Le Geektionnaire, l’encyclopédie du geek : tome 6

8

geektionnaire

Brain Damaged vous aide à parler le « Geek » avec son geektionnaire. Pour ce sixième tome, voici les termes commençant par la lettre S ! Pour retrouver les tomes précédents, il faut cliquer ici

Shipper

Le shipper est un être que vous rencontrez sur les forums de séries télévisées. Il est un romantique forcené qui veut absolument que les personnages principaux développent une relation romantique. Sans se soucier forcement de la crédibilité du scénario et même pire, de leur « ship » parfois. Mot inventé par le fandom X-Files, pour la relation Mulder et Scully. Les fans Shippers voulaient absolument que nos deux agents du FBI forment un joli petit couple. Le mot est une dérivation de Relationship, en anglais, relation. C’est même devenu un verbe : « shipper ». Les plus enragés d’entre eux peuvent carrément haïr leur série autrefois préférée car les scénaristes ne réalisent pas leur rêves de voir leur personnages roucouler. Et si généralement cela respecte ce qui est donné dans la série, par exemple Booth et Brennan pour Bones ou House et Cuddy pour Dr House, il peut y avoir des surprises. En effet, certains fans aimeraient voir Sam Carter et Daniel Jackson terminer ensemble dans Stargate ou encore Abby et Gibbs pour NCIS. Des pistes qui n’ont jamais été, ne serait-ce que frôlées dans les séries. Certains défenseurs extrêmes de la langue française utilisent le terme « coupleur ». Cependant, il n’a jamais pris et reste très rarement utilisé.

Showrunner

Le showrunner est le scénariste principal d’une série télé. C’est lui qui décide de la trame générale de la saison, de la série. C’est la personne sur laquelle on compte pour avoir un minimum de cohésion d’un épisode à l’autre. Très utile dans la construction des séries car, le plus souvent, le scénariste change d’épisode en épisode. C’est donc le showrunner qui s’assure que la mythologie est respectée et donne la direction de chaque épisode. Le plus souvent, le showrunner est le créateur de la série. Toutes les décisions concernant le scénarios passent par lui !

Spin-off

Le Spin-off est une série dérivée d’une autre série. En plus clair c’est lorsqu’une série a un univers assez riche et important pour être décliné, parfois à l’infini, dans une autre oeuvre. Ainsi, Stargate explore en quatre séries les possibilités de la Porte des Étoiles, Les Experts, d’abord à Las Vegas, ont ouvert des succursales à Miami et New York. Cela peut-être aussi des personnages secondaires ou institutions entraperçues dans la série source qui sont mis en avant dans le spin-off. Les Lone Gunmen pour X-Files, Angel pour Buffy ou encore le NCIS d’abord apparue dans JAG.

Spoilers

Le spoiler est une révélation sur une oeuvre qui a le potentiel de gâcher la surprise. Aujourd’hui utilisés par les studios pour attiser l’intérêt du public, les révélations données sont rarement les plus importantes. Cependant, cela peut parfois réellement gâcher un épisode ou un film, surtout quand on se balade sur les forums et critiques après la sortie d’une oeuvre. Les fans des spoilers seraient du genre à commencer les romans policiers par la fin. Et ça, c’est pas bien !

Seijin

Le Seijin est un genre de manga, traditionnellement qui s’adresse aux jeunes hommes. Ils sont parfois érotiques mais pas automatiquement (enfin ça c’est ce que vous dira votre Otaku). Les intrigues des Seijins sont aussi plus complexes, plus tournés vers la politique ou les enquêtes policières.

Seinen

Le Seinen désigne le manga édité pour les garçons entre 15 et 30 ans. Ce sont des mangas avec des personnages complexes, une mise en page très travaillée, une intrigue et une trame à plusieurs rebondissement. Ils sont généralement plus violents et les personnages sont peu ou prou idéalisés. L’un des Seinen les plus connus est Angel Heart.

