Snatch saison 1 : Un remake en série décevant

7

snatch-remake-en-série-critique-une
2.0

Critique des premiers épisodes de Snatch, le remake en série du film de Guy Ritchie, avec Rupert Grint et Luke Pasqualino.

En 2000 sortait Snatch, un film de Guy Ritchie, avec Brad Pitt et Jason Statham, qui tentait de faire son Tarantino. A l’époque, le film avait ses détracteurs mais au fil du temps, il est devenu plus ou moins culte. La prestation de Brad Pitt avait surtout marqué les consciences. Dix-sept ans plus tard, la trame du long-métrage revient sous forme de série, produite par le service streaming nord-américain de Sony : Crakle. Un remake en série qui passe complètement à côté de son potentiel.

snatch-remake-en-série-critique-1Dans Snatch la série,  une bande de jeunes se retrouve dans la tourmente du crime organisé. On découvre Albert Hill (Luke Pasqualino), le fils d’un criminel qui s’est fait arrêter il y a 15 ans quand Albert était encore enfant. Son père Vic (Dougray Scott) est aujourd’hui en prison mais depuis sa cellule, il a la vie plutôt agréable et gère ses affaires depuis son smartphone.

Aux côtés d’Albert, on rencontre Charlie Cavendish (Rupert Grint), un gosse de riche londonien qui s’amuse à jouer au criminel avec des petites arnaques ça et là. Albert et Charlie sont entourés de Billy (Lucien Laviscount), un boxer en galère et Lotti (Phoebe Dynevor), une jeune fille qui tente de se tirer des griffes de son petit-ami Sonny Castillo un autre criminel du coin incarné par Ed Westwick (Gossip Girl) qui est censé être cubain et qui n’a pas vraiment la saveur de la Havane.

Un remake inutile

Alors qu’on avait espoir que ce remake soit un tantinet intéressant, il n’en est rien. Le premier épisode rappelle grandement le film avec Albert et Charlie qui mettent toutes leurs économies sur un combat de boxe. Bien évidemment les choses ne se déroulent pas comme prévu et ils vont devoir trouver le moyen de se refaire. Et comme dans le film, il y a des diamants et du split screen à en revendre.

snatch-remake-en-série-critique-2

Snatch a aussi un problème dont souffrent certaines séries : le casting principal est bien trop beau pour être crédible dans leur rôle. C’est assez facile de dire ça mais il est difficile d’être crédible dans le monde du crime quand la majorité du casting ressemble à un défilé de mode. Ils se feraient bien plus d’argent ailleurs que dans le crime organisé, avec bien évidemment moins de soucis. Les personnages ne sont pas aidés par le scénario peu attirant, poussif et mal maîtrisé. Pasqualino est l’équivalent du personnage de Jason Statham dans le film et si le jeune acteur découvert dans Skins n’est pas mauvais, il manque de mordant dans ce rôle.

En surface

snatch-remake-en-série-critique-3Avec Snatch il est évident que Rupert Grint souhaite s’éloigner le plus possible de Harry Potter. Dans un sens il y arrive, mais il est dommage que la série qu’il a choisie et qu’il produit, manque de consistance. On reste en surface, les acteurs offrent des performances correctes mais ne vont pas jusqu’au bout de ce qu’ils sont capables de faire. On est censé être dans un monde de criminels mais on a du mal à sentir le côté en trois dimensions et le combat interne des personnages.

Snatch se veut être pertinente et captivante mais elle reste en surface. Elle se veut être dangereuse et risquée mais elle est plate et ne prend pas énormément de risques. C’est bien dommage parce qu’elle aurait pu être amusante et innovante, à l’image du film qui l’a inspiré. Elle en fait trop dans son montage surfait qui n’est que de la poudre aux yeux et les dialogues sont faciles. Mais qui sait, peut-être que les choses s’améliorent après les deux premiers épisodes.

Crédits ©Crakle

Partager

  • Crevette

    Bonjour, où est ce que vous avez trouvé les différents épisodes ? car je trouve seulement le premier disponible sur le net
    Merci beaucoup !

  • Pamplemousse

    Argument tout pourri: le casting est trop beau pour que ce soit crédible… Quoi tu veux un casting comme ton argumentation? Oui c’est des « beaux gosses » mais tu vas pas me dire que Brad Pitt et Statham sont dégueulasses quand même?! C’est un remake donc normal qu’il y ai des similitudes… J’imagine tout de même que sur 10 épisodes de 40 minutes il y a du contenu nouveau… En plus la série est mise à la sauce moderne de façon assez réussi je trouve (pour le seul premier épisode que j’ai vu). Ruppert est plutôt bon dans ce premier épisode je ne vois pas pourquoi tu restes bloqué sur harry potter… Je trouve ta critique très, trop facile. « Un remake série décevant » on a l’impression que tu as déjà vu toute la série et que tu la juge dans son ensemble alors que tu n’en es qu’à deux épisodes. Un conseil regardez faites vous votre idée; perso je trouve ça plutôt prometteur. Trop tôt pour dire que ce sera une bonne série mais bien bien trop tôt pour la saquer et parler de déception.

