New Girl saison 7 : Un final nostalgique avec un excellent twist (spoilers)

0

4.5

Critique du dernier épisode de New Girl qui se termine sur une note nostalgique, avec un twist et plein d’espoir pour le futur des personnages. Spoilers.

Voilà, New Girl, c’est fini. La comédie avec Zooey Deschanel a tiré sa révérence sur la Fox ce mardi 15 mai avec les deux derniers épisodes. Après 7 saisons, il était temps de dire au revoir à Jess, Nick, Schmidt, Cece et Winston.

Dans ces deux derniers épisodes, intitulés The Curse of the Pirate Bride et Engram Pattersky, le public assiste à une fin solide avec un twist que personne n’avait vu venir. Un twist construit tout au long de la saison, qui a permis de revoir d’anciens visages de la série. “Prank Sinatra” alias Winston Bishop a frappé et a monté son canular le plus sophistiqué jusqu’à présent.

Un mariage presque parfait

Avant d’arriver au twist, Jess et Nick se sont enfin dit oui dans l’avant dernier épisode. Si la demande en mariage a mis du temps (ils se sont fiancés dans l’épisode précédent), le mariage est vite arrivé mais il ne s’est pas déroulé sans encombre. Après tout, on parle de Nick et Jess, c‘est toujours chaotique avec eux.

Parce qu’ils ont dormi ensemble la veille du mariage, Joan, la mère de Jess (Jamie Lee Curtis) leur dit que leur mariage est maudit. Si au départ ils n’y croit pas, dans la pure tradition de la série, tout va tourner à la catastrophe. Bien évidemment, tout va bien se terminer puisque le couple va se marier…à l’hôpital. En effet, Aly est en plein travail et est sur le point d’accoucher. Tout le monde se rend ainsi à l’hôpital pour la naissance de Dan Bill (oui, Dan Bill) et c’est là qu’ils se marient.

Le couple Nick-Jess (à la Ross et Rachel) aura été l’un des plus compliqués de la série mais ce mariage était écrit. Ils sont clairement faits l’un pour l’autre et il aurait été décevant qu’ils ne finissent pas par se marier. Cependant, si la série a tous ces couples, le coeur de la série reste les amitiés de ces personnages excentriques au grand coeur. Cece et Jess sont l’exemple d’une belle amitié féminine et le lien entre Nick et Schmidt est probablement le plus incassable de toute la série.

Le canular du siècle

Chaque fan de New Girl qui se respecte sait que Winston est le roi du canular. Il en a fait de très mauvais et d’autres meilleurs. Mais dans un twist inattendu, le final a montré sa blague la plus sophistiquée. Une blague parfaite qui permet à Jess de quitter le loft par où tout a commencé pour elle. Un bon moyen de finir la série sur une note très solide et de boucler la boucle.

Depuis le début de la saison 7, Nick et Jess reçoivent constamment des avis d’expulsion du loft par Engram Pattersky, le nouveau propriétaire de l’immeuble. Mais le couple les ignorait ou ratait le message. Ces avis laissaient entendre que la série se teminerait avec Nick et Jess à la porte, expulsé de chez eux comme des malpropres. Après avoir enfin réalisé qu’il fallait partir, Jess convoque tous ses amis pour qu’ils se remémorent une dernière fois leurs moments passés. Ce sont des moments très touchants et nostalgiques que le public revit avec eux. On a même droit à une flashforward avec une ribambelle de gamins pour nos personnages…Awww !

Sacré Winston

Mais le véritable retournement de situation, c’est quand Winston révèle qu’il est en réalité Engram Pattersky et qu’il avait monté toute cette histoire d’expulsion. Il est même allé jusqu’à payer Fawn Moscato (Zoe Lister-Jones) pour qu’elle confirme par téléphone que l’immeuble allait devenir un espace non résidentiel. Il a même créé un site internet et loué des bureaux…

Jess et Nick n’étaient pas obligés de déménager, il n’y avait pas d’avis d’expulsion. S’ils sont frustrés par ce que Winston a fait, ils décident quand-même de partir plutôt que de réaménager dans le loft. Cette blague est stupide mais elle est parfaite parce qu’elle permet à tout le monde d’aller de l’avant sans oublier les bons moments passés dans cet appartement. Ce chapitre est clos mais le livre est loin d’être fini, c’est un nouveau départ et il s’est fait sur un retournement de situation qui surprend mais qui n’empêche pas de profiter de l’épisode et de rire.

La fin d’une ère

Le ton du dernier épisode est parfait, il est en phase avec les personnages et il permet d’avoir les adieux que mérite la série. Évidemment, la fin de la saison 6 aurait pu faire l’affaire, les personnages avaient leur fin heureuse. Et quand cette saison 7 a été commandée à la dernière minute, elle avait plus le sentiment d’être un bonus parce qu’il ne restait pas vraiment de question sans réponse. Mais ces personnages, la série et les acteurs (tous excellents) méritaient d’avoir une fin correcte et la créatrice Elizabeth Meriwether, qui a écrit le dernier épisode, a pu donner une vraie fin à sa série.

Cette dernière saison de 8 épisodes aura servi d’épilogue aux six saisons précédentes. Comme pointé dans la critique du début de saison, les spectateurs ont pu voir ce qui ce passe après le “happy end” de la saison 6. Les vies des personnages ont pris un tout nouveau départ, ou plutôt, elles continuent avec une évolution naturelle.

Chacun est marié, certains ont des enfants, mais le groupe reste soudé plus que jamais et ils entrent dans un autre stade de leur vie d’adulte. Il semble ainsi approprié d’arrêter la série maintenant parce que Jess n’est plus la « New Girl », elle n’est plus la fille que ces garçons ont rencontrée il y a 10 ans, quand sa vie n’était pas très glorieuse. Elle a trouvé son bonheur et on peut désormais la laisser, l’esprit tranquille.

Who’s that girl ? It was Jess.

Crédit ©Fox

Partager