Grave : Julia Ducournau parle du gore et de la violence dans le film

0

miniature video 2

Découvrez la suite de la Brainterview avec la réalisatrice de Grave face au Cerveau, Julia Ducournau, à l’occasion de la sortie de son premier long-métrage, ce mercredi en salle.

Cela fait plusieurs mois qu’on entendait parler du film. Grave, premier long métrage de Julia Ducournau, sort ce mercredi 15 Mars dans les salles.

Un long-métrage de Body Horror, entre thriller, drame, tranche de vie et délire cannibale, que le Cerveau recommande chaudement. A l’occasion de la sortie du film, le Cerveau a rencontré Julia Ducournau, réalisatrice de Grave. Si la réalisatrice s’est longuement exprimée dans la première partie de cette brainterview, notamment sur les thèmes et l’écriture du film, ainsi que son succès auprès de la critique et des festivaliers dans le monde entier, Julia Ducournau a encore beaucoup a partager sur son premier film.

Ainsi découvrez comment lui sont venues les inspirations musicales pour le film, le choix d’un personnage atypique, mais aussi comment elle conçoit la mise en scène et la violence, dont on parle beaucoup depuis la projection de Grave au Festival de Toronto. Julia Ducournau clarifie ainsi la violence dans le film avec le Cerveau, ainsi que l’importance des images.

La première partie de cet entretien avec le Cerveau est à retrouver ici.

GRAVE : Brainterview Julia Ducournau Partie 2

Crédit photo : ©Brain Damaged 

Mots-clefs,

Partager