Ray Donovan saison 5 : Une saison sombre et déprimante (spoilers)

0

ray-donovan-saison-5-une-saison-sombre-et-deprimante-spoilers-une
2.5

Retour sur la saison 5 de Ray Donovan qui fut probablement la plus déprimante de toute. Critique spoilers.

Le Cerveau ne va pas vous le cacher, la saison 5 de Ray Donovan a été difficile à regarder. Dépressive et déprimante, la série arrive à un point où il est impératif qu’elle se renouvelle et qu’elle explore ses personnages différemment. Ce final de saison 5 montre que la série va prendre une nouvelle direction avec un changement de location à la fin. En effet, on passe de Los Angeles à New-York mais reste à savoir si ça va changer quelque chose.

ray-donovan-saison-5-une-saison-sombre-et-deprimante-spoilers-1Dans ce final, pour se racheter auprès de sa fille, Ray finit par trouver une solution pour que Smitty ait son opération et soit sauvé. Il accepte de tuer Doug Landry et en échange, Samantha Winslow s’est chargée de faire en sorte que l’opération se fasse. Obtenir cette opération pour Smitty est le moins qu’il puisse faire puisque c’est de sa faute s’il n’a jamais eu l’opération dans un premier temps. Ray se transforme en tueur à gage mais Landry étant une ordure, il ne manquera à personne. Et coïncidence, son histoire avec Natalie et sa remplaçante renvoie à toutes ces affaires de harcèlement sexuel à Hollywood.

Ailleurs, Ray a vendu Micky aux autorités et a réussi à manipuler Darryl pour qu’il témoigne contre leur père. C’est un crève-coeur pour Darryl parce qu’aussi horrible que peut être Micky, il est le seul qui l’a toujours inclus dans la famille. C’est une trahison qu’il risque de payer.

La mort d’Abby

Comme pointé au début de la saison, Abby est morte. Durant plusieurs épisodes la série aura fait traîner les circonstances de son décès et aura trouvé tous les moyens possibles pour repousser la réponse à la question : Comme Abby est-elle vraiment morte ? Laisser trop traîner cette réponse et passer du temps sur des hallucinations déroutantes de Ray, était une erreur. La mort d’Abby est une tragédie et on est triste de voir Ray dans cet état presque lobotomisé mais deux ou trois épisodes auraient suffis pour pouvoir avancer. Durant toute la saison, il aura été hanté par le fantôme de sa femme ce qui a ralenti l’histoire et a apporté une certaine lourdeur. La série a voulu en faire quelque chose de touchant mais ce n’est pas ce qu’on ressent. On devrait pleurer le personnage plutôt que de s’apitoyer sur Ray. Le deuil d’Abby est nécessaire, c’est juste la façon de le faire qui aurait pu être différente. On applaudi tout de même la série qui a abordé le sujet délicat du suicide assisté et Paula Malcolmson aura été époustouflante dans son rôle.

ray-donovan-saison-5-une-saison-sombre-et-deprimante-spoilers-5

Cette fin de saison est peut-être une chance pour Ray de redémarrer. On peut voir la mort du producteur Landry comme la mort de sa carrière à Hollywood et un redémarrage ailleurs. A la toute fin, Ray plonge dans l’eau, on a l’impression que c’est un suicide mais c’est probablement une métaphore pour expliquer qu’il va renaître et prendre un nouveau départ à New-York. Ray est encore en pleine déprime, cela ne va pas s’en aller du jour au lendemain. Son traumatisme est immense et toutes les tragédies qu’il a vécu remontent à la surface et le submergent. Mais il a aussi fait beaucoup de choses terribles et il doit de le payer d’une manière ou d’une autre.

Des personnages féminins délaissés

ray-donovan-saison-5-une-saison-sombre-et-deprimante-spoilers-4Ray Donovan n’a jamais été une série connue pour le traitement poussé de ses personnages féminins. Elle a même une fâcheuse tendance à définir les personnages féminins par rapport aux hommes et ne leur donne pas grand chose à faire en termes de développement de personnage. Maureen, la femme de Terry ne sera pas restée très longtemps puisqu’à peine mariés, ils se sont séparés. L’an dernier, Theresa avait une histoire de maladie mentale mal explorée et cette saison elle était quasiment absente. C’est seulement à la fin de la saison qu’elle apparaît pour disparaître aussitôt puisqu’elle a trompé Bunchie et il décide de la quitter. Elle a le mauvais rôle et s’en va. En ce qui concerne Bridget, toute son histoire s’articule autour de ce garçon Smitty. Certes, il traverse un enfer mais Bridget finit par n’être définie que par lui et partira en mission pour le sauver. Ses intentions sont nobles, Bridget à un coeur en or mais on aurait aimé la voir évoluer en tant que personne.

Toute cette histoire avec cette starlette Natalie James était un gâchis et n’avait aucun intérêt. On sent bien évidemment que les scénaristes aient voulu traiter d’un certain problème à Hollywood avec ces jeunes actrices qui se perdent et finissent tragiquement puis qu’on la remplace par une autre fille qui aura probablement le même triste destin. Mais à aucun moment le spectateur ne s’attache à elle. Elle n’est que l’instrument d’un système qui n’en a rien à fait d’elle et l’utilise comme la chose qui va pousser Ray dans ses retranchements. Encore une fois, on utilise la mort d’une femme pour faire avancer le protagoniste masculin. Et dans le cas de Ray, l’outil est mis à exécution deux fois puisque la mort d’Abby le met dans un sale état dès le départ de la saison et cette de Natalie le pousse plus loin. Ce qui est aussi dommage, c’est que Susan Sarandon n’aura pas été appréciée à sa juste valeur avec un personnage, certes instrumental à la fin, mais très en surface.

ray-donovan-saison-5-une-saison-sombre-et-deprimante-spoilers-2

Et comme d’habitude, Lena qui pourrait être bien plus que la “femme de main” de Ray, est complètement laissée de côté, sans exploration de son personnage. Alors oui, la série s’appelle Ray Donovan, mais ce n’est pas une raison pour ignorer des personnages qui pourraient être bien plus que des “faire-valoirs”. Et il n’y a pas que les femmes qui sont mises de côté puisque Connor était à peine présent cette saison et la série s’est aussi débarrassé d’Avi qui était pourtant un excellent personnage avant qu’il ne le détruisent.

Les Donovan séparés

ray-donovan-saison-5-une-saison-sombre-et-deprimante-spoilers-6Ce qui est vraiment dommage cette saison, c’est que Ray Donovan en a oublié ce qui fait sa force : la famille. Durant toute la saison, les Donovan auront plus ou moins été séparés, alors que Ray Donovan est plus forte quand la famille se réunit et s’entraide. Bien évidemment, certains moments, montrent que la famille est toujours plus ou moins liée mais ils n’auront jamais été aussi éloignés les uns des autres.

Cette saison 5 laisse donc un petit goût amer. Ray Donovan est en période de transition, la série se cherche et apparemment les scénaristes ont décidé de se délocaliser à New York la saison prochaine. C’est peut-être ce dont la série à besoin, de se refaire une identité ailleurs, de reprendre sur de nouvelles bases. Mais tout n’est pas à jeter cette saison, certaines choses fonctionnaient et Ray Donovan reste une bonne série dans son ensemble avec des acteurs excellents. C’est juste que cette saison aura été difficile.

Ray Donovan est diffusée en France sur Canal+Séries.

Crédit ©Showtime

Mots-clefs

Partager