Sense8 saison 2 : La série qui fait du bien au cœur et au cerveau

2

Sense8-saison-2-image-une-critique-deux-épisode-netflix
5.0

Découvrez l’avis du Cerveau, toujours aussi conquis par Sense8 pour le début sa saison 2, entre action, mystère, rythme et émotions.

Ce matin Netflix a mis en ligne la saison 2 de la série Sense8, deux ans après avoir fait découvrir à ses abonnés et au monde, la première série des sœurs Lana et Lilly Wachovski, et 5 mois après un épisode de noël fort en émotions.

Une nouvelle saison qui vient renouer avec les enjeux et les vies de chacun des sensitifs, comme on a pu les découvrir dans l’épisode spécial de décembre, avec l’identité de Mr Whispers, et son rôle autour des sensitifs au centre de l’intrigue.

Sense8-saison-2-critique-image-1Ainsi, Will, Riley, Sun, Capheus, Lito, Nomi, Kala, Wolfgang et Will reviennent sur nos écrans, un peu comme un bout de notre famille (fictive certes) perdue de vue pendant deux ans. Entre plaisir de les retrouver et questionnement sur cette suite, le spectateur se lance dans ces nouveaux épisodes de Sense8 avec émoi.

Une série toujours d’émotion

L’émotion est ce qui caractérisait principalement la première saison de Sense8. En ce début de seconde saison, les spectateurs ne seront pas déçus : le premier et second épisode renouent avec la formule qui caractérise la série et proposent leur lot d’émotions diverses et variées, entre révélations et réponses à beaucoup de questions sur l’origine et l’état de ces « sur-hommes ». Ces retrouvailles inattendues se font avec le spectateur tout en subtilité, et cohérence, même si pour certains, la série peut paraître confuse et complexe. On rit, on s’émeut, on est sous tension… le mélange des genres, de sens qui caractérise Sense8, et sa formule si particulière, sont de retour en ce début de printemps 2017, pour le meilleur.

Car oui, Sense8 n’est pas une série comme les autres : aux abords fouillis ou confus, l’univers des sœurs Wachovski propose un terrain complexe, dont le but est de montrer la vie sous toutes ses formes et toutes ses variantes, ses moments heureux et malheureux, avec pour objectif premier de célébrer les connexions humaines. Ces liens qui parfois peuvent être la clé de toute une vie, d’une identité. Et cette nouvelle saison ne déroge pas à la règle : elle rappelle que nos 8 protagonistes, qui avancent individuellement chacun dans leur vie respective, qu’ils peuvent être inexorablement seuls, mais fatalement liés à d’autres, dont ils ne peuvent se détacher.

Sense8-saison-2-critique-image-4

Car oui, Sense8, c’est une métaphore de la quête d’identité, et de sens, entre Will et Riley reclus et en fuite, Kala en Inde, dans un mariage dans lequel elle a du mal à se trouver, Wolfgang et ses rapports avec la pègre Berlinoise, ou Sun en prison pour des crimes qu’elle n’a pas commis et dont le frère cherche la mort, Nomi la transgenre en fuite, ou Capheus, nouveau héros Kényan…. Si tous savent plus ou moins d’où ils viennent individuellement, leurs états de sensitifs, et leurs rapports aux autres reste incompris, voire indomptés, inconnus et surtout mystérieux, notamment avec ce personnage de Whispers. Whispers, qui sera au centre de ces deux premiers épisodes de Sense8 saison 2, avec l’arrivé d’autres congénères sensitifs, pour semer encore un peu plus de troubles entre ces derniers.

Complot pharmaceutique et Dr Maboul

LSense8-saison-2-critique-image-5e début de Sense8 saison 2 va ravir ceux avides de réponses  quant aux origines de nos personnages. En effet ce début de saison est très rythmé et offre son lot de réponses très rapidement, histoire de relancer les personnages, non seulement individuellement, mais aussi ensemble, notamment concernant le mystère qui entoure leur existence, et qui a mis Riley et Will en fuite.

Entre enquête policière, ruse et communication sensorielle, mystère fantastique, et feuilleton dramatique, la série hybride relance son fil rouge correctement, et empêche le spectateur en attente de réponses d’être frustré, avec d’emblée, la résolution de l’identité de leur Némésis tout en dévoilant d’autres ramifications autour de lui, tout aussi dangereuses et mystérieuses. La tension autour des états de nos héros reste intacte dans cette suite, puisque les showrunners et créateurs de Sense8 ont fait le pari de répondre tout de suite aux enjeux laissés en suspens dans le final de premier saison.

Série bienveillante

Sense8, c’est la série bienveillante qui fait du bien au cœur et au moral. La série aux valeurs universelles, servie par une réalisation hors-norme, à la hauteur des œuvres cinématographique des réalisatrices de Matrix. Un voyage international tourné dans chaque ville à laquelle la série fait référence, entre San Francisco, Amsterdam, Mexico, New Delhi et Berlin, qui fait du bien à voir. A l’heure où le monde se déchire, ces personnages qui s’entraident, malgré leurs différences culturelles et ethniques, qui s’aiment et interagissent ensemble dans les moments les plus importants de leur vie, nous rappelle les fondements même de l’humanisme. De ce qui nous unis nous humains, de Paris à New Delhi, en passant par San Francisco et Berlin.

Sense8-saison-2-critique-image-2

Elle rappelle que l’être humain est un animal qui a besoin de vivre en meute, d’entraide et de réciprocité pour faire face à la vie, aussi imprévisible et difficile qu’elle puisse être. Elle adresse des problématiques importantes à l’heure du mondialisme, de l’urbanisation et de l’individualisme. Elle rappelle que seuls, nous sommes faibles, mais qu’ensemble et unis, par ce qui caractérise notre condition humaine, aka nos émotions les plus profondes, nous pouvons aller au-delà de nos compétences et savoirs, pour le bien commun, voire personnel. Elle rappelle ce qui se perd aujourd’hui : le partage, la bienveillance, l’ouverture d’esprit et le respect de l’autre, aussi différent de nous soit-il.

Vivre-ensemble, action et cohésion

BRAIN-STAMP-FINAL-PRDes notions qui font énormément de bien en cette période post-1er tour présidentiel français, dans un pays qui se cherche, qui cherche le vivre-ensemble, la cohésion sociale et culturelle. La saison 2 de Sense8 arrive à point nommée et ne faiblit pas dans sa qualité visuelle et scénaristique. Une série 5 Cerveaux qui mérite le label Brain Damaged pour sa qualité et son lot d’émotion, fait rare en télévision.

La suite de la saison s’annonce au visionnage tout aussi épique et immersive que ces deux premiers épisodes, entre action mystère et émotion, de quoi donner envie de regarder la saison aussi vite que possible.

Crédit photos : ©Netflix

Partager

  • Bounty Danslalune

    J’ai adoré cette saison 2 (même si certains articles ne font que la descendre !). Je suis tout à fait d’accord avec votre article ! Et j’espère vraiment avoir une saison 3 ! :D

  • Marie

    La suite, par pitié la suite !!!…
    C’est LA série la plus captivante qui soit, qui aborde toutes les valeurs humaines les plus fondamentales.
    On signe où pour signer une pétition pour qu’une saison 3 s’annonce ?!