Orphan Black saison 5 : Les sestras au plus mal  

0

orphan-black-saison-5-nouveau-trailer-pour-la-saison-finale-une
3.0

 Critique du premier épisode de la cinquième et dernière saison d’Orphan Black, qui voit les sestras se rapprocher plus que jamais de la vérité mais sont totalement seul.

 Le dernier levé de rideau pour Orphan Black s’est fait hier soir, après quatre saisons qui nous auront tenus en haleine par des thèmes intéressants et une actrice remarquable. On se souvient qu’à la fin de la saison dernière, les choses avaient plutôt mal tournés pour les clones, toutes retrouvées acculées, au pied du mur, dans des situations des plus défavorables. Dans ce premier épisode, les choses ne vont pas en s’arrangeant, au contraire.

Les sestras plus que jamais en difficultés

orphan-black-season-5-spoiler - UneAprès qu’Evie Cho ait été battue, nous quittions finalement la saison 4 avec une Sarah blessée et une Cosima trouvant refuge dans le village néolutionniste après que Rachel les ait trahies et ait pris la tête de Neolution. Nous découvrions que P.T. Westmoreland, créateur des néolutionnistes était encore vivant et dirigeait ce village. Quand on compare à maintenant, on se dit que les choses n’étaient pas si mal à l’époque.

Sarah blessée, sans armes, et sans téléphone, se retrouve seule en un territoire hostile dont elle ne connaît rien. Entre un homme fou qui l’attaque en plein milieu de la nuit, et les hommes de P.T. Westmoreland qui la recherche, elle ne saurait être plus mal.

Cosima elle, comprend bien vite qu’elle est plus prisonnière que recueillie dans ce camp cherchant la perfection de la race humaine par des sélections génétiques. Pire, elle qui pensait avoir réussi à fuir Rachel se retrouve entourée de gens qui vous l’aduler en tant que leur leader. Elle comprend bien vite que si elle veut comprendre tous les enjeux des néolutionnistes, elle doit rester dans ce village qui apparaît comme le cœur du mouvement. Les Hendrix sont eux, en bien piètre situation quand alors qu’ils se pensaient en sécurité au côté d’Helena, ils se font attaquer par des hommes armés.

Tout va mal donc pour les clones, qui se retrouvent séparés et en difficulté, dans l’impossibilité de faire confiance à qui que ce soit, sinon eux-mêmes. Les événements semblent avoir pris une tournure des plus mauvaises, et on ne voit pas comment les choses vont aller en s’arrangeant. L’épisode est marqué par la solitude des clones, qui rarement n’auront toutes été autant en difficulté.

orphan-black-season-5- Cosima et delphine

Un rythme lent qui prépare la fin

La peur et la solitude sont vraiment bien retransmise dans cet épisode, et ce surtout pour Sarah, mais la tension manque malheureusement d’un poil d’intensité pour vraiment venir nous prendre. Car dans les faits, il ne se passe quand même pas grand-chose dans ce retour pour Orphan Black. Les choses avancent peu. Si l’on enlève les dernières scènes censées installer la tension entre deux épisodes, au début Sarah est seule en forêt, à la fin Sarah est seul en forêt. Alors certes, des informations sont glanées de ci de là, mais au final, le rythme de cet épisode est quand même bien lent. Une récurrence dans Orphan Black, mais qui promet généralement du bon pour la suite.

orphan-black-season-5-Rachel et SarahOn sent bien que les choses vont bouger, mais pour l’instant ce n’est que de la mise en place pour la suite, et surtout pour la fin. Mais les mystères de la saison sont encore bien trop impénétrables, les enjeux étant presque toujours les mêmes pour les clones. Pour autant, l’épisode contient son lot de promesses, et on se demande comment vont évoluer les situations pour Art et Felix, personnages secondaires qui, paradoxalement, semblent être les deux à avoir connus le plus de nouveautés.

Cet épisode se pose donc plus en tant qu’introduction à la fin que vraiment comme un retour. Les choses avancent peu, mais promettent de le faire vite, et tous les mystères vont bientôt être dévoilés.

Si Orphan Black a parfois eu des faiblesses, elle ne s’est jamais perdue et toujours nous aura intéressé, de par ses thèmes intéressants, et son actrice flamboyante. On ne se lassera jamais assez de le dire, Tatiana Maslany est excellente, et ce dans tous les rôles. Qui dit fin de la série dit fin de cette prestation grandiose, et on espère vivement qu’elle parviendra à retrouver des rôles à la mesure de son talent. En attendant, on a hâte de voir le dénouement final pour les sestras.

La saison 5 de Orphan Black est diffusée sur BBC America et sera bientôt disponible sur Netflix.

Crédit : ©BBC America

Partager