Bandes originales : la séléction du mois

0

bande originale du mois the dark knight rises, l'age de glace 4 amzing spiderman hans zimmer john powell james horner

Brain Damaged a sélectionné trois bandes originales de sorties récentes ou à venir dans les salles en ce mois de juillet : L’âge de glace 4 : La dérive des continents, The Amazing Spider-Man et The Dark Knight Rises.

The Dark Knight Rises

Hasn Zimmer est de retour aux côtés de Christopher Nolan pour la bande originale de la trilogie sur laquelle il travaille depuis le début. Cette fois, il n’est plus accompagné de James Newton Howard, bien occupé cette année avec Jason Bourne : L’héritage, Blanche Neige et le Chasseur et The Hunger Games. Dès le départ, on est surpris par la composition et le contenu de cet album : 15 pistes, soit un peu moins d’une heure, pour un film qui dure presque trois heures. Dans cet album, les chants ont un rôle très important, en particulier dans Gotham’s Reckoning où l’intensité, la peur panique, saisissent l’auditeur de la même manière que le spectateur doit être effrayé par Bane et son armée. Un thème repris dans Fear Will Find You. Plusieurs titres expriment une certaine douceur, loin de la violence du premier titre mentionné. Ainsi, On Thin Ince, Mind if I cut in ? sont doux, calmes, harmonieux. Comme son nom l’indique, The Fire Rises plonge au coeur du feu, de la destruction, de l’action avec énormément de percussions. Nothing Out There reprend certains éléments déjà connus dans Batman Begins et The Dark Knight. Quant à Rises, dernier titre, il est le morceau le plus magistral, le plus puissant, reprenant les principales mélodies de l’ensemble. Du puissant Zimmer comme on l’aime. Ce n’est pas forcément le meilleur des Zimmer, mais ça reste du très bon Zimmer.

Gotham’s Reckoning

Partager