Legion saison 1 : Les chansons emblématiques du pilote

0

legion-saison-1-les-chansons-emblematiques-du-pilote-une

Découvrez ou redécouvrez les chansons emblématiques utilisées dans le pilote de Legion.

Cette semaine, FX a démarré sa nouvelle série Legion. Une série que se déroule dans l’univers de X-Men et qui a offert un excellent pilote. Et dans ce premier épisode le showrunner Noah Hawley a non seulement soigné l’image de sa série mais aussi sa musique avec un son très années 60 et 70.

Pourquoi les années 60 et 70 ? Parce que selon Hawley, la série ne reflète pas le monde tel qu’il est, c’est “l’expérience du monde de David,” vu à travers ses yeux et ses souvenirs. Etant donné que ses souvenirs sont ancrées dans cette période, c’est de la que vient cette musique.

Ainsi, le premier épisode contient des classique des années 70, des Rolling Stones, à The Who, en passant par Serge Gainsbourg et Pink Floyd, voici les 4 titres emblématiques entendus dans le pilote de Legion.

The Who – Happy Jack

C’est la chanson du début qui ouvre la série sur un montage de la vie de David et les Who devraient revenir régulièrement dans la saison.

Rolling Stones – She’s Like a Rainbow

La série a eu la licence pour utiliser cette chanson qui est probablement l’un des titres les plus célèbres jamais enregistré. C’est un miracle et ça a dû couter très très cher. Mais ça vaut le “coût” parce que cette chanson introduit le personnage de Syd que David voit comme un arc-en-ciel.

Pink Floyd – Astronomy Domine

Les Pink Floyd ont une influence importante dans la série. Quand Hawley a rencontré le compositeur de la série Jeff Russo, il lui a dit qu’il voulait que la série sonne comme Dark Side of The Moon parce que c’est l’album qui plus que tout, est vraiment le son de la maladie mentale à un certain degré.” Aussi, le personnage de Syd Bennett (Rachel Keller) porte le nom du chanteur leader du groupe qui est parti après le second album.

Pauvre Lola – Serge Gainsbourg

Quelle surprise, mais quel bonheur d’entendre cette chanson de Serge Gainsbourg durant une séquence de rêve avec chorégraphie à clé.

Crédits ©FX et DR

Partager