The Leftovers saison 3 : La fin est proche (critique)

0

the-leftiver-saison-3-critique-image-une
5.0

Critique du premier épisode de la troisième et dernière saison de The Leftovers qui s’annonce aussi sublime que les autres saisons. Spoilers.

La saison 3 de The Leftovers a enfin démarré sur HBO ce dimanche 16 avril. Presque un an et demi après le final de la saison 2, la série de Damon Lindelof revient pour sa conclusion. Une conclusion en 8 épisodes qui démarre plutôt bien, avec un saut dans le temps de 3 ans. Kevin est désormais le chef de la police de Jarden alias Miracle. Il vit toujours avec Nora, son fils Tommy travaille avec lui et son ex-femme Laurie est désormais en couple avec John. Les choses sont assez heureuses, elles le sont même un peu trop pour durer, ce qui est inquiétant.

the-leftovers-saison-3-la-fin-est-proche-critique-kevin-tommyL’épisode démarre avec un flashback en 1844 pour se terminer avec un flashforward qui nous montre une Nora très âgée qui se fait appeler Sarah. La question est donc : Que s’est-il passé et où est Kevin ? A-t-il enfin embrassé son rôle de nouveau Messie ?

Il est aussi intéressant de voir qu’au lieu de démarrer directement en Australie, là où la suite de la saison aura lieu, on reprend d’abord à Jarden. De façon très intelligente, le retour se fait dans un environnement familier avant de sortir de Miracle et changer de pays. Et l’épisode donne non seulement un aperçu du passé avec des personnages inconnus, mais aussi du futur avec Nora.

Kevin, le Messie ?

La saison 2 de la série était sublime, pleine d’émotion et mystique, avec une excellente narration. Dans la saison 3, on retrouve les mêmes thèmes qu’en saison 1 et 2 : comme la foi qui est un des sujets principaux de la série. Quand la saison démarre, la population est sur le point de célébrer les sept ans de l’événement. Comme le pointe Matt, sept est un chiffre important et quelque chose pourrait bien arriver pour l’anniversaire. On a ainsi un compte à rebours de deux semaines qui met en place une certaine tension jusqu’au jour J. Quelque chose arrivera-t-il le jour de l’anniversaire ? Miracle est-elle vraiment le havre de paix qu’elle prétend être ?

the-leftovers-saison-3-la-fin-est-proche-critique-kevin

Kevin est de plus en plus levé au rang de Messie et qu’il le veuille ou non, il a un rôle important à jouer. Son poste de chef de la police est déjà un signe de leadership. Les gens le suivent, ils ont confiance en lui. La série a encore et toujours cette forte métaphore religieuse avec la majorité des personnages qui portent des prénoms bibliques. Un peu comme Jésus, Kevin a ressuscité et il ne peut pas mourir. Matt, John et Michael voit quelque chose de spécial en Kevin, tellement spécial que Matt s’est mis en tête d’écrire un « nouveau testament » qui raconte la vie de Kevin et toutes les choses mystérieuses qui lui sont arrivées.

Vers une conclusion satisfaisante

the-leftovers-saison-3-la-fin-est-proche-critique-noraThe Leftovers est clairement l’une des meilleures séries à la télévision de ces dernières années. Avec une approche très intime et personnelle, Damon Lindelof et Tom Perrotta ont trouvé la meilleure façon de parler de “The Departure”. Nous sommes dans l’après d’un événement mystique non expliqué. Il n’y a rien de rationnel dans ces disparitions, mais la vie doit continuer.  Le Spectateur suit ainsi les personnages et leur reconstruction. Et chaque acteur livre une performance à la hauteur, transmettant avec force chaque émotion perçue par les personnages. Justin Theroux et surtout Carrie Coon sont remarquables de justesse et on a hâte de voir la suite.

La saison 1 a mis les personnages en place dans une atmosphère presque claustrophobe mais passionnante. La saison 2 quant à elle, était dépressive mais reste malgré tout magnifique et très créative dans sa structure. Et s’il est difficile de dire comment l’intrigue va se terminer, la saison 3 semble ne rien perdre en créativité et emmène les téléspectateurs vers une conclusion qu’on espère satisfaisante. Les scénaristes restent toujours au plus près des personnages ce qui est la meilleure approche. La série se trouve à hauteur de l’humain, un humain à la recherche de sa propre personne après avoir vécu un événement aussi traumatisant que perdre des membres de sa famille, sans explication.

the-leftovers-saison-3-la-fin-est-proche-critique-evie-meg

Si vous cherchez des réponses précises dans The Leftovers, vous serez probablement déçus. The Leftovers n’a jamais été ce genre de série. Ce n’est pas Lost et il n’y aura pas d’explication sur ce qui est arrivé aux Disparus. C’est peut-être un peu frustrant mais c’est le but. Ces personnages cherchent à vivre et n’auront pas non plus de réponses à ce qui est arrivé à leurs proches. Des catastrophes arrivent et on n’a pas toujours la réponse sur le pourquoi du comment dans la vie, et tout l’intérêt de The Leftovers. L’événement est une source d’angoisse pour les personnages qui vivent avec, sans savoir de quoi demain sera fait. La série montre que certains trouvent réconfort dans la foi tandis que d’autres cherchent à être le plus rationnel possible. The Leftovers est avant tout une série sur les différentes réactions et émotions humaines après une catastrophe qui redéfinit complètement la vie.

The Lestovers, c’est tous les lundis à 20h55 sur OCS City.

Crédits ©HBO

Partager