Quand Marvel s’amusait à troller DC Comics

0

la-20th-Century-Fox-acquiert-les-droit-pour-le-biopic-de-stan-Lee

Dans une interview de 1977, Stan Lee explique comment Marvel trollait DC Comics.

Il est de ces rivalités dans la pop-culture qui sont presque comme des guerres saintes pour certains. Star Wars ou Star Trek par exemple. Mais la pire de toutes est sans nul doute Marvel ou DC. Elle déchire depuis des décennies les passions, et avec l’arrivée des univers étendus, tout le monde y prend part, et elle devient une guerre sans pitié aucune.

Il fut cependant une époque où c’était bien plus drôle. Quand Marvel s’amusait à troller DC. C’est Stan Lee lui-même (loué soit son nom) qui le dit … en 1977. THR a retrouvé une interview où ce dernier n’avait que 55 ans, et raconte la concurrence amusante des deux éditeurs de comics, et particulièrement du moment où Marvel a commencé à vendre plus que DC, au milieu des années 60. C’est notamment grâce à des amis travaillant chez DC que Marvel s’est payé de bons moments de rire.

 Quand Marvel trollait Dc - couverture marvel« Ils essayaient de nous rattraper. Ils faisaient du mieux qu’ils pouvaient, et on s’est beaucoup amusé quand on a commencé à vendre plus qu’eux. Ils étudiaient nos magazines pour comprendre pourquoi, et se disait « J’ai remarqué qu’ils utilisaient beaucoup de rouge sur leurs couvertures, c’est peut-être ça. » Et ils commençaient alors à mettre beaucoup de rouge sur les leurs. Au moment où on a appris ça, on a retiré le rouge des nôtres. Et on vendait toujours plus que DC. Ça les rendait fous ! »

Ce n’est évidemment pas le rouge qui faisait que Marvel vendait plus que DC, alors ils ont continué à chercher à comprendre. Ils sont partis sur l’idée que c’était parce que Marvel avait beaucoup de bulles. La suite est facile à deviner. Pour Stan Lee, s’ils vendaient plus de comics, la solution est simple.

« Ça ne leur est jamais venu à l’esprit que nous travaillions avec un peu plus de sérieux et peut-être aussi avec un peu plus d’humour. Peut-être aussi que les gens n’aiment pas les choses un peu lourdes. Ils aiment les choses étranges et drôles. »

Une philosophie que n’a pas quitté Marvel, encore aujourd’hui. Surtout, Stan Lee a créé (avec d’autres chez Marvel) un nouveau type de super héros. Chez eux, le super héros est un homme avec ces problèmes, qui n’est pas parfait. Ce n’était pas des Dieux, des modèles de vertu, des images de la perfection. Les héros Marvel faisaient face à des problèmes de tous les jours, et parlaient beaucoup plus au public. C’était extrêmement novateur pour l’époque, et sûrement que cela à jouer pour quelque chose.

Stan Lee – Interview 1977

Source : Movieweb / Crédit ©DR

Mots-clefs, ,

Partager