Big Little Lies : Une série intrigante à suivre

0

4.0

Retour sur le premier épisode de Big Little Lies, nouvelle mini-série HBO avec Nicole Kidman et Reese Witherspoon.

Dimanche dernier, HBO a lancé Big Little Lies, une mini-série créée par David E. Kelley (Ally McBeal) et réalisée par Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club, Wild). Il s’agit ici de l’adaptation du livre de Liane Moriarty qui suit un groupe de femmes vivant à Monterey Bay.

big-little-lies-critique-image-1Big Little Lies suit Jane (Shailene Woodley) une mère célibataire qui vient de s’installer en ville. Elle va rapidement faire la rencontre de Madeline (Reese Witherspoon), une mère de deux enfants dont la plus jeune de 6 ans se trouve dans la classe du fils de Jane, Ziggy. Madeline est mariée à un homme adorable incarné par Adam Scott (Parks and Recreation) et elle a un ex-mari (James Tupper) qui a épousé une femme bien plus jeune que lui jouée par Zoe Kravitz.

Dans ce pilote, on fait aussi la connaissance de Celeste (Nicole Kidman) une femme mariée à un homme plus jeune (Alexander Skarsgard) qui se révèle être violent. Autre personnage, important, Renata (Laura Dern) une femme beaucoup moins avenante que Madeline qui va rapidement ostraciser Jane et son fils. En effet, la fille de Renata accuse Ziggy d’avoir voulu l’étrangler.

Un mystère prenant

Au centre de la série se trouve un mystère. Un des personnages est mort et tout au long du premier épisode, les habitants de la communauté sont interrogés (dans le futur) pour essayer de découvrir ce qui s‘est passé. La chose qui est encore plus mystérieuse c’est que pour le moment, on ne sait pas qui est la victime. On passe ainsi une grande partie de l’épisode à se demander qui est mort et qui a bien pu perpétrer le crime.

little-big-lies-critique-image-2

Le personnage de Jane est assez intéressant parce que le téléspectateur peut se mettre dans ces chaussures. Il entre avec elle dans cette communauté de gens riches qui cachent plein de secrets. Elle est un peu l’outsider et même si elle est accueillie à bras ouverts par Madeline, elle ne fait pas partie de leur monde. Son regarde sur eux est alors en quelque sorte celui du public.

Un casting de choix

big-little-lies-critique-image-4Il est vraiment intéressant de voir des acteurs connus pour le cinéma de faire la transition vers le petit écran. Nicole Kidman et Reese Witherspoon rejoignent le clan des acteurs qui trouvent un rôle intéressant à la télévision. La frontière entre les deux est clairement de plus en plus effacée et les “acteurs de cinéma” ne voient plus la télé comme un média de moindre qualité. De plus, pour les femmes qui ont passé la quarantaine, les rôles juteux pour elles sont à la télévision. Kidman et Witherspoon l’ont bien compris et incarnent ici des femmes à caractères fascinants.

On trouve également une Shailene Woodley très mature qui après quelques années à la tête de sa propre franchise (Divergente), revient sur le petit écran. Elle est brillante et posée dans son jeu. Witherspoon est aussi excellente dans son rôle de femme perfectionniste, quant à Nicole Kidman, elle cache les problèmes de son personnage avec talent. Le trio de tête, qui sur le papier est bien étrange, fonctionne très bien à l’antenne et dès le premier épisode, on est happé par la situation et on veut en savoir plus. Laura Dern est aussi très intéressant dans son rôle de “méchante”.

Belle réalisation

Big Little Lies a des airs de Desperate Housewives mais sans le côté comédie surfaite, le tour mélangé au côté mélancolique de The Affair. La réalisation de Jean-Marc Vallée est magnifique et le drame au coeur de la série donne envie d’en savoir plus. On plonge dans les vies de femmes très différentes les unes des autres, chacune avec ses secrets et ses déboires tout en maintenant des apparences parfaites. On pourrait tout de même reprocher à la série de vouloir être un peu trop parfaite et du coup, cela ne laisse pas la place à une certaine spontanéité. Le premier épisode est aussi un peu lent mais il met vraiment bien en place les personnages et son intrigue qui servira de fil rouge.

big-little-lies-critique-image-3

Big Little Lies est à voir tous les lundis soirs en US+24 sur OCS City et dès le lundi matin sur OCS Go. Pour les non-abonnés, le pilote sera à voir gratuitement sur OCS Fans dès ce soir à partir de 20h55.

Crédits ©HBO

Partager