Le Hobbit 2 : la Désolation de Smaug arrive en édition DVD et Blu-Ray le 16 avril prochain. Une première édition pour le second opus d’une trilogie qui mettra en appétit les fans en attendant son édition longue.

galerie-30-films-attendus-2014-le-hobbit-histoire-d-un-aller-et-retourDans Le Hobbit La désolation de Smaug : action, combats épiques, bravoure et rythme, la promesse de Peter Jackson est tenue. Aucune lenteur n’est à retenir et le spectateur est immergé dans l’intrigue de bout en bout, sans répit, au point de ne pas voir les 2h40 s’écouler. Surtout grâce à la qualité d’image offerte par une édition Blu-ray à la hauteur de celle offerte en salle, que ce soit en 2D ou en 3D. (la critique complète du film)

Après un premier opus qui, clairement, se voulait comme une introduction avant de rentrer dans le vif du sujet, Le Hobbit la désolation de Smaug offre bien plus qu’attendu. Avec Peter Jackson et Andy Serkis, c’est comme rouler avec une diesel : ça met du temps à démarrer mais quand ça démarre ça ne s’arrête plus. Les séquences s’enchaînent, les personnages se dévoilent ou se présentent avec une fluidité narrative qui frise l’excellence. Une fluidité narrative qui se mêle à la perfection avec la réalisation dans une qualité d’image et de couleurs plus vraies que nature pour un véritable voyage en Terre du Milieu (ou en Nouvelle Zélande, au choix), le tout dans le confort de son chez soi.

Techniquement parfait

Une profondeur d’image dans les plus infimes détails, c’est ce que cette édition Blu-ray propose pour Le Hobbit La désolation de Smaug, Un contraste encore plus flagrant qu’en salle, un jeu de lumière appuyé, des scènes d’actions moins floues et plus appréciables. On pense notamment à la fuite des nains dans les Tonneaux, où cette fois ci les plans à la GoPro (une fantaisie de Sir Jackson que beaucoup accusent d’hérésie) se mêlent mieux à la qualité d’image à l’écran.

THE HOBBIT: THE DESOLATION OF SMAUG

Les couleurs des somptueux décors à l’allure médiévo-baroque de Lacville sont encore plus époustouflants dans cette édition. Quant à la (re)découverte du temple d’Erebor et de notre bon vieux Smaug Le Prodigieux, l’esthétique est sans pareille, où les décors de la Weta ne dénotent pas avec ceux générés en VFX. On ne sait pas où mettre les yeux devant Le Hobbit La Désolation de Smaug en BR, on apprécie cette aventure autrement qu’en salle, jouant d’observation afin de ne rien rater des détails des costumes et décors…

Le Hobbit Plein les oreilles

hobbit-desolation-of-smaug-peter-jackson-luke-evans bonuedition blu-rayUn film servi dans une qualité audio à la hauteur de la qualité vidéo du film, avec toujours ce qui est à saluer, une version originale en DTS HD MA 7.1 (tout comme la VF). Une qualité audio où les bruitages ne sont pas absorbés par les notes envoûtantes, épiques ou glaçantes de la bande originale composée par l’oscarisé Howard Shore. Merci Warner pour offrir une qualité audio aussi immersive qui plaira assurément aux puristes, fans et autres anglophones.

Invitation en Production

Côté bonus, les studios ont préféré jouer la carte de l’essentiel, se gardant le plat de résistance pour la prochaine édition longue, généralement prévue 6 mois après cette sortie. Et on commence avec la suite du documentaire sur les décors réels shootés en Nouvelle Zélande (ou le meilleur placement de produit touristique ) dans le disque du film.

HBT2-bs-336969.DNG

Le disque de bonus de cette édition blu-ray, lui, est relativement sobre, avec un documentaire assez fascinant sur les coulisses du tournage des scènes clés de ce second opus de 40min, ainsi qu’une featurette résumant une journée sur le tournage. Les aficionados de cette nouvelle trilogie préquelle au Seigneur Des Anneaux pourront apprécier le clip de Ed Sheeran qui signe le titre de La désolation de Smaug : I see fire dans une qualité HD. Toujours côté musique, une version plus longue du dernier vlog posté par le réalisateur sur la création musicale in-situ pour ce film, en compagnie d’Howard Shore et des musiciens néozélandais.

Pour finir bandes annonces et vlogs supplémentaires diffusés fin 2013 sur la chaine officielle du réalisateur Peter Jackson. Des vlogs connus à apprécier en qualité blu-ray, ou à découvrir pour ceux qui ne passent pas leur temps à l’affût des publications du réalisateur sur son compte YouTube. On aurait aimé bien plus, mais pour cela il faut attendre la version longue, toujours plus substantielle, aux alentours de décembre 2014. Juste avant la sortie de dernier opus, Le Hobbit : Histoire d’un Aller-Retour, histoire de mettre en bouche avant la fin.

Crédits photos : ©Warner 2014