on frôle le ridicule…à moins qu’on y soit déjà franchement…