Sequel

Tout simplement la suite ! Parce que « 2″ ou « suite », c’est trop simple, le Geek utilisera donc le mot Sequel, ça fait plus spécialiste. Mais réellement, c’est juste la suite d’un film, d’un comic ou d’un jeu vidéo. Cependant, un sequel n’est pas forcement une suite directe. Il s’agit plus simplement d’évènements qui se déroulent après l’oeuvre originale, prenant souvent en compte lesdits évènements, mais sans qu’ils soient forcement majeurs à l’histoire.

Shojo

C’est le genre de manga qui s’adresse aux adolescentes et aux petites filles. Les dessins sont simplistes, les personnages idéalisés, tout est acidulé et édulcoré, tout est beau et rose et ça parle d’amour (parfois c’est tragique mais ça dure pas bien longtemps). Bref, c’est pour les fiiiiiilles. Le plus connu est Fruit Basket.

Sho-nen

Le Shonen est le manga destiné aux adolescents et jeunes garçons. Ils s’inscrivent le plus souvent dans le genre nekketsu. C’est là que l’on retrouve un classique de littérature pour ado : le voyage initiatique, la difficulté du passage à l’âge adulte. Ainsi, le plus souvent, le héros est une jeune garçon orphelin ou séparé de ses parents, il est honnête, innocent, a toujours un rêve qui veut (et va) accomplir quelques soient les obstacles. Et bien sûr il est entouré d’amis dans sa quête et est doté de pouvoir hors normes. C’est, en France, le genre qui a le plus de succès. Qui n’a jamais tendu parlé de Naruto, Captain Tsubasa (Olive et Tom), Dragon Ball, One Piece ou Bleach ?

Slash

Le Slash est, dans les fandoms, une histoire d’amour, ou plutôt de sexe, inventé par les fans, entre deux personnages d’une série. Mais cette histoire est une histoire homosexuelle ! C’est ainsi qu’on peut lire l’histoire d’amour entre Skinner et Mulder de X-Files, Le Docteur et Captain Jack dans Doctor Who et, le pire, entre les frères Winchester dans Supernatural. Et comme les fans n’ont plus de limites et qu’il y a des fans de tout, mais vraiment tout, Brain Damaged vous propose de lire la fanfic slash entre Harry et Stefan… Derrick ! Attention, c’est que pour les adultes et interdit au moins de 18 ans ! C’est aussi appelé Yaoi pour les hommes, Yuri (ou femslash) quand c’est entre deux femmes.

Stand Alone

Dans une série, de comics ou de mangas, un stand alone est un épisode qui peut se regarder sans avoir suivit la série depuis le début, sans connaître l’intrigue principale ni le fil rouge. La plupart des séries policières ou procedural cop shows sont faîtes uniquement de Stand Alones. C’est ce que préfèrent les chaînes, facilitant ainsi les rediffusions. Car en effet, si prendre un épisode des Experts ou de Bones au hasard ne pose aucun problème pour suivre l’intrigue principale de l’épisode (quoiqu’on peut se poser des questions quant aux relations entre les personnages), pour Lost, ou 24 c’est une toute autre histoire.

Suiri

Suiri est le manga policier par excellence. Le meurtre, le sang, les enquêtes et les crimes et les criminels hantent les pages de ces mangas. Mais, attention, ici, les héros ne sont pas les policiers qui mènent l’enquête. Non, le plus souvent, ce sont des adolescents ou des jeunes garçons. Deux des mangas du genre les plus connues sont Death Note et Détective Conan.

Crédit Image : Brain Damaged, CBS et Warner Bros

Partager

  • Visiteur

    J’ai appris des trucs!
    Par contre, j’ai trouvé ça très péjoratif pour les slashs. Shipper et slasher, c’est exactement la même chose, sauf que dans un des cas ça concerne des relations hétérosexuelles et dans l’autre des homosexuelles. La prise de partie est presque homophobe, pourquoi « ou plutôt de sexe » , je shippe et slashe et je ne dirais pas qu’il y a plus de NC-17 dans une section que dans l’autre, c’est toujours les sentiments qui priment? Toujours ce vieux stéréotype que les gays sont des bêtes affamées de sexe plutôt que des être humains? Et, « le pire » qui implique que toutes ces relations sont affligeantes…
    Je sais que je pousse peut-être un peu loin l’analyse, que c’est le ton général des articles, de se moquer gentillement des geeks et de leurs passions, mais ça m’a fait tiquer sur cette partie. Y a des sujets plus délicats faut croire…

    • Franchement visiteur je ne sais pas sur quel site du Fanfiction tu traines, mais je peux t’assurer qu’il y a plus de fic NC-17 que de fic’ pour « enfant-de-10-ans-ont-les-gens-ne-font- que-se-tenir-la-main » dans les parties slash. C’est comme ça, des fics NC-17 ne veulent pas dire qu’il n’y a pas de sentiments.

