The Big Bang Theory saison 12 : La fin ne surfera pas trop sur la nostalgie

2

Selon le showrunner, la dernière saison de The Big Bang Theory ne surfera pas trop sur la nostalgique.

The Big Bang Theory revient ce lundi sur CBS et la série entame sa douzième et dernière saison. Une saison qui, selon le showrunner Steve Holland, ne sera pas trop nostalgique et ne jouera pas de manière appuyée dans le rétro, ou la nostalgie des épisodes passés.

Dans un entretien avec TVGuide, Holland confie : “Nous avons une idée sur la fin de la série et je pense que ce sera vraiment bien. J’ai vraiment hâte. Mais je pense que la saison en elle-même sera une saison solide.”

Selon lui, la série continuera dans le même esprit, à raconter des histoires drôles et épisodiques, chaque semaine à propos de ces sept personnages. Mais sachant que c’est la dernière saison, les scénaristes de se retiennent plus et balancent leurs idées les plus folles.

Il ajoute : “Nous avons planté certaines choses que nous sommes en train de construire, mais cette saison sera ce qu’elle devait être, même si ce n’était pas la dernière.”

Pour cette ultime saison, des visages familiers seront de retour mais Holland insiste pour dire que ces apparitions ne seront pas forcées, juste parce que c’est la fin : “Il y a certaines personnes qui sont importantes à la série et nous aimerions les voir revenir avant que ce soit terminé,” dit-il.

Parmi les retours, Jerry O’Connell (Georgie, le frère de Sheldon) Bob Newhart (Professeur Proton) et Keith Carradine (le père de Penny), sont garantis de revenir et Holland espère que Laurie Metcalf et Christine Baranski reprendront au moins une dernière fois leurs rôles de mères de Sheldon et Leonard.

Pour finir, l’amour semble enfin arrivé pour Raj. Une certaine Anu, jouée par Rati Gupta, entrera dans la vie du dernier célibataire de la bande. Il était temps !

The Big Bang Theory revient ce 24 septembre sur CBS et bientôt sur Canal+Séries.

Source : TVGuide / Crédit ©CBS

Partager

  • Mr. Wednesday

    Cet article contient des fautes de divers types assez immondes à lire : « ne surfera pas trop sur la nostalgique », « de manière appuyer », « les scénaristes de se retiennent plus », « Nous avons plantez », « qui sont importantes à la série ». Ces types d’erreurs sont extrêmement nombreuses et systématiques dans les articles de cet auteur, et ce depuis très longtemps. Pensez à vous relire ou à vous faire corriger par quelqu’un si nécessaire parce que là c’est assez critique quand même.

    • laure

      Ces types d’erreurs sont extrêmement nombreux