Bandes originales : la sélection du mois

0

bande originales du mois frankenweenie skyfall twilight 5

Ce mois-ci, Brain Damaged a penché son oreille sur trois bandes originales importantes : celles de Frankenweenie, Skyfall et Twilight 5.

Frankenweenie (Danny Elfman)

Comme la plupart du temps, Tim Burton fait appel à Danny Elfman pour la musique d’un de ses films. Le compositeur est de retour et fait ici un bande originale classique, dans la veine des compositions orchestrales des débuts du cinéma, mais avec sa griffe et féerie inimitable pour Frankenweenie. La pièce centrale en est bien entendu Re-Animation, correspondant au moment clef du film où Sparky revient à la vie. Ce n’est donc pas étonnant que ce soit la plus longue, la plus majestueuse et la plus symphonique de l’album : tout le film repose dessus. On part d’une mélodie douce au violon qui accélère son rythme crescendo  avec une reprise du thème de la piste précédente, Electricity pour commencer. Très vite, instruments à vent et piano s’ajoutent, avec une tonalité paranormale faisant penser à Mars Attacks ! Les autres titres les plus forts et représentatifs de l’ensemble, très orchestraux et « old school », aidés d’un orgue, sont Making Monsters et Pool Monsters Attack. Mais on trouve aussi d’autres pistes très intéressantes avec Final Confrontation, très symphonique dans laquelle on retrouve le style inimitable du compositeur. Frankenweenie est du très grand Danny Elfman aussi réussi que le film lui-même.

Electricity

Partager