    • Pamplemousse

      Pour compléter mon premier commentaire, après avoir regardé 6 épisodes on peut en effet dire qu’il s’agit d’un remake décevant.

      • Nikitek87

        Ça commence à bien décoller après l’épisode 6 justement

    • Charlie Picaud

      Il a raison sur toute la ligne contrairement à vous monsieur « pamplemousse » , c’est bien tenté mais peu remarquable ! ça manque de suspense et d’action vraiment dangereuse, et de drame ! sans parler du scénario qui est à tomber par terre sans vouloir manqué de respect. Dans snatch (le film) les acteurs comme Brad Pitt ou Jason Statham sont peut être beau gosse mais sont des acteurs qui sont fait exactement fait pour ce genre de rôles, ceci manque de vécu et ils ne se sont pas fait violence pour jouer la série ! dommage très bonne idée car il y avait de quoi y faire avec tous les personnages qu’il y a dans snatch ! et un bien meilleur scénario y serais indispensable…

  • Nikitek87

    J’en suis à l’épisode 9 même si c’est pas aussi bon que le film (je pense pour que pour que ce soit aussi bon il faudrait que Guy Ritchie soit aux commandes mais Guy Ritchie fait que des films) . Pour infos Guy Ritchie c’est le réalisateur du film original Snatch bien sur et de l’excellent arnaque crime et botanique. Là je dirais que la série ce rapproche plus de arnaque crime que de Snatch . Pour une série c’est plutôt bon . Après ouai le castings n’est pas forcément le meilleurs mais on mange les épisodes très rapidement ce qui veut dire que ce n’est pas si mauvais que ça

  • iR FLyT

    Je n’ai jamais vu le film original de Guy Ritchie, alors je ne peux pas comparer.
    Mais cela fait de mon avis, une idée non biaisée.
    Cette série est vraiment bonne, j’ai avalé les 10 épisodes en 2 jours et je ne regrette pas du tout ! C’est superbement réalisée, le réalisateur a réussi à reprendre le style de Ritchie et il le fait très bien. Il gongle avec les ralentis et les accélérations, je trouve ça très audacieux mais on sent que c’est maîtrisé. Les mouvements de caméra sortent souvent de l’ordinaire, la réalisation est dynamique, les costumes sont beaux, les décors sont soignés, la photographie est agréable. C’est plaisant à regarder.
    Côté acteurs maintenant : j’ai découvert un Rupert Grint métamorphosé qui joue très bien le rôle du bourge. Il s’adapte parfaitement dans un autre rôle que celui de Ron Weasley de la saga Harry Potter. Il est fun, et joue un personnage décalé de la réalité (un « gangster » bourge) c’est vraiment bien pensé. De plus, je trouve cela très bien qu’il produise (finance) la série ! Il s’investit à fond et ça fait plaisir à voir.
    Pour Albert (Luke Pasqualino) : j’ai beaucoup aimé son air un peu dominant, aspirant à devenir plus grand, il a vraiment la classe dans ses costumes et ses airs de gangster.
    Les autres acteurs sont bons aussi (ils sortent souvent de nul part et pour un premier gros rôle, c’est un point gagnant dans leur « CV »).
    Le scénario est bon, il y’a mieux c’est sûr, mais c’est tout de même assez bien fait. C’est aussi sympa d’avoir disséminé des flashbacks dans la série, cela montre que certains personnages sont encore attachés à leur passé. Et puis ces flashbacks sont amenés de façon dynamique, les cuts, la colorimétrie font vivre l’instant.
    La musique est très bonne, du pop rock, de l’électro, voire même du classique. Les différentes scènes sont ponctuées de bruitages musicaux (ambiances, et coup de pressions en électro, etc….) qui rendent l’atmosphère particulièrement alléchante pour le spectateur.

    Un petit point négatif (ATTENTION : très subjectif) : c’est l’accent des acteurs ! C’est très fidèle au milieu d’où ils viennent (Londres et banlieue) mais il y’a des passages INCOMPRÉHENSIBLES ! C’est baraguouiné voire murmuré avec l’accent londonien, et c’est à cet instant que tu loues les sous-titres d’être disponibles.

    En résumé, la série est innovante de par son casting, sa réalisation (sms affichés à l’écran de façon dynamique, je doute que Guy Ritchie faisait ça !), ses musiques et ses ambiances sonores, ses acteurs rafraîchissants et décalés pour certains. Bref, si vous souhaitez passez un petit moment devant une série sympa sans vous prendre la tête devant des twists à n’en plus finir et des jeux d’acteurs trop profonds, alors foncez !
    Vous avez envie de voir la version recyclée et décalée de Rupert Grint, foncez !

    Bien à vous, Jacky Chan et Bruce Willis.