The Young Pope saison 1 : Une série divine

0

the-young-pope-saison-1-une-serie-divine-une
4.5

Retour sur la fin de saison 1 de The Young Pope qui confirme la qualité de la série avec un Jude Law impeccable. Spoilers.

Lundi soir, la saison 1 de The Young Pope a pris fin sur Canal+. La série originale de la chaîne à péage française avec la collaboration de HBO et Sky Atlantic fut une magnifique surprise. Au fil des semaines, le réalisateur et scénariste italien Paolo Sorrentino a offert une grande série. Il a peaufiné son oeuvre et son pape à merveille avec une excellente musique et une cinématographie absolument sublime.

Dans cette fin de saison, Lenny alias Pie XIII est en plein deuil. Il a non seulement perdu son meilleur ami d’enfance et frère adoptif, mais le Cardinal Spencer meurt également dans une scène déchirante. Le rapport à la mort est toujours très intéressant dans la série et a constamment une signification remarquable en particulier avec Spencer qui en mourant, libère presque Lenny. Et alors qu’il refusait de se montrer au début de la saison, le pape finit par se dévoiler au monde.

Un grand Jude Law

Le choix de Jude Law dans le rôle principal est parfait. L’acteur fut absolument sublime dans la série et a réussi à faire en sorte qu’on s’attache à ce personnage plein de défauts et détestable au départ. Il incarne ce rôle de Pie XIII à merveille. Le personnage est plein de nuances, de fêlures mais possède aussi des qualités qui le font grandir . Il y a également beaucoup de poésie dans la série surtout dans les deux derniers épisodes qui voient la transformation complète de Lenny en véritable pape. Un pape qui arrive enfin à faire des compromis et qui voit enfin les choses de manière claire. La mort de son mentor, le Cardinal Spencer et le départ de Soeur Mary en Afrique étaient aussi des points très importants pour qu’il puisse enfin être pleinement Pie XIII.

the-young-pope-saison-1-une-serie-divine-1

The Young Pope donne aussi une grande leçon sur l’amour et l’altruisme. Par exemple, Lenny gardait Soeur Mary auprès de lui comme s’il ne voulait pas la partager avec d’autres qui auraient besoin d’elle. Quand il la laisse partir dans un orphelinat en Afrique, il offre la joie à d’autres enfants abandonnés de profiter de la bonté pure de cette femme. Il a eu la chance de l’avoir dans sa vie quand il s’est retrouvé lui-même orphelin et elle a toujours cru en lui, il renvoie désormais la pareille. Il change aussi son avis sur le Cardinal Gutierrez, le prêtre homosexuel qu’il nomme comme son secrétaire particulier. Cela montre une certaine évolution dans le personnage. Un personnage qui finit vraiment par être un saint ou du moins qui semble réellement faire des miracles.

Sujets tabous abordés

the-young-pope-saison-1-une-serie-divine-2The Young Pope n’hésite pas à aborder les sujets qui fâchent comme la pédophilie et la sexualité des hommes d’église, en particulier dans cette fin de saison. Aussi, l’homosexualité ou encore l’avortement qui sont des sujets très délicats dans l’église – et dans toutes les religions en général – ont été abordés avec intelligence. Sorrentino ne recule devant rien et entame des discussions tabous mais nécessaires mettant en contradictions ces sujets et l’église Catholique devrait prendre note.

A la fin du dernier épisode, Lenny fait un dernier discours plein d’émotion et finit par s’effondrer alors qu’il pense voir ses parents dans l’assistance. Des parents hippies qui semblent l’avoir complètement rejeté. On sait que Sorrentino travaille sur une seconde saison. Il est donc sauf de dire que Lenny s’en sortira probablement pour un retour en saison 2.

L’intégralité de la saison 1 de The Young Pope est disponible sur MyCanal.

Crédit ©Canal+

Partager