Pretty Little Liars saison 7 : Un final à la vie à la mort (Spoilers)

0

pretty-little-liars-saison-7-un-final-a-la-vie-a-la-mort-spoilers-une
2.5

Critique du final de la saison 7 de Pretty Little Liars qui a révélé l’identité de A.D. mais qui s’avère être prévisible. SPOILERS.

Pretty Little Liars, c’est terminé. Enfin. Le dernier épisode de la saison 7 de la série a été diffusé mardi 27 juin sur Freeform et a donné l’identité de A.D., la personne qui a passé les dernières années à torturer Spencer, Hanna, Aria, Emily et Alison. Après sept ans de textos menaçants, de torture physique et morale, de vraies morts et de fausses morts, de disparitions et autres histoires rocambolesques, Pretty Little Liars, c’est fini. Une série qu’on adore et qu’on déteste à la fois parce qu’elle est la reine de la frustration mais elle fut aussi le parfait plaisir coupable de beaucoup.

Le grand mystère résolu

Si la série fournit une explication quant à l’identité de A.D., elle reste frustrante et surtout très basique. En effet, il s’avère que la coupable est Alex Drake (avec un horrible accent anglais servi par Troian Belissario, qui est pourtant la meilleure actrice du groupe), la jumelle de Spencer dont l’existence était inconnue jusqu’à présent. C’est facile d’aller sur la route de la jumelle démoniaque, trop facile. C’est un ressort classique de soap. D’autant que les prédictions avaient vu juste sur son identité. Cette révélation est donc décevante parce que non seulement c’était prévisible mais les motivations d’Alex sont basiques. Elle était simplement jalouse de la vie de sa soeur qui selon elle a tout : la famille, l’amour et des amies. Elle était aussi en mode revanche pour la mort de Charlotte avec qui elle avait développé une relation de soeur. Si ça a un sens, ce n’est pas une fin complètement satisfaisante mais au moins la série a donné une réponse à son mystère. Le plus drôle dans tout ça, c’est qu’il n’a fallu qu’une seconde à Jenna et à un cheval, pour comprendre que Spencer n’était pas Spencer. Jenna et un cheval !

Image result for pretty little liars season 7 alex

En plus de la révélation de A.D., l’identité du père des jumelles d’Alison et Emily a été révélée et il s’agit de Wren avec qui Alex a eu une relation. S’il n’était pas A.D. comme certains ont pu le penser, il était proche d’elle. En effet, ils se sont rencontrés par hasard dans un bar à Londres et c’est à partir de là qu’elle a découvert qu’elle avait une jumelle et une autre soeur, Charlotte. Ils ont clairement un grain dans cette famille DiLaurentis/Drake et Wren, qui est mort, tué par Alex, avait vraiment un truc pour ces soeurs.

Fan-service à son paroxysme

En ce qui concerne les couples, rien de bien surprenant. Le fan-service était à son maximum avec le mariage d’Aria et Ezra, Alison et Emily, qui sont déjà mamans, se sont fiancées; Caleb et Hanna qui se sont passés la bague au doigt il y a quelques épisodes, attendent un enfant et Spencer et Toby qui se sont retrouvés. Même si leurs retrouvailles ne sont pas complètement satisfaisante. Spencer mérite mieux après tout ce qu’elle a traversé.

pretty-little-liars-saison-7-un-final-a-la-vie-a-la-mort-spoilers-2On sent que la showrunner (qui fait un caméo remarqué) a vraiment voulu faire plaisir aux fans en leur offrant tous leurs couples favoris et en faisant aussi plusieurs références au pilote de la série mais aussi à d’autres moments comme les mamans dans la cave qui n’a toujours pas de résolution. Nous ne savons toujours pas comment elles sont sortie de là. Le clin d’oeil était bien vu mais pas de réponse.

Il est aussi évident que Marlene King a changé plusieurs fois de A.D. La piste de Lucas a longtemps été une possibilité et on a presque le sentiment que la showrunner s’est inspirée des suggestions en ligne parce qu’à moins que la jumelle a toujours été sa réponse, la théorie sur la jumelle de Spencer circule depuis quelque temps. Il y a aussi un faux-semblant avec Melissa qui aurait pu être une option possible pour A.D. mais il s’avère que Melissa n’est finalement pas aussi horrible que ça.

Un spin-off en route ?

La série se termine sur la disparition d’Addison, la petite peste qui n’a aucune manière et ne sait pas parler à ses profs. On craint ici que Freeform ne prépare un spin-off suit des personnages introduits dans ce final qui n’intéressent personne. Addison est insupportable (pire qu’Alison au début) et ses “amies” sont bien mignonnes mais elles n’ont aucun intérêt. Ce serait clairement une erreur de vouloir continuer la série avec d’autres personnages. Il faut s’avoir s’arrêter au bon moment et c’est le bon moment. Le public n’a pas besoin d’une nouvelle histoire de Liars et repartir dans sept ans de casse-têtes, c’est trop.

LUCY HALE, SASHA PIETERSE, SHAY MITCHELL, ASHLEY BENSON, TROIAN BELLISARIO

Après sept saisons, une dizaine de morts, des dizaines de questions, dont certaines sans réponses, Pretty Little Liars aura diverti et frustré. La série aura aussi été très inégale mais aussi très additive. Le public est tombé sous le charme de ses personnages et les plus courageux seront restés jusqu’à la fin. Elle aura au moins donné une réponse parce que la série est un “whodunnit” qui se doit de donner une réponse à la question principale qu’elle a mis en place pour son grand final. Ne pas donner de réponse aurait été insultant pour le public qui a tenu jusqu’au bout. Si le parcours des personnages est important, la réponse sur A.D. l’est tout autant, si ce n’est plus. Sur ça, Pretty Little Liars a fait son boulot que le public accepte la réponse ou non.

Crédit ©Freeform

Partager