Murder saison 3 : Un tueur inattendu révélé ! (critique spoilers)

0

murder-saison-3-un-tueur-inattendu-revele-critique-spoilers-une
4.0

Critique du final de la saison 3 de How to Get Away With Murder qui révèle un meurtrier inattendu. Spoilers.

How to get Away With Murder a encore frappé ! Après des semaines à se demander ce qui a bien pu arriver à Wes et qui l’avait tué, la série a donné une réponse dans le final en deux parties, diffusé ce jeudi soir sur ABC. Et cette réponse est loin de tout ce qu’on pouvait imaginer.

murder-saison-3-un-tueur-inattendu-revele-critique-spoilers-3Alors qu’on pensait que la réponse était sous nos yeux, elle se trouvait un peu plus loin…mais pas si loin que ça. Dans un twist auquel on ne s’attendait pas forcément, l’assistant du procureur, Todd Denver (Benito Martinez) a en apparence tendu un piège à Annalise mais il ne travaillait pas seul. Il a apparemment orchestré une partie du meurtre en engageant un tueur nommé Dominic (Nicholas Gonzalez) qui en réalité travaille pour Jorge Castillo, le père de Laurel. Le père de Laurel est ainsi responsable de la mort de Wes et il est connecté au procureur. Les Mahoney n’ont donc rien à voir avec le meurtre, du moins, pas directement.

Un coupable inattendu

S’il ne s’est pas sali les mains le père de Laurel est celui qui se trouve derrière tout ça. Il s’agit d’un twist auquel on ne s’attendait pas du tout. La série a tout fait pour faire croire au public que le responsable était l’un des Keating 5, Annalise, Bonnie, Frank ou les Mahoney. Ce qui est intéressant, c’est que Laurel, qui accusait tout le monde, ne se doute pas une seconde que le véritable responsable est son propre père. Ou du moins, Dominic, un homme qu’elle connait très bien et qui a tué de sang froid et de manière horrible, le père de son bébé.

murder-saison-3-un-tueur-inattendu-revele-critique-spoilers-2

murder-saison-3-un-tueur-inattendu-revele-critique-spoilers-2

A la fin, Annalise décide de sacrifier le mort et met les meurtres de Sam (dont il est vraiment coupable) et de Rebecca (que Bonnie a commis) sur le compte de Wes. C’est moralement répréhensible mais c’est la seule façon de s’en sortir parce que Connor a révélé l’existence de la copie du téléphone d’Annalise avec le message vocal de Wes dessus. La mort de Wes qui est bien un meurtre est officiellement classée comme un suicide parce qu’il « se sentait coupable ».

Une saison satisfaisante

KARLA SOUZADans cette seconde partie de saison, la série est resté concentrée sur le meurtre de Wes et sur les personnages. Avec Annalise sur le banc des accusés, il était difficile que la série revienne à son “affaire de la semaine.” Ce qui n’est pas une mauvaise chose. Cette saison était très intéressante parce que les vies des personnages en dépendait. La mort de Wes est une tragédie parce qu’on aimait le personnage. Bien évidemment il n’était pas le petit ange qu’on croyait au départ mais son décès compte et touche le plus grand monde.

La série a le don de choquer et a fait d’autres révélations Ce final a aussi révélé que le père de Wes est en réalité Charles Mahoney et non Wallace MaAhoney. Mais ce qui est aussi surprenant, c’est la réaction d’Annalise à la fin quand elle dit que Wes était son fils. Sur ce point, la série est assez floue. Parlait-elle de manière littérale quand elle a dit “c’était mon fils ?” Juste avant ça, elle disait qu’il était “comme mon fils.”

Murder est renouvelée pour une saison 4. Une saison qui devrait cette fois-ci révélé pourquoi le père de Laurel s’en est pris à Wes. Son introduction dans la première partie de la saison était bien orchestrée pour mieux le ressortir ensuite. C’est très malin de la part des scénaristes et ça permet de ne pas rendre les Keating 5 responsables. La saison 4 s’installe ici parfaitement avec plusieurs questions qui, on l’espère, auront des réponses. En attendant, la saison 3 se termine de manière assez satisfaisante en donnant le responsable de la mort de Wes.

Crédits ©ABC

Partager