American Crime saison 3 : Une série toujours aussi prenante

0

american-crime-saison-3-une-serie-toujours-aussi-prenante-une
5.0

Critique du premier épisode de la saison 3 de l’excellente série de John Ridley, American Crime.

John Ridley est de retour avec son excellente série American Crime pour une nouvelle saison. Après une saison 2 bouleversante qui traitait d’une attaque sexuelle et les répercussions qu’elle a eu, non seulement sur la victime, mais aussi sur la communauté qui l’entoure, American Crime revient avec une nouvelle formule. Cette fois-ci, la série ne se concentre pas sur un seul crime, elle aborde plusieurs sujets comme la prostitution des jeunes et les immigrants illégaux, mais elle parle surtout d’esclavage moderne et d’exploitation d’êtres humains.

A noter que comme chaque saison, l’épisode s’ouvre sur un appel à la police qui signale la découverte d’un corps. Il est certain que sur le long terme, cela aura un impact sur l’histoire.

american-crime-saison-3-une-serie-toujours-aussi-prenante-4Comme à son habitude, American Crime revient avec ses acteurs fétiches Regina King, Felicity Huffman, Connor Jessup, Benito Martinez et Richard Cabral, ainsi que Lili Taylor et Timothy Hutton qui apparaîtront plus tard dans la saison dans de nouveaux rôles. Ajoutez à ça les nouveaux visages comme Sandra Oh, Janel Moloney, Dallas Roberts, Tim DeKay ou encore Cherry Jones, la série offre encore un casting de choix. Quant à la réalisation de la série, elle reste impeccable et toujours aussi bien travaillée, avec cette couleur qui lui est propre.

Misère et exploitation

Ce premier épisode suit ainsi une riche famille blanche propriétaire d’un conglomérat de fermes agricoles en Caroline du Nord qui exploite des travailleurs sans papiers. Parmi ces travailleurs, on trouve Luis Salazar, un homme du Mexique qui ne va trouver que misère et abus aux Etats-Unis. Jeanette Hesby (Felicity Huffman) va découvrir comment sa belle-famille a fait fortune. Durant l’épisode, on fait également la connaissance de Kimira Walters (Regina King) une travailleuse sociale qui va croiser le chemin de Shae, une jeune prostituée d’à peine 17 ans. La série touche ainsi au problème du trafic sexuel de mineurs.

american-crime-saison-3-une-serie-toujours-aussi-prenante-2

Avec American Crime, John Ridley continue de faire le portrait d’une Amérique en souffrance, de personnages dont les vies sont bouleversées, alors qu’ils ne souhaitent que réaliser ce fameux rêve américain qui, dans l’Amérique d’aujourd’hui est de plus en plus difficile à atteindre. Et avec Donald Trump président, cette saison est d’autant plus dans l’air du temps, notamment sur la question des travailleurs immigrés sans papiers. Des travailleurs qui sont exploités dans des fermes par des propriétaires sans pitié et c’est ce que souligne en partie ce premier épisode. Le créateur de la série reste tout de même très objectif quand il dénonce ces faits et tente d’expliquer d’où vient cette exploitation. Une exploitation qui ne touche pas que les immigrés et dont les jeunes américains sont aussi sujets.

Un premier épisode efficace

REGINA KINGLes deux premières saisons étaient excellentes et la saison 3 s‘annonce tout aussi efficace, avec une bonne mise en place des personnages et leurs histoires. Des histoires difficiles et délicates que seul John Ridley arrive à façonner et mettre en lumière. Encore une fois il fait entrer les téléspectateurs dans les vies de personnes lambda qui traversent des difficultés. On est rapidement happé  et une fois l’épisode terminé, on veut en voir plus.

Il n’y a rien d’autre à dire si ce n’est que American Crime est une série importante. Une série sociale qui n’est pas drôle à regarder mais qui est plus que jamais d’actualité. Et si on reste très centré sur l’Amérique, les histoires que raconte John Ridley sont universelles et touchent au plus large. Sans jamais faire dans le misérabilisme, la série est brute de décoffrage et aborde des points sensibles avec tact et intelligence. On a encore une fois le portrait d’une Amérique qui a du mal à se regarder en face et qui n’arrive pas à traiter ses blessures profondes.

La saison 3 de American Crime est diffusée le dimanche sur ABC. En France, ça démarre dès ce soir, mardi 14 mars à 0h40 sur Canal+Séries.

Crédits ©ABC

Partager