      Ensuite le « pire » s’applique à la « relation » entre les frères Winshester de SPN. Dans ce cas précis je pense que le mot s’applique très bien vu que les fans fantasment sur une relation incestueuse. Relation qu’ils trouveraient dégoutante si elle prenait naissance au sein de leur propre famille.
      Et j’ai beau apprécier certains slash, et même en comprendre d’autres sans en être fan (ex: le Rysposito dans Castle) les shipp ou slash incestueux c’est tout simplement dégoutant.

      • Visiteur

        « Pire » veut dire « encore plus mauvais/mal que » et s’applique dans la comparaison, donc ici ça implique bien ici que toutes les relations citées sont « mal », mais que celle de spn est la pire pour l’auteur (ce que je peux comprendre, vu qu’inceste).

        Et non, j’ai lu autant de ship que de slash et on doit pas fréquenter les mêmes fandoms parce que j’y retrouve autant de NC-17 et autant de « kink » tordus dans une section que dans l’autre. Y a de belles histoires slash et de belles histoires ship, mais y a autant de trucs tordus et/ou sexuel dans un type que dans l’autre. Après, oui, les relations slash masculines sont moins mielleuses que les ships sortis de Grey’s Anatomy, mais ça ça tombe sous le sens…et je vois pas trop en quoi c’est mal.

        Ce que je disais, ne concernait cependant pas les détails, mais le ton employé et l’image renvoyée. Y a du NC-17 entre Marie-Madeleine et Jésus qui existe, mais ça c’est pas apparu dans la parti ship, mais dés qu’on parle de slash, on met en avant l’absurde et le dégoûtant (c’est sexuel, incestueux, bizarre, allez donc voir et vous marrer!).

        Enfin, bref, j’envoyai surtout ce message pour dire à l’auteur de faire gaffe au message qu’elle envoie. Elle a le droit d’avoir un avis, le droit d’être sarcastique, mais faut aussi penser à respecter et ne pas trop froisser les lecteurs si vous voulez fidéliser. J’ai choisi cet article et ce sujet, mais ce n’est pas la première fois qu’un truc me fait tiquer dans un de vos articles (pas forcément de Marine, je ne vise personne hein!) et que je le prend assez mal donc je me dis que je dois pas être la seule et vous le fait savoir.

        • J’ai jamais dit qu’il n’a avait pas de kink tordu dans les sections shipp, j’en ai lu des vraiment bizarre par moment. (J’épargnerais les détails, nous somme sur un site tout public).
          J’ai juste dit que la majorité des fics slash sont NC-17, sans doute parce qu’une bonne partie des fics slash sont composées de slash Masculin et que le mielleux tout dégoulinant n’a pas trop de place dans ce genre de fic’. Je n’ai à aucun moment comparé avec les fics shipp, parce que oui, la aussi il y a beaucoup de fic’ NC-17.

          Et j’ai du mal à voir à quel moment l’auteur a sous-entendu que le slash c’était mal.

          Et je ne trouve pas que l’auteure cible les slashs. Elle prend un ton drôle aussi bien pour les shipp et les shippers que les slahs. Si elle se moque des slashs alors dans les shipps elle dit quoi ? « Houuuu regardez les fou-furieux qui abandonnent une série parce qu’ils sont rageuuuuuux et ceux la qui qui shippent n’importe quoi !!!! »
          J’y vois autant d’humour et d’ironie chez l’un que chez l’autre.

          Le geektionnaire est fait pour expliquer le jargon internet avec humour, l’ironie est donc importante. Si c’est pour avoir une définition toute droite sortie du petit Larousse non merci j’ai l’édition 2010 illustrée avec le CD chez moi.

