Sharp Objects : Coupable révélé dans un twist final (spoilers)

1

4.5

Retour sur le final de la mini-série Sharp Objects qui révèle la personne responsable des meurtres. Spoilers.

Après une saison tortueuse de Sharp Objects pour notre chère Camille (Amy Adams), le responsable des meurtres de Natalie et Ann est dévoilé. John a été arrêté à la fin de l’épisode précédent mais bien évidemment, ce n’est pas lui le coupable, c’est trop facile mais les flics pensent que c’est lui et ils vont avoir des surprises. La suite de cette critique est pleine de spoilers, vous êtes prévenus.

Vers la fin de l’épisode, Adora a été arrêtée et condamnée pour les meurtres des jeunes filles mais elle n’est pas responsable. C’est Amma, sa fille et soeur de Camille qui est coupable, ce qui dans le fond, n’est pas est une grande surprise si on a été attentif. C’est un bon twist parce qu’il s’agit d’une fille que personne ne soupçonne. Pourtant, tout au long de la saison, son comportement est louche. Elle développe aussi une drôle d’obsession sur sa soeur presque psycho-sexuelle ce qui est perturbant. Camille est probablement la seule personne pour qui elle a de l’affection mais c’est malsain.

Évidemment, les indices sont là, le comportement d’Amma a toujours été suspect. Et comme on peut le constater, dans ce dernier épisode, elle est déguisée en Perséphone, une figure de la mythologie Grecque qui a été enlevée par Hadès, le dieu de la mort. Elle devient ensuite son épouse et est en charge de punir les habitants de l’enfer et devient accro à ce pouvoir de la mort. Amma est clairement Perséphone.

Révélations chocs ultimes

A la toute fin de l’épisode, alors qu’elle observait la maison de poupée de sa soeur, Camille, qui est désormais responsable d’Amma, trouve une dent et réalise que sa soeur est coupable. Amma arrive à ce même moment et dit « ne dit rien à maman ». Mais c’est trop tard, leur mère a été condamnée pour les crimes d’Amma.

Si vous n’avez pas encore vu l’épisode ou si vous avez arrêté trop tôt, sachez qu’un montage durant le générique de fin montre comment elles sont mortes et qui est le véritable coupable. Et il se trouve qu’Amma n’était pas seule, elle a eu de l’aide. Ses deux copines Kelsey et Jodes avec qui elle traînait tout le temps, étaient de mèche. Si elles sont restées au second plan, elles savaient tout depuis le début.

Une mère malade mentale

Le crime d’Adora est surtout d’avoir empoisonnée ses filles. On apprend ainsi que c’est comme ça que la soeur de Camille est morte dans le passé et Adora a continué dans le présent avec Amma et Camille. Elle empoisonne Amma depuis toujours et cette dernière a presque développé une défense contre le poison.

Il est révélé qu’Adora souffre du syndrome de Münchhausen par procuration. Elle rend malade ses enfants pour pouvoir ensuite prendre soin d’elles. Elle a constamment besoin que ses filles aient besoin d’elle. C’est un syndrome qui touche souvent les mamans qui maltraitent leurs enfants mais sont persuadées de faire leur bien. Dans le cas de la série, Adora empoisonnait ses filles et jouait ensuite la maman attentionnée et aimante.

Psychopathes de mère en fille

Au final, Sharp Objects est avant tout un série psychologique à propos de relations mère-fille tumultueuses, perverses et compliquées mais surtout axée autour de leur traumatisme psychologique. Le sujet principal était plus la relation d’Adora avec ses filles que l’enquête sur les meurtres de ces pauvres jeunes filles. L’automutilation de Camille vient de la folie de sa mère. Mais au lieu de faire du mal aux autres, Camille s’inflige une douleur à elle-même et boit plus que de raison. La manipulation, la possessivité et la froideur d’Amma viennent aussi clairement de leur mère.

Adora a créé un monstre manipulateur sans scrupule, une tueuse en série sans aucune empathie qui continuera à tuer si on ne l’arrête pas. Elle a aussi tué sa nouvelle “amie”, Mae et cette fois, elle semble ne pas avoir eu besoin d’aide. Amma aime clairement tuer, elle éprouve de la satisfaction, ça se voit sur son visage et ça fait froid dans le dos. On sait qu’elle a été empoisonnée toute sa vie à petite dose par sa mère. Qui sait l’effet que la mort-au-rat a eu sur son psychisme. Est-ce que sa folie est innée, acquise ou vient-elle des composants chimiques qui lui ont pourri l’esprit ?

Pas de suite

Cette fin de saison laisse tout de même quelques questions sans réponses. Est-qu’Adora était au courant des méfaits d’Amma ? L’a-t-elle protégée comme un ultime geste de maman poule désaxée ? Camille va-t-elle dénoncer sa soeur ou la protéger ? Amma va-t-elle assassiner Camille maintenant qu’elle l’a découverte ?

Il n’y aura pas de saison 2, la série a été conçue comme une mini-série et la créatrice Marti Noxon reste sur sa position, elle ne souhaite pas aller plus loin. La fin est donc sujette à interprétation. C’est au téléspectateur de se faire une idée mais ce qui est sûr, c’est qu’une tueuse dangereuse est en liberté.

Dans l’ensemble, la série aura été très intéressante, sombre, envoûtante, difficile, glauque mais fascinante et les actrices étaient exceptionnelles. Amy Adams, Patricia Clarkson et Eliza Scanlen sont des forces de la nature. Gillian Flynn et Marti Noxon n’ont pas peur d’écrire des personnages féminins pas très aimables mais elles sont toutes en profondeur, pleines de défauts et en nuances.

Le final de Sharp Objects sera diffusé ce soir, lundi 27 août à 20h55 sur OCS City. L’intégralité de la série est disponible sur OCS Go.

Crédit ©HBO

Partager

  • El.C.

    ..pardon mais.. mOn dieu ce que votre article est nul… J’en lis des trucs nuls et sans rien dire, mais là vraiment ça atteint des sommités. Quand on ne sait pas écrire, on évite, on passe à autre chose, non ? Chais pas.. mais moi j’aurai honte de livrer un truc pareil..