One Piece Tome 64 : 100 000 vs 10

0

op64-slide
4.0

Sorti chez Glénat, le 3 octobre dernier, One Piece tome 64 : 100 000 vs 10 dévoile la montée en puissance des Mugiwaras (les chapeaux de paille) et l’opposition entre Jinbeï et Hody Jones. 

Synopsis

Les habitants de l’île des hommes-poissons se rapprochent petit à petit de cet idéal de paix avec les hommes que leur a légué leur défunte reine.  Mais Hody Jones et les New Fishman comptent bien briser ce rêve !! Luffy et son équipage, entraînés dans cette affaire, se lancent dans une lutte acharnée sur l’île !!

Évolution

Après la pause des deux ans, le début de la bataille entre les Mugiwaras et les New Fisherman permet de montrer la montée en puissance de Luffy et son équipage.Alors qu’ils avaient dû batailler dur pour se débarrasser d’Arlong, ils arrivent maintenant à éliminer les hommes poissons d’un coup de poing. Malgré leur prise de stéroïdes, Hody et ses hommes (poissons) ne sont pas de taille, basant leur force uniquement sur des capacités artificielles et leur arrogance.
Le titre du tome 100 00 vs 10 renforce cette idée, Luffy éliminant la moitié de ses adversaires grâce à son Haki (traduit par Fluide en VF). Les nouveaux gadgets de Franky (même si sont nouveau design est loin de faire l’unanimité), le skyjump de Sanji (Sandi en VF) et la nouvelle forme de Chopper, sont des éléments qui rendent les membres de l’équipage toujours plus intéressants, et après 64 tomes, toujours pleins de surprises.

Opposition

La fin du flashback des hommes poissons, avec la mort de la reine Otohime est particulièrement bien écrite. Une fois de plus Oda crée une narration efficace qui permet à l’histoire de prendre plus d’ampleur une fois l’arc terminé. Les points de vue divergents sur les humains, entre la reine et Fisher tiger, Arlong et Jinbei puis Hody et Jinbei, ne sont pas sans rappeler l’opposition entre Magneto et le Professeur Xavier dans la saga des X-Men ou encore les divergences en Martin Luther King et Malcom X lors du mouvement des «Civils Rights» des noirs américains des années 50 et 60.

Mise en scène 

L’arrivée de Luffy et des chapeaux de paille sur la place du plaza est fantastique ! Oda montre son sens de la mise en scène. Le niveau des détails exposés dans chaque case du manga est astronomique. Comme d’habitude, le volume de One Piece est un peu plus gros que les autres manga, afin de se terminer sur le bon chapitre et offrir une oeuvre complète au lecteur.

Crédits photo ©Editions Glénat

Mots-clefs

Partager