          Et perso’ je suis une geekette, pas juste la nana qui a un twitter un FB et un tumblr et qui se dit Geek hein. Non, non la vraie geekette au sens premier du terme. Ainsi qu’une fille qui aime bien certains slash (je ne vais pas mentir en disant que je lis que ça, mais j’en lis), et je ne me suis jamais vexée en lisant un article sur ce site, ni celui-là, ni un autre.

          • Visiteur

            Moi je l’ai été, donc j’ai exprimé ce qui me contrariait. J’ai pas dit que ça serait le cas de tout le monde (si c’est pas le tien tant mieux pour toi Geekette (??)), j’ai juste précisé ce qui me dérangeait pour éviter que ça arrive trop souvent au cas où je ne suis pas la seule. Après si on ne peut pas donner son ressenti sur un article, y autant enlever la section commentaire hein…

            Franchement je comprends pas pourquoi tu t’emballes autant.
            Je répète encore une fois, c’est le « ressenti » que j’ai eu en lisant cet article. Je n’ai voulu insulter personne, je ne pense pas réellement que l’auteur soit homophobe, elle voulait juste faire de l’humour. J’aurais peut-être du expliquer l’usage de « homophobe »: Je voulais faire référence au fait qu’on devrait faire plus attention à ne pas se cantonner à ces stéréotypes sur les homosexuels (inévitables: « les gays ça se contrôle pas » (inceste), « les gays y a que le sexe qui les intéressent », ect…) et éviter de faire ces associations automatiques qui ne font que les perpétrer.

            Pour moi le slash est exactement la même chose que le ship, au même titre qu’un couple hétéro est pareil qu’un couple homo à mes yeux, j’y peux rien et j’aimerai que tout le monde voit les relations comme ça, mais c’est pas prêt d’arriver alors ça m’énerve et ça me touche.

            Bref, j’ai pas aimé cette définition, je l’ai dit, on passe.

          • ally wood

            Et si l’auteur avait mis « et pire, Ross et Monica » dans la partie shipper, aurais tu réagi pareil? Je ne pense pas, parce que là, tu aurais directement relevé l’inceste et non pas le coté sexuel de la chose. C’est pareil pour l’auteur, elle ne faisait pas référence au coté sexuel mais plutôt celui incestueux.
            Mais comme la phrase a été placée dans un contexte homosexuel, tout de suite on hurle aux clichés, à l’homophobie, etc… Alors que, tu l’as dis toi même -et j’encourage ce mouvement de pensée-, hétero, homo c’est kif kif..Faut arrêter de voir le mal(e) partout ;-)

        • ally wood

          C’est marrant parce que je ship (ou plutot slash) Jack/Ianto, je lis tout ce qui me passe sous le nez. J’en ai lu des calmes, j’en ai lue des tordues, des étranges,… Et je n’ai pas été choquée par la description ici.

          Pour moi, le « pire » signifie que certaines personnes ne se rendent pas compte que slasher des membres de la même famille ou des enfants et des adultes (par exemple, du Harry/Snape alors qu’Harry vient d’arriver en première année, il a donc (!!!)) est le vrai tordu et un peu effrayant…

          • Visiteur

            Désolée je n’avais pas vu ton message.
            Je comprends ce que tu veux dire et si ça ne t’as pas choqué tant mieux (ça ne m’a pas « choqué » non plus, plutôt fait froncer les sourcils)

            Après je suis d’accord pour dire que certaines relations sont abusées, mais c’est pas forcément du slash alors pourquoi associer ce type de relations tordues au slash et pas au ship ou abus du fandom en général (ou du canon…Cordelia et Connor (le fils d’Angel), y a que moi que ça a traumatisé?)

            Pour les frères de Supernatural, je suis pas fan du tout, mais je peux comprendre d’où ça vient. Ils ont une relation tellement tordue et dysfonctionnelle que ça peut entrer dans la logique. Après du moment que les persos sont majeurs et consentants, chacun peut rêver de ce qu’il veut.

            Les RPS, ça me gêne beaucoup plus.