Cortex visuel du Cerveau

8 anti-héros de séries TV

1 décembre 2013, 10h16 3

Voici une sélection du Cerveau de 8 anti-héros de séries TV qu’on adore détester ou qu’on déteste adorer.

Le Cerveau vous propose de passer en revue 8 personnages anti-héros qui auront marqué leur temps. Qu’entendons nous par anti-héros ? C’est simple, ce sont des personnages bad ass, voyous ou mauvais de séries qu’on adore, qu’on déteste, qu’on adore détester ou qu’on déteste adorer !

Bref des personnages qui vous rendent fous parce que parfois vous vous dites que c’est mal de les aimer, mais vous les aimer quand même. C’est vrai que c’est politiquement incorrect d’aimée un tueur en série, un dealeur, un médecin ronchon, un mafieux notoire ou encore un flic véreux pour ne citer qu’eux en exemple.

8 anti-héros de séries TV - Walter White

Walter White - Breaking Bad (2008-2013)

Cet été dernier, nous avons dit au revoir à l’un des meilleurs anti-héros que la télévision américaine n’ait jamais inventé. Walter White (Bryan Craston), simple petit prof de chimie lambda, devenu baron de la drogue de l’état du Nouveau Mexique. Un personnage incroyable, multi-dimensionnel qui est passé du mari et père aimant à une horrible personne prête à tout pour prouver qu’il était capable d’être plus que ce que les gens pensaient de lui. Walter White est devenu Heisenberg. L’anti-héros par excellence, un salaud qu’on adore et qu’on déteste mais avec qui on est jusqu’à la fin même si la morale le réprouve.

8 anti-héros de séries TV - Dexter morgan

Dexter Morgan - Dexter (2006-2013)

L’été dernier, on aura aussi dit adieu à un autre personnage énorme de la télévision : Dexter Morgan (Michael C. Hall) analyste pour la police de Miami le jour et tueur en série la nuit. Dexter était un personnage fascinant. Un tueur qui vivait selon un code pour qu’il puisse assouvir ses pulsions tout en se débarrassant des criminels qui sont passés entre les mailles du filet. Est-il un mal pour bien ? Dexter nous mettait face à un horrible dilemme moral. C’est pour ça qu’on l’aimait et qu’on le détestait à la fois. Dexter reste un anti-héros qui laissera son empreinte à la télévision.

8 anti-héros de séries TV - Gregory House

Gregory House - Dr House (2004-2012)

Techniquement, Gregory House (Hugh Laurie) n’est pas un anti-héros, c’est plutôt un héros puisqu’il sauve des vies. Mais House est quand même un mauvais garçon puisque son sale comportement l’enverra en cure de désintoxication et en prison. Aussi bon qu’il est en tant que médecin, c’est une personne qui déteste les gens et qui la plupart du temps était complètement droguée à la vicodine. Sa déontologie et sa façon de faire déplaisaient fortement. House avait à la tête dure, plein de défauts, était peu regardant sur l’éthique et c’est pour ça qu’on l’aimait, aussi antipathique qu’il pouvait être parfois.

8 anti-héros de séries TV - Tony Soprano

Tony Soprano - Les Soprano (1999-2007)

Tony Soprano (James Gandolfini) était précurseur parmi cette nouvelle vague d’anti-héros à la télévision américaine. Ces méchants ou mauvais garçons qui n’étaient pas l’antagoniste mais le protagoniste de l’histoire. Un mafieux que les spectateurs adoraient. On n'était plus du côté des gentils, on voulait que les méchants remportent la partie. Tony Soprano a ouvert la brèche pour des personnages comme Dexter ou Walter White. Des personnages brisés, pleins de failles qui décident d’être du mauvais côté de la loi. Tony Soprano a mis un terme au héros parfait.

8 anti-héros de séries TV - Regina

Regina La Méchante Reine - OUAT(2011- )

Ce choix peux paraître curieux mais Regina de Once Upon A Time est une parfaite anti-héroïne et antagoniste même si elle n’est pas le personnage principal. Regina c’est la Méchante Reine qui a jeté un sort aux habitants de son royaume. Mais il y a plus que de la méchanceté chez Regina. Son passé, sa vie ont fait d’elle la personne qu’elle est aujourd’hui. Une femme qui pense que le pouvoir et le contrôle sont tout ce qui compte pour arriver à être respectée. Regina est le parfait exemple d’une femme blessée qui ne sait répondre aux coups que par les coups. Le Cerveau aurait très bien pu mettre Rumplestiltskin mais cette galerie manquait cruellement de femmes.

8 anti-héros de séries TV - Vic Mackay

Vic Mackay - The Shield (2002-2008)

Flic corrompu, le charismatique Vic Mackay (Michael Chiklis) aura été au cœur de scandales et de bavures policières en tout genre. Il volait de la drogue aux dealers, menaçait et tabassait des suspects et il ira même jusqu’au meurtre dont celui d’un collègue. Mais Vic ne voit pas les choses comme tout le monde. Pour lui, toutes ses actions sont justifiables parce qu’elles sont pour son bien et celui de ses proches. La fin justifie les moyens. Même si dans son travail il a fait les pires horreurs, il fait tout pour que ses enfants aient tous ce dont ils ont besoin. Vic Mackay est un salaud mais on ne veut pas qu’ils se fasse attraper.

8 anti-héros de séries TV - Nancy Botwin

Nancy Botwin - Weeds (2005-2012)

Simple mère au foyer devenu dealeuse de marijuana, Nancy Botwin (Mary-Louise Parker) est un personnage fascinant, le niveau en dessous de Walter White mais tout de même intéressante. Weeds était l'histoire de Nancy Botwin, une femme qui va devoir subvenir aux besoins de ses enfants à la mort de son mari. La seule chose qu’elle a trouvé à faire qui rapportait suffisamment d’argent était dealeuse de marijuana. De petits deals, elle va finir à la tête d’un empire mais aura tout de même fait un séjour en prison. Certes, pour un meurtre qu’elle n’a pas commis mais elle reste une délinquante. Nancy était le genre de personnage qu’on adorait mais qu’on avait en même temps envie de baffer.

8 anti-héros de séries TV - Lucas Hood

Lucas Hood - Banshee (2012- )

Série nouvelle peu connue, Banshee suit un ex détenu qui après sa sortie de prison va s'installer à Banshee, une petite ville essentiellement peuplée d’Amish mais surtout infestée de vermines. Lucas Hood (Antony Starr) au fond est un homme bien mais c’est un voleur ex taulard qui a volé l’identité du shérif de la ville qui s’est fait tuer. Beau moyen de revenir dans la société, n'est-ce pas ? Lucas est un homme de mystères puisqu’on ne connaît même pas son vrai nom. C’est un bad boy qui tente de se refaire une vie mais dont le passé de criminel le hante toujours et ne fait pas toujours les bons choix.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Publicité

Partager