Head Lopper : profession, valseur de têtes [BrefD]

0

HL_1000

Cher lecteur, bienvenue dans ce nouveau format de revue BD du Cerveau : BrefD. De la BD, certes, mais en Bref ! Et pour ouvrir la danse, découvrez Head Lopper, le valseur de têtes créé par Andrew Mclean.

Le 2 septembre dernier, Ankama nous offrait une nouvelle aventure épique et colorée portée par Adrew Maclean : Head Lopper.

HL_300_ASi vous êtes amateurs d’épopées épiques, emmenées par un héros solitaire (ou presque) au travers d’un univers heroic fantasy soigné par les mains expertes d’un dessinateur et scénariste au graphisme marquant, alors vous trouverez sûrement votre bonheur en lisant Head Lopper.

Adrew Maclean, à qui l’on doit également le graphic novel ApocalyptiGirl chez Dark Horse, arrive chez Ankama avec une nouvelle Bande Dessinée qui vous donnera envie d’attraper votre fidèle masse d’arme pour aller faire sauter les têtes de monstres mythologiques gigantesques, le tout, dans la bonne humeur et la décontraction la plus totale.

En Bref, le Pitch.

Head Lopper, fils du Minotaure, dit l’exécuteur (bien qu’il préfère qu’on l’appelle Norgal), va de contrats en contrats, de villes en villes, à la recherche de monstres à occire en échange de monnaie sonnante et trébuchante en compagnie de son acolyte de fortune, Agatha la Sorcière Bleue. Ou, pour être plus précis, la tête de cette dernière, son compagnon de route l’ayant visiblement séparée du reste de son anatomie. Après avoir décapité un monstre marin qui terrorisait la région, nos deux protagonistes se retrouvent appelés par le roi Aaron et sa mère, la reine Abigail, afin de les débarrasser du sorcier du marais noir de l’île de Bara. Ils entament alors un périple jonché de mystères, de monstres et de complots auxquels Norgal devra faire face, arme au poing et tête de sorcière bavarde sur les bras.

HL_500

En Bref, c’est bien ?

Sans aucun temps mort, toujours dans l’action mais toute fois parsemé d’intrigues qui s’amorcent au fur et à mesure de l’histoire, ce premier tome des aventures de Head Lopper nous projette dans un univers d’heroic fantasy somme toute classique, mais loin d’être dénué de charme. L’enchaînement dynamique des différentes péripéties tient le lecteur en haleine, laissant présager un second tome conclusif intéressant, venant faire la lumière sur les événements évoqués dans ce premier opus, couvrant de mystères les intentions de chacun, ainsi que leur rôle à jouer dans cette épopée rocambolesque.

On prend plaisir à suivre Norgal ; nonchalant, solitaire, peu enclin à la conversation ; et la tête d’Agatha qui est, à l’inverse, bavarde et taquine, s’amusant en permanence de sa situation, pourtant bien peu enviable. En effet, Norgal seul ne serait pas un personnage passionnant à suivre, son côté bourru et renfermé n’aidant pas à créer de véritables dialogues. En revanche, le couple qu’il forme avec sa tête de sorcière crée une entité héroïque très attachante.

En Bref, c’est beau ?

HL_300_BAndrew Maclean, dont le travail rappellera à beaucoup la patte d’un certain Mike Mignola (Hellboy), nous livre ici une Bande Dessinée très agréable à suivre graphiquement.
Si son trait caractéristique, composé de lignes noires fortes, sert dans Head Lopper des scènes d’expositions, de dialogues et de paysages plutôt traditionnelles, son graphisme impactant prend principalement son envol lors des scènes d’action. Les combats dynamiques, les mouvements impressionnants et exacerbés  des personnages, les affrontements spectaculaires sont véritablement la force de ce titre.
Les ambiances colorées, exécutées par le coloriste Mike Spicer, sont également particulièrement soignées, offrant à Head Lopper des tons en aplats très chatoyants et donnant à chaque lieu traversé par les protagonistes une identité propre.

En Bref, jetez-y un œil.

Sans être un titre exceptionnel d’originalité et de profondeur, Head Lopper vous fera passer un agréable moment de lecture graphique. On appréciera de se perdre dans les scènes d’actions et on se surprendra à se moquer d’un héros monolithique en compagnie d’une Agatha facétieuse à souhait.

Crédit Photos ©Ankama

Partager