Orphan Black saison 5 : Un dernier épisode très émouvant (spoilers)

0

orphan-black-saison-5-finale-critique-une
4.0

Retour sur un final plein d’émotions pour Orphan Black qui se termine de manière satisfaisante et se concentre sur l’essentiel. Critique du Cerveau. Spoilers

Après cinq saisons de combat contre Neolution, Dyad et autres conspirations, l’histoire des sestras Leda a pris fin. BBC America a diffusé le dernier épisode d’Orphan Black et la série a fait un beau boulot pour mettre un point final à l’histoire. Sans trop en faire et de manière assez astucieuse, tout le premier acte de l’épisode en finit une bonne fois pour toute avec PT Westmoreland. Cela permet ensuite de prendre le temps de voir les soeurs (ou sestras) vivre sans menace et profiter de leur victoire. Un épilogue émouvant, en bonne et due forme qui se concentre sur l’essentiel : les soeurs. Les co-créateurs John Fawcett et Graeme Manson offrent une fin à la fois positive mais aussi réaliste, tout en nuances, ce que le Cerveau a apprécié.

Helena (Tatiana Maslany)Après avoir tué violemment Westmoreland et qu’Helena, en plein travail, ait planté Cody avec un tournevis (Helena dans toute sa splendeur), Sara donne enfin naissance à ses garçons (nommés Orange et Purple dans un premier temps puis Arthur et Donnie…awww !). C’est probablement une scène qui restera l’une des plus émotive de toute la série. Dans un flashback bien pensé, on découvre une jeune Sarah devant le planning familial qui hésite à avorter. Elle est accompagnée de Mrs S. qui est là pour la soutenir. Bien évidemment, nous savons qu’elle n’a pas mis un terme à sa grossesse puisque Kira est bien vivante et que c’est l’enfant très spécial qu’on connait et adore.

Ce qui est intéressant dans ce flashback, c’est qu’on a l’opportunité de revoir Siobhan alias Mrs S. une dernière fois (elle est morte deux épisodes plus tôt) et tout le chemin parcouru par Sarah. Il y a aussi un beau parallèle entre l’accouchement d’Helena et celui de Sarah. Mrs S était là pour Sarah et Sarah est présente pour Helena. C’est un moment très puissant entre les soeurs et il y a beaucoup de larmes. Quand on pense qu’Helena et Sarah ont failli s’entre-tuer la première fois qu’elles se sont rencontrées, elles reviennent de loin.

Une famille soudée

Orphan Black aura eu ses hauts et ses bas, mais la série a toujours su retomber sur ses pattes. Si toute l’histoire avec Westmoreland et Neolution était parfois un peu complexe, le coeur de la série reste les soeurs et l’amour qu’elles se portent les unes aux autres. Sarah, Alison, Cosima et Helena forment une véritable famille. Même Rachel à la fin finit par faire le bon choix. Et si elle ne fait pas partie du groupe et qu’elle reste de côté, ses actions à la fin la mène vers une certaine rédemption. Grâce aux informations que Rachel fournit, Cosima et Delphine peuvent partir à la rencontre de tous les clones Leda (274 au total) et leur donner le traitement, sans pour autant leur dire qu’elles sont des clones. Cosima et Delphine ont leur fin heureuse et tout va bien pour le couple qui aura été la grande histoire d’amour de la série.

orphan-black-saison-5-finale-5

En ce qui concerne Sarah, si tout n’est pas complètement rose à la fin pour elle, elle est sur le bon chemin et l’esprit de Mrs S. vit à travers elle. Elle continue de faire son deuil et reste très affectée par tout ce qui s’est passé. Dans le fond, Sarah reste Sarah, certes elle a grandi mais elle a peur de la suite. Elle le dit elle-même, elle ne sait pas comment être heureuse et cela prendra du temps. Mais ses soeurs sont là, autour d’elles et la réconforte. Et bien évidemment, son frère Felix est aussi à ses côtés. Rien est parfait parce que la vie n’est pas parfaite et ce final le représente bien. Il est important que les choses s’achèvent de cette façon pour Sarah parce que cela aurait été trop simple et peu réaliste si tout allait bien à 100% pour elle. Le téléspectateur la laisse à un moment où elle doit se reconstruit mais il sait qu’elle ira bien parce qu’elle est entourée de sa famille. Et elle doit aussi penser à sa fille Kira.

Quant à Alison, la mère de famille ex-dealeuse reprend une vie plus ou moins normale (Helena vie dans le garage avec les jumeaux) avec Donnie qui restera un des personnages les plus drôles et attachants. Le couple a traversé des épreuves mais reste plus solide que jamais.

Tatiana Maslany, la star

Au cours de ces cinq saisons, Tatiana Maslany aura incarnés une douzaine de personnages différents. Cinq d’entre eux étaient des personnages centraux à l’histoire et chacun était très distinct avec un look et une personnalité qui leur était propre. Elle les a incarné avec un talent fou, au point où le téléspectateur oublie que c’est la même personne qui joue chacune de ses versions de clones Leda. Et même quand un clone se faisait passer pour un autre, la nuance était telle que si le public restait attentif, il pouvait reconnaître qui se cachait derrière. Elle a fait un travail exceptionnel, très éprouvant et elle mérite toutes les récompenses. Le Cerveau espère que le reste de sa carrière sera à la hauteur de son talent.

Sarah (Tatiana Maslany)

Techniquement, la série était aussi très impressionnante. Les scènes avec plusieurs clones qui interagissent ont toujours été fascinantes et la série s’est perfectionné années après année. Ils ont vraiment maîtrisé la technique et n’ont cessé de l’améliorer.

Une série de femmes déterminées

orphan-black-saison-5-finale-6S’il est triste de voir la série se terminer, il était très intelligent de la part des créateurs de mettre un point final Orphan Black. Cinq saisons est un bon chiffre, c’était ce qu’il fallait pour raconter cette histoire. Une histoire qui au fond, est une histoire de famille avant tout. Ces jeunes femmes se sont battues pour leur liberté et si elles ont dû faire des sacrifices sur le chemin, ces sacrifices ont payé. Orphan Black est aussi une histoire de femmes qui se battent pour leurs droits à exister comme elle l’entendent sans être des rats de laboratoire.

La série redonne leur pouvoir aux Ledas mais aussi aux femmes en général. Le message a toujours été très positif dans ce sens et le final le renforce en les montrant plus fortes que jamais ensemble. Comme le dit Delphine à Camilla le nouveau clone dévoilé dans ce final : “c’est grâce à des femmes déterminées” qu’elle a pu avoir son vaccin. Orphan Black, c’est aussi une série sur l’amour sans jugement : toute la force de la série.

Le côté méta à la fin avec le livre d’Helena (intitulé Orphan Black, *wink wink) n’est pas forcément la chose la plus subtile, mais nous savions qu’elle écrivait ses mémoires. Cela reste un beau clin d’oeil au Clone Club qui est resté fidèle depuis le début. C’est clairement du fan service, mais ce n’est pas gênant dans ce cas. Orphan Black manquera au Cerveau, c’était une très bonne série, originale et intelligente et la dernière saison lui rend justice avec des moments forts et inoubliables.

La saison 5 d’Orphan Black est disponible sur Netflix depuis ce 13 août.

Partager