La Planète des Singes : Retour sur le phénomène de Pierre Boulle au cinéma

0

brain throwback thursday la planete de singes la saga

A l’occasion de la sortie hier de La Planètes des singes 3 : Suprématie, le Cerveau revient sur les multiples interprétations de La Planète des Singes, remontant au roman original de 1963

Aux commencements il y avait des singes, naturellement. C’est ainsi, en tout cas, que Pierre Boulle pense son roman La Planète des Singes, épopée du genre de la science-fiction  divisée en trois parties et publié en 1963.

planetedessingesInspiré de Mister Charles Darwin, le Français Boulle s’inspire de la théorie évolutionniste pour repenser le rapport homme/singe. Dans le roman, Jinn et Phyllis, deux touristes qui s’amusent, décident de monter dans un vaisseau spatial pour atterrir dans une planète, similaire à la Terre, mais où le rapport homme/singe est inversé, puisque ce sont les singes qui sont maîtres et les hommes qui sont esclaves. Après avoir appris de grandes leçons sur l’homme, sur ses origines et sur comment naît une civilisation, le couple de Terriens retournent sur leur planète, seulement pour découvrir que leur civilisation a complètement disparu de l’univers.

 La saga au cinéma

beneath-the-planet-of-the-apes5 ans après la publication du roman à succès, Franklin J. Schaffner, un réalisateur américain de talent ayant déjà fait ses preuves à Hollywood et à la télé, adapte le livre pour donner la première version cinématographique de La Planète des Singes.

De ce début magistral, aux effets visuels et paysages impressionnants, sera lancée une saga, de cinq épisodes au total, suivant de prêt les aventures des humains esclaves dans le monde des singes et tenant le public friand de science-fiction en haleine pendant la première moitié des années 1970. Ce sont 32 millions de dollars aux Etats-Unis et 1 million 715 mille entrées en France pour le premier film (de 1968), 20 millions de dollars et 1 million 200 mille entrées pour le second, et des chiffres décroissants pour les suivants.

Du fait de l’engouement pour la science-fiction, des nouveautés cinématographiques et visuelles, développées dans la saga, et de la richesse de sujets de réflexion du roman original, la saga La Planète des Singes des débuts des années 1970 a fait un tabac. A tel point que deux séries ont été diffusées en 1974 et 1975, reprenant les mêmes costumes et les mêmes personnages, diffusées en partie en France.

Partager