Supergirl saison 2 : Une mi-saison bien construite (critique cross-over)

1

supergirl-saison-2-une-mi-saison-a-la-hauteur-critique-cross-over-une
3.5

Retour sur le final de mi-saison 2 de Supergirl qui sert aussi de rampe de lancement au méga cross-over DC avec la visite de Barry et Cisco. Spoilers.

Hier soir, la CW a diffusé le final d’hiver de la saison 2 de Supergirl. Ce final a aussi servi à lancer le méga cross-over tant attendu qui réunit les héros de l’univers DC présent sur la chaîne. Cependant, en termes de cross-over, il n’y a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent puisque Cisco aka Vibe et Barry alias The Flash ne sont arrivés qu’à la toute fin pour chercher Kara. Tout au long de l’épisode, des portails spatio-temporels ont tenté de s’ouvrir. C’était eux qui essayaient de prendre contact avec Kara.

supergirl-saison-2-une-mi-saison-a-la-hauteur-critique-cross-over-2Le fait que le cross-over ne soit pas trop étendu dans Supergirl était attendu, puisqu’elle évolue dans un monde parralèlle. On savait que c’était uniquement pour lancer les hostilités qui arriveront dans les trois autres séries The Flash, Arrow et Legends of Tomorrow. C’est une bonne chose parce que la série avait besoin de l’épisode entier pour conclure certaines histoires et surtout mettre fin à la menace CADMUS. C’était un final de mi-saison et il doit d’abord et avant tout être consacré aux événements de la série en priorité.

Ce n’est donc pas gênant que Barry et Cisco n’arrivent que dans la dernière minute pour demander de l’aide à Supergirl. Même si on aurait aimé les voir débarquer un peu plus tôt dans le monde de Supergirl. Ce n’est qu’un teaser pour la suite et ça ne perturbe pas le spectateur qui ne regarde pas les autres séries.

La menace CADMUS

La menace CADMUS était assez intéressante dans cette première partie de saison. On découvre que le virus Medusa qu’ils voulaient répandre pour tuer tous les aliens a été créé par le père de Kara pour tuer les autres races aliens tout en protégeant les Kryptoniens. Cette nouvelle a dévasté Kara qui se sent responsable des actions de ses parents. Des parents qu’elle admirait et dont elle finit par être vraiment déçue. Cela reste un mécanisme que la série a déjà utilisé mais ça fonctionne ici. Kara se rend compte vraiment que ses parents ne sont pas les gens parfaits qu’elle pensait et ça la poussera peut-être a être encore plus irréprochable.

supergirl-saison-2-une-mi-saison-a-la-hauteur-critique-cross-over-1

Au final, Lena s’avère être du bon côté puisqu’elle a arrêté les méfaits de sa mère. Le fait que la mère de Lex et Lena Luthor étaient derrière tout ça était une bonne idée, car ça relie encore plus l’univers de Superman et Supergirl tout en laissant Supergirl être le centre de sa série. En tant que méchante, Brenda Strong était parfaite dans le rôle. Elle était non seulement forte et intimidante mais elle a montré sa vulnérabilité de mère quand, dans un épisode précédent, elle a parlé de son fils qu’elle pense être incarcéré pour de mauvaises raisons. Elle entre dans cette catégorie de méchants qui pensent vraiment être du bon côté et pensent que leurs actions sont pour le bien de l’humanité. Ce genre de “villain” est toujours le plus intéressant à suivre parce qu’ils pensent être les héros de leur histoire.

Une bonne première partie

supergirl-saison-2-une-mi-saison-a-la-hauteur-critique-cross-over-3Dans l’ensemble, c’était un bon épisode de mi-saison qui conclut un chapitre et en ouvre d’autres. Le problème CADMUS est plus ou moins réglé et la série ouvre une autre histoire avec Mon-El qui devrait prendre plus de place dans la seconde partie de la saison. Non seulement dans la vie de Kara mais aussi en tant qu’outil scénaristique à plus grande échelle. Les histoires personnelles se dessinent aussi après avoir mis les vies sentimentales des personnages de côté pendant quelque temps.

Cette première partie de saison était très condensée et pleine d’action. Beaucoup de choses se sont passées. Entre l’introduction de Superman qui n’est pas resté trop longtemps mais assez pour faire un beau clin d’oeil. Il a aussi été très intéressant de voir le vrai Hank dans la peau de Cyborg Superman même s’il a été exploré en surface. Le coming out d’Alex et sa relation naissante avec Maggie a aussi été bien traité. Elle ne la pas fait que pour Maggie, elle d’abord fait pour elle-même.

Rapide

Encore une fois, en 8 épisodes, la série a avancé très vite mais les scénaristes ont presque réussi à bien doser toutes les histoires de manière à ce que chacun puisse briller sans marcher sur les plates-bandes des autres. La série a clairement trouvé son rythme dans cette première partie de saison. Une des déceptions fut tout de même  l’histoire de James et sa transformation en justicier Guardian. Le problème avec Guardian c’est que ça l’a mis de côté par rapport à sa relation avec Kara et au lieu d’en faire un personnage encore plus présent, il se retrouve un peu sur le bas côté avec Winn. On espère qu’ils auront un peu plus de considération dans le reste de la saison.

supergirl-saison-2-une-mi-saison-a-la-hauteur-critique-cross-over-4

En dehors que certains couacs, il est clair que le changement de chaîne a fait beaucoup de bien à Supergirl. Elle était un peu trop coincée sur CBS et elle a enfin trouvé sa liberté sur la CW qui lui est bien mieux adapté. Elle est complètement intégrée et on a hâte de voir Supergirl combattre auprès de ses collègues Superhéros. La série a vraiment pris ses marques et Supergirl vole de ses propres ailes avec des personnages féminins forts et des histoires divertissantes.

Supergirl reviendra en 2017. En attendant, la véritable action du cross-over avec la menace des Dominators commence ce soir dans The Flash, continuera demain dans Arrow et se terminera jeudi dans Legends of Tomorrow.

Crédits images ©CW/Warner Bros TV

Mots-clefs,

Partager

  • Baba Aurum

    Il est clair que la série a pris son envol (Sans jeux de mots !). Elle est plus intéressante, mieux écrite et on voit que CW donne plus de liberté au ton donné, ce qui ne pouvait pas se faire sur un network comme CBS, beaucoup trop conservateur en ce qui concerne la relation d’Alex et Maggie ! Pour ma part, la série devient une VRAIE série de super héros. Je la trouve plus réussie qu’Arrow ou Legends of Tomorrow. Avec Flash, I Zombie, the 100 et Supernatural, elle représente le meilleur de la chaîne, ça ne fait pas photo !