Star Wars 7 : le réveil de la Force tient ses promesses au niveau technique et scénaristique mais ce nouvel opus a un arrière goût de déjà-vu.

Il a été attendu, réclamé. Depuis de mois, voire des années, les fans se sont fait de plus en plus impatients. Le secret est enfin dévoilé, le mystère est levé pour Star Wars VII : Le Réveil de la Force. C’est aujourd’hui que Luke, Han, Leia et les autres se retrouvent, pour le premier volet d’une trilogie qui se veut comme la digne héritière des films des années 80, sous l’oeil de Georges Lucas. A la relève : JJ Abrams, pour un premier opus que le Cerveau a découvert en avant-première, hier.

critique star wars image  droite 1 han solo Rey Princesse leia JJ Abrams Luke Skywalker ChewbaccaSoyez prévenu : les spoilers sont nombreux et énormes en général sur la toile. Le Cerveau a choisi de laisser la surprise quant à ce qui se passe dans cette suite. Simplement, sans tout dévoiler, on peut très légitimement se poser la question suivante : les nouveaux personnages apportent-ils réellement quelque chose au premier épisode de cette nouvelle trilogie ? L’intrigue est-elle vraiment originale et novatrice quand on choisit de relancer une franchise qui existe déjà, même si, le passage de témoins entre ancienne et nouvelle génération coule de source au niveau du scénario ? Surtout ici grâce à Han Solo, Chewbacca et toutes les figures emblématiques de la saga qui rempilent de nouveau, comme on a pu le voir dans les multitudes de promo, servies par les studios Disney. Pourtant la mayonnaise prend, et pas qu’un peu.

Han Solo et Chewie : les vraies stars du film

En regardant ce Star Wars 7, le Cerveau a eu un étrange arrière-gout de déjà-vu. En remontant mentalement dans les archives de la sexalogie, le Cerveau trouve de troublantes ressemblances entre anciens et nouveaux personnages. R2D2, Luke, Yoda : chaque ancien a son « clone » en plus jeune. Réelle volonté de J.J. Abrams et des scénaristes ou facilité coupable pour attirer les fans ? Le Cerveau lance ici officiellement le débat.

critique star wars image centre han solo Rey Princesse leia JJ Abrams Luke Skywalker Chewbacca

Plus que l’apparition des nouveaux personnages, Une des rares Force du film tient surtout dans la complicité du couple Han Solo-Chewbacca. Comme annoncé plus haut,  ils servent de pivot entre les petits jeunes et les vieux de la vieille. Grâce à eux, les flashbacks se font naturellement et l’histoire s’ouvre sur les prochains opus. Avec la petite touche en plus : l’humour. Les deux personnages évoluent en mode « vieux couple » à la fois légèrement agaçants mais tellement attachants. Malgré une sombre histoire d’adultère, leur amitié est toujours aussi forte. L’interprétation des deux acteurs est excellente et le jeu d’Harrison Ford en particulier. Quant au reste du casting, il est très bon, entraîné par la performance des « anciens ».

Une technique travaillée

ep7-26115-1377-1378-03_0_01Du début à la fin, le rythme est constant. La 3D et l’IMAX servent très bien le film, donnant de l’ampleur aux scènes de combats épiques. Le spectateur est en totale immersion aux côtés des combattants. Dans Star Wars VII : Le Réveil de la Force, J.J. Abrams fait une nouvelle fois étalage de son talent de réalisateur. Chaque scène est utile à la compréhension de l’histoire, réussissant tour à tour, soit à faire avancer ce nouveau volet, soit à raccrocher les wagons entre ce Star Wars et les précédents films. De plus, le réalisateur aime ses acteurs et cela se sent. Il leur laisse la part belle pour qu’ils expriment tout leur talent face caméra. Le fan ne sera pas totalement perdu et à l’inverse le néophyte (s’il en reste encore…) pourra apprécier ce Star Wars 7 comme un film à part entière sans connaître obligatoirement les opus précédents.

Un goût d’inachevé

Malgré un film de très bonne facture, le Cerveau éprouve un peu de déception. Oui, J.J. Abrams ouvre pas mal de pistes pour les deux prochains épisodes. Et oui, il y a toutes les chances que vous passiez un très bon moment devant Star Wars 7 : le Réveil de la Force. Mais on est devant Star Wars, et le monde de Luke, Han, Leïa et les autres, l’univers sacro-saint de George Lucas. Et, il faut le dire, tout le hype autour du film exigeait la pure perfection. On s’en approche, mais le sentiment de clonage de cette mise en place scénaristique, laisse un arrière-goût un peu amer, et casse la grandeur des images qu’on vient de voir.  Cela dit on ne pouvait faire que mieux après la prélogie, et surtout la Menace Fantôme. Le Cerveau attend la suite.

Star Wars 7 : Le Réveil de la Force  - Bande Annonce

 © Walt Disney Studios Motion Pictures France