Bandes originales : la sélection du mois

0

bande originales du mois extrement fort incroyablement près john carter the woman in black

Chaque mois, l’équipe de Brain Damaged s’attarde sur une sélection des bandes originales du mois précédent qui valent l’écoute.

En ce  mois de mars, la rédaction s’est penchée sur quelques bandes originales. Avec le retour de la Hammer au cinéma grâce à Daniel Radcliffe, John Carter et Extrêmement fort et incroyablement près.

Extrêmement fort et incroyablement près

Le Français réclamé et acclamé par Hollywood Alexandre Desplat a été chargé de la bande originale de Extrêmement fort et incroyablement près. Un tel film ne pouvait qu’avoir une musique emplie d’émotion, entre chagrin, deuil et aventure, une mission que Desplat a su transposer avec beaucoup de profondeur dans l’architecture de chaque titre. Le premier morceau, joué entièrement au piano, intitulé sobrement Extremely Loud and Incredibly Close, est le sommet de la bande originale, le thème principal du film. Subway Fear souligne l’aventure qui attend le jeune héros du film, avec un rythme envoûtant, emportant dont les violons entraînent l’auditeur au fil du vent. Alexandre Desplat a fait un travail formidable et signe ici l’une de ses meilleures compositions.

Extremely Loud and Incredibly Close

Partager