Loups et autres Garou au Cinéma : ahoooooooou!

2

Pour Halloween, Brain Damaged se penche sur  le loup-garou. Ahoooooooouu, gare à la pleine lune.

Parmi les créatures d’Halloween les plus en vogue,  le lycanthrope, ou plus communément loup -garou, dans le langage des mortels de cette Terre. Pour cette créature mythique, très peu de films ou  séries qui exploite le mythe de cette créature mi-homme, mi-canine, et peu qui les hissent au rang de héros.

Le loup-garou est un humain qui a la capacité de se transformer partiellement en loup. Cette transformation peut être due à plusieurs causes, comme la morsure d’un loup ou d’un autre loup-garou, une malédiction ou un rituel volontaire. Elle se déclenche généralement durant la nuit et à chaque pleine Lune, condamnant la créature à errer sous forme de loup en poussant des hurlements jusqu’au matin.

Les loups-garous sont présents dans les légendes populaires depuis des millénaires et apparus dans la culture occidentale pendant l’Antiquité, avec des mythes les rattachant à l’anthropophagie. Herodote est le premier historien à soulever la légende en mentionnant dans ses écrits l’existence d’un peuple en Scythie ayant la capacité de se transformer en loup. Depuis, leur mythe n’a cessé de grandir dans toute la culture populaire et en particulier au cinéma. Le premier film à traiter du sujet date de 1935 : Le Monstre de Londres. C’est cependant le film Wolfman (George Waggner, 1941) qui a fixé dans l’imaginaire collectif le personnage. Depuis, il n’a eu cesse de se développer avec notamment la franchise Hurlements, initiée par John Landis.

Partager

  • Moi aussi, je préfère la version originale de Being Human.
    Parfois, ça fait du bien au cerveau (le mien) de voir autre chose que de l’US.
    Je pense à 28 jours plus tard, notamment, côté ciné, dans le même délire zombie-vampiro-garou-goule.

  • Spywolf68

    Bon dossier même si au niveau des séries il manque l’excellent « La malédiction du loup-garou datant de 1987-88