George Romero : Mort du réalisateur de La Nuit des Morts Vivants

0

Lucca Film Festival 2016

Mort de George Romero, réalisateur mythique de La Nuit des Morts Vivants et précurseur dans le cinéma d’horreur.

Le cinéma vient de perdre un de ses maîtres. George Romero, le réalisateur de La Nuit des Morts Vivants (1968), est décédé ce dimanche 16 juillet. Il avait 77 ans. C’est son manager Chris Roe qui a annoncé la mauvaise nouvelle.

Dans un communiqué, il écrit : “Le réalisateur légendaire George A. Romero est décédé (…) en écoutant la bande originale de “L’Homme tranquille”, un de ses films préférés. Il est mort en paix dans son sommeil, après un combat bref mais déterminé contre un cancer du poumon, laissant derrière lui une famille aimante, beaucoup d’amis et un héritage cinématographique qui a persisté et continuera de persister, à l’épreuve du temps.”

Romero était considéré comme un précurseur dans le cinéma d’horreur et a réinventé le film de zombies. Tourné avec un petit budget de 114 000 dollars, le film La Nuit des Morts Vivants est devenu culte et a récolté 30 millions de dollars. Après ce film classique, suivront notamment Le Jour des morts vivants et Zombie, le crépuscule des morts vivants. Romero avait avoué s’être inspiré du roman de science fiction Je suis un Légende de Richard Matheson publié en 1954.

Le film de Romero donnera naissance à un genre de film devenu aujourd’hui incontournable. En 1999, ce sera la consécration puisque que le film a été ajouté au registre national des films des Etats-Unis, qui regroupe des œuvres considérées comme “ culturellement, historiquement ou esthétiquement importantes.”

Né en 1940 d’un père cubain et d’une mère américano-lituanienne, George A. Romero a fait ses études à l’université de Carnegie Mellon à Pittsburgh en Pennsylvanie.

Hommages à un maître irremplaçable

Sur les réseaux sociaux, ce sont plusieurs hommages qui ont été rendu au réalisateur. Et pour cause, il aura influencé un grand nombre de réalisateurs après lui. Ses amis et ses admirateurs ont eu des mots pour lui. Pour la majorité, il est irremplaçable.

L’écrivain Stephen King parle d’un bon vieil ami : “Triste d’entendre que mon collaborateur préféré et bon vieil ami George Romero est mort. George, il n’en n’aura jamais un autre comme toi.”

L’acteur Tom Savini qui a collaboré avec Romero sur plusieurs films, parle aussi d’un être irremplaçable : “Au revoir George A Romero. Nous avons ri pendant 50 ans et 9 films. Il me manquera. Une lumière s’est éteinte et elle ne peut pas être remplacée.

Le réalisateur Guillermo Del Toro parle d’une perte énorme : “Romero est décédé. Dur de trouver les mots. La perte est énorme.”

Pour le monteur Mike Flanagan : “Il est impossible d’exagérer l’impact de George A. Romero sur le genre. Nous avons perdu une légende. Tristesse et gratitude. Qu’il repose en paix.”

Le réalisateur Eli Roth, lui aussi spécialiste de l’horreur perd une inspiration : “Dur de dire combien il m’a inspiré et ce qu’il a fait pour le cinéma. Condoléances à sa famille.”

Mark Gatiss, le co-créateur de Sherlock, qui a eu la chance de le rencontrer, dit “au revoir au charmant et légendaire roi des zombies George Romero.

Bryan Fuller, créateur d’Hannibal et d’American God remercie le cinéaste qui “nous tracasse depuis sa tombe.”

Pour finir, le scénariste Max Landis parle “d’une icone qui a créé un univers cinématographique de suites plus ou moins affiliées, quarante ans avant que ça soit à la mode.” 

Crédit : ©DR

Partager