Quel(s) Film(s) pour Halloween ?

3

Le Trip Morts-vivants

 

28 jours plus tard (2002)

Film de Danny Boyle avec Cillian Murphy, Naomie Harris, Brendan Gleeson, Christopher Eccleston et Megan Burns.

Distributeur : 20th Century Fox

Synopsis : Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d’une rage incontrôlable, bondissent sur leurs « sauveurs » et les massacrent. 28 jours plus tard, le mal s’est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n’est plus qu’une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux « Contaminés » assoiffés de violence. C’est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d’un profond coma…

Un film intelligent avec des zombies ! Oui messieurs dames ! Une véritable leçon sur l’humanité et sa survie. Avec une musique superbe et mythique composée par John Murphy, Cillian Murphy est une véritable révélation dans ce film d’horreur. Un des meilleurs films de son époque. 28 jours plus tard, devenu un grand classique des zombies, a donné lieu à une suite : 28 semaines plus tard, réalisée par Juan Carlos Fresnadillo. On y retrouvait au casting Robert Carlyle, Rose Byrne, Jeremy Renner, Harold Perrineau et Catherine McCormack.

 

Saga Resident Evil

Films de Paul W.S. Anderson (1, 4 et 5), Alexander Witt (2) et Russell Mulcahy (3) avec Milla Jovovich en actrice principale.

Distributeur : Screen Gems

Synopsis du premier film Dans un immense laboratoire souterrain, ont lieu des recherches ultras secrètes, supervisées par des centaines de scientifiques. Lorsque l’alarme retentit, tout le monde croit à une simple simulation d’évacuation. Mais bientôt, l’horreur les rattrape. Un virus hautement mortel se propage à un rythme effréné dans les couloirs : en quelques minutes, il met fin à toute vie humaine. Au même moment, Alice se réveille dans un somptueux manoir. Ignorant comment elle a pu atterrir là, elle fait la rencontre de Matt, un policier. Avant même qu’ils n’aient pu trouver une explication logique à ces phénomènes étranges, un groupe d’intervention militaire, les S.T.A.R.S, débarque de nulle part et les oblige à les suivre. Ces derniers ont reçu l’ordre d’infiltrer le laboratoire et de neutraliser la Red Queen, le super-ordinateur devenu fou que l’on tient pour responsable du désastre…

Franchise à succès de jeu vidéo, Resident Evil met en scène une Milla Jovovitch plus forte que jamais. Premier d’une longue saga, ce long métrage inspiré d’une franchise de jeu vidéos à succès avec des zombies des mutants et une corporation pas très gentille, réussit à surprendre avec une réalisation qui ne déçoit pas face aux jeux d’origine. Exploit réussi qui a donné lieu à une suite, puis une trilogie, vers un quatrième et un 5ème volet. Un exploit de tenir sur la durée, que l’on doit à Paul W.S Anderson, malgré les critiques généralement mitigées ou mauvaises. D’ailleurs un sixièmes volet et d’ores et déjà annoncé pour 2015.

 

Bienvenue à Zombie Land (2009)

Film de Ruben Fleischer avec Woody Harrelson, Jesse Eisenberg, Emma Stone et Abigail Breslin.

Distributeur : Columbia Pictures

Synopsis : Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l’idée d’être dévoré. C’est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie… Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d’un fusil d’assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre. Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s’entendre…

Bienvenue à Zombieland c’est un véritable cocktail Molotov de dérision et d’horreur qui fonctionne de bout en bout. Une belle farce macabre bourrée d’idées visuelles et de gags. Héritière de l’esprit Shaun of the Dead, Bienvenue à Zombiland est une belle horror-comédie, signée Ruben Fleischer qui fait trembler le spectateur à force d’éclats de rire. Une friandise sanglante qui a l’élégance de ne jamais refuser un plaisir simple à ses spectateurs, le tout sur fond de Metallica, agrémenté de zombies, de massacres et autres sang qui gicle, le film parfait pour Halloween.


Shaun of the Dead (2005)

 

Film de Edgar Wright avec Simon Pegg, Nick Frost, Dylan Moran.

Distributeur : Mars Distribution

Synopsis : À presque 30 ans, Shaun ne fait pas grand-chose de sa vie. Entre l’appart qu’il partage avec ses potes et le temps qu’il passe avec eux au pub, Liz, sa petite amie, n’a pas beaucoup de place. Elle qui voudrait que Shaun s’engage, ne supporte plus de le voir traîner. Excédée par ses vaines promesses et son incapacité à se consacrer un peu à leur couple, Liz décide de rompre. Shaun est décidé à tout réparer, et tant pis si les zombies déferlent sur Londres, tant pis si la ville devient un véritable enfer. Retranché dans son pub préféré, le temps est venu pour lui de montrer enfin de quoi il est capable…

Shaun of the Dead  est une « comédie romantique avec des zombies » de Edgar Wright, invasion des morts vivants en Terre Anglaise, bourrée de références à la musique et à la Brit pop. Un film qui jongle entre sentiments mielleux rires et références à la culture anglaise avec des zombies dedans qui fait plaisir à regarder. Premier film de mélange de genres assumé qui donnera lieu à une trilogie composée aussi de Hot Fuzz (2007) et The World’s End.(2013).

 

The Walking Dead (2010-?)

Série de la chaîne américaine AMC avec Andrew Lincoln, Sarah Wayne Callies, Laurie Holden, Steven Yeun, Jon Bernthal, Jeffrey DeMunn.

Synopsis : Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe d’hommes et de femmes mené par l’officier Rick Grimes tente de survivre…

Adaptation du comic book de Robert Kirkman, inspirée par le cinéma horrifique de George A. Romero, The Walking Dead est un succès grandissant pour la chaîne AMC. De l’horreur et du gore affrontés aussi visuellement et clairement à la TV, ça ne pouvait que fonctionner. Surtout lorsqu’elle est inspirée d’un grand succès comics. Une « Survival Series » avec des lieux et personnages en nombres réduits et vitesse de narration bien rythmée, servie par un montage nerveux et une sensation permanente de menace et d’urgence. Une série qui fout les boules autant qu’elle génère l’addiction.

Partager

  • Siryel

    Je rajouterais bien « The Strain » à cette liste (même si ce sont des vampires), elle fait bien flipper cette série ^^

  • lilio

    Bonne liste, mais je crois qu’Halloween est fait pour avoir peur. Une bonne partie des films que vous citez sont des « comédies ». « Bienvenue à ZombieLand », « Shaun of the Dead », « Beetlejuice », « La famille Addams »…
    Sinon, je rajouterais quelques favoris : « Dead Silence », « Les Griffes de la Nuit », « Carrie », « La Maison de Cire », La saga « Destination Finale », etc. Ils font peur mais ne sont pas hardcore.

    Excellent pour passer une bonne nuit blanche entre amis.

    Et surtout pas « Annabelle » qui est une vraie daube.

  • gerard

    Bon sang, vous avez oublié « Bad Taste », le summum du gore rigolo, d’un certain réalisateur tombé dans l’oubli depuis….P. JACKSON je crois…il est néozélandais…enfin, plus personne ne s’en souvient!!! Mais Bad Taste, quelle tranche de rigolade saupoudrée de tripes d’extraterrestres!!