Taboo : Tom Hardy, brute de décoffrage

0

taboo-tom-hardy-brute-de-décoffrage-une
3.5

Retour sur le premier épisode de Taboo, nouvelle série dramatique historique de la BBC en collaboration avec FX, co-créée par et avec Tom Hardy.

Après Peaky Blinders, Steven Knight revient avec une nouvelle série, Taboo et il a pris Tom Hardy avec lui, son acteur fétiche. Taboo est un drama produit par Ridley Scott qui se déroule au 19ème siècle, co-créé par Knight avec Tom Hardy et son père Chips Hardy. Composée de 8 épisodes, Taboo a démarré samedi dernier sur la BBC et est arrivée ce mardi 10 janvier sur la chaîne FX. FX qui tente de revenir en force dans les séries dramatiques puisque depuis la fin de Sons of Anarchy et l’échec de The Bastard Executioner, la chaîne câblée a du mal à se renouveler en dramas. Avec Taboo, ils cherchent à avoir une série dramatique historique solide et qui de mieux que la BBC pour partenaire.

taboo-tom-hardy-brute-de-décoffrage-zilphaTaboo est une série sombre qui se déroule en 1814 à Londres. On suit James Delaney (Hardy), un loup solitaire que tout le monde pense mort et qui refait surface après une décennie passée en Afrique, à la suite du décès de son père. Il revient en Angleterre pour assister aux funérailles de son père, un homme très puissant à la tête d’un empire de transports maritimes. Il retrouve sa demi-soeur Zilpha (Oona Chaplin) et Thorne (Jefferson Hall), le mari de Zilpha.

Avec ce retour, James va se retrouver face au Gouvernement de Sa Majesté qui souhaite récupérer un bout de terre à frontière du Canada et de l’Amérique, qui appartient au Delaney. James, qui est l’héritier de son père, refuse de vendre alors que Zilpha et Thorne avaient donné leur accord en échange d’une somme coquette. Cela énerve au plus haut point Sir Stuart Strange (Jonathan Pryce), le patron de la East India Company.

Un Tom Hardy charismatique

Le premier épisode de Taboo est assez lent mais il met assez bien en place l’histoire et surtout la personnalité menaçante et très intimidante de son personnage central. La série repose surtout sur les épaules de Hardy qui fait un travail d’acteur remarquable. Il est très charismatique et intrigue tout au long de ce premier épisode sombre. Il est la star de la série et si Hardy n’est pas votre tasse de thé, passez votre chemin parce que Taboo, c’est le « Tom Hardy Show ». Un show mystérieux qui est aussi teinté de mysticisme et de mythologie tribale et surnaturelle.

taboo-tom-hardy-brute-de-décoffrage-james

Taboo est une série très masculine et assez brute sans pour autant avoir énormément d’action ni de scènes très sexy. C’est un pari assez osé à l’heure où des séries comme Game of Thrones et Westworld sont très plébiscitées par le public. Mais Taboo ne semble pas vouloir ressembler à une autre série et l’écriture de Steven Knight combinée au jeu de Tom Hardy fait des merveilles. Les décors et la cinématographie sont aussi très travaillés et le casting secondaire est très bon même si Tom Hardy prend toute la lumière.

Un récit lent

taboo-tom-hardy-brute-de-décoffrage-pryceIl est bien évidemment trop tôt pour anticiper quoi que ce soit mais Taboo est clairement une série sur laquelle il faut garder un oeil. A cause de la lenteur du récit, il faudra être patient pour suivre et surtout rentrer dans l’histoire parce qu’on peut avoir tendance à décrocher. L’élément surnaturel peut aussi distraire mais on espère que ça aura plus de sens dans le futur. Encore une fois, Tom Hardy est la force de la série et on attend de voir où Knight et Hardy vont mener cette histoire.

Taboo, c’est le samedi sur BBC One et le mardi sur FX.

Crédit ©FX et BBC

Partager