2014 : Les 15 Meilleurs films du Cerveau

1

Interstellar

interstellar-epique-et-profondement-humain-afficheAvant d’être un film sur l’espace et la découverte d’un autre monde, Interstellar est un film profondément humain. Sur l’humanité en général mais surtout à propos d’êtres humains en particulier qui tentent de se sauver eux-mêmes. Un instinct de survie qui va au-delà des limites. Un film qui se regarde non seulement à l’échelle interplanétaire mais aussi à travers les yeux de Cooper et de sa fille. C’est comme si on avait un blockbuster et un film indépendant combiné qui va aller au fin fond de l’espace mais qui va également suivre ces personnages à l’échelle humaine. La Critique complète 

John Wick

John Wick AfficheDans ce film de série B, Keanu Reeves campe un ex-tueur à gage récemment veuf. Un retour fracassant et fracassé pour l’acteur que beaucoup ne connaissent pas au-delà de Matrix. Keanu Reeves est John Wick, un homme blessé et énervé dont le spectateur va suivre une descente dans ses plus bas instincts avec une vendetta qui, quand on en on décrit les raisons, a l’air surréaliste. En effet ce dernier cherche à venger la mort de son chien. Oui, son chien. Un thriller qui fonctionne de bout en bout et envoie du bois (mais pas que). La Critique complète 

The Normal Heart

the-normal-heart-devoir-de-memoire-afficheThe Normal Heart est un film à voir pour son message puissant et ses grands acteurs. Le film rappelle aux plus jeunes la souffrance et l’horreur vécues à l’époque. C’est avant tout le message que Ryan Murphy veut faire passer. Larry Kramer, qui a lui-même adapté sa pièce pour la télévision avec l’aide de Murphy, veut montrer que certains ont tourné les yeux très longtemps avant de prendre la situation en main. The Normal Heart est donc un témoignage laissé pour la jeune génération, pour qu’ils réalisent que la situation n’a pas été facile et qu’ils ont lutté à l’époque pour être entendu. La Critique complète

 

 

X-Men Days of the Future Past

XMen : days of future past - jeu concours - afficheBien écrit, bien réalisé, avec un casting d’enfer et un ancrage dans le réel plutôt bienvenu, ce First Class laissait envisager un futur brillant pour les mutants. Sacrée responsabilité pour X-Men : Days of Future Past qui en plus, parce que Bryan Singer est un grand écolo, se permet de parler de voyage temporel, permettant ainsi de recycler la trilogie de base. Grand écart scénaristique digne du Cirque du Soleil  La Critique complète

 

Under the skin

under the skin posterUnder the Skin, adaptation du roman éponyme de Michel Faber. Intrigant, sensuel, parfois effrayant même, ce film ne bénéficiant pas des moyens d’un blockbuster pourrait bien les détrôner dans le cœur des cinéphiles. Under the Skin est un sublime voyage à travers la condition humaine contemporaine, dans son rapport à l’autre tout comme face à la vacuité de l’existence. L’incroyable performance de Scarlett Johansson dans le rôle de guide à travers ce conte expérimental est pour beaucoup dans l’immersion du spectateur au sein de ce film si particulier. Under the Skin est à voir et à vivre absolument.  La Critique complète

Partager

  • Chlo Roforme

    même pas un mot pour The Raid 2, qui enterre tout les films cités dans cet article !