Sleepy Hollow Saison 4 : Nouvel Univers peu convaincant pour Ichabod

0

Sleepy-Hollow-Saison-4critique-épisode-1-image-une
2.5

Sleepy Hollow Saison 4 a lancé son coup d’envoi vendredi. Quid d’Ichabod sans Abbie ? La réponse dans cette critique du premier épisode 

Vendredi soir, Sleepy Hollow est revenue sur les écrans de la Fox pour une saison 4, avec de nouveaux personnages et un nouvel Ichabod, dans une nouvelle ville, mais surtout avec une nouvelle co-équipière.

Souvenez-vous, dans le dernier épisode de la saison 3 de Sleepy Hollow, Abbie, a décidé de se sacrifier pour sauver l’humanité et en finir The Hidden One. Un choix surprenant des scénaristes puisqu’Abbie est un témoin et la partenaire d’Ichabot Crane. Ensemble, ils formaient le duo central de la série, qui tournait quasi majoritairement sur leur symbiose presque parfaite. Une fin qui aurait pu laisser croire que le renouvellement de la série pour une saison 4 était plus qu’inespéré pour le showrunner ainsi que ceux qui participent à Sleepy Hollow.

sleepy hollow saison 4En effet, les saisons 2 et 3 n’étant pas à la hauteur de la première saison, voulant parfois trop en faire, impliquer plus de protagonistes au détriment de l’histoire Américaine, du surnaturel… Ou, a contrario, intégrer plus de mystique, au détriment d’une cohérence dans le fil rouge, avec des événements et/personnages parfois bazardés un peu trop rapidement. Sleepy Hollow était de moins en moins passionnante, entre cop-show surnaturel, et combat contre les forces du mal.

Back to the Origins

Cette nouvelle saison souhaite donc relancer le show, comme à l’origine. Abbie étant décédée, on change de lieux, et d’univers, histoire de renouer avec un Ichabod désorienté et moins à l’aise avec son environnement. Direction Washington. Et l’intéressé le dit lui-même : il est un peu perdu hors de Sleepy Hollow. Ce dernier va-donc reprendre du service quand, après s’être libéré (assez facilement, disons-le) de ses captifs, dont il ne connaît toujours pas l’identité, il va enquêter sur une mystérieuse identité.

En se rendant au Lincoln Memorial, en souvenir d’une carte dans l’épisode final de la saison passée, sans le moindre indice pour retrouver son acolyte Témoin, ce dernier va tomber nez à nez avec sa future prochaine co-équipière, Diana Thomas, un Agent de la sécurité intérieure en pleine enquête sur la décapitation du monument en hommage à Lincoln.

sleepy-hollow-saison-4-Ichabod-souterrain

Demon’s Run

Ainsi les deux protagonistes de fortune vont donc se retrouver à enquêter sur un démon qui aurait échappé de sa prison suite à cette décapitation. L’Agent, presque sceptique, mais curieuse, va suivre Ichabod malgré elle, pour comprendre et « venger » la mort de son co-équipier. Les deux vont donc, avec une facilité déconcertante se rendre dans une mystérieuse agence, qui serait l’héritière d’un ordre de protection surnaturel créé par le Président Washington lui-même. Ici : toutes les ressources pour comprendre le surnaturel, et le combattre. Le pied pour Ichabod.

Sleepy-hollow-nouveau-personnagesUne agence un peu décriée, mais surtout tenue par deux jeunes, qui font partie désormais de leur équipe, et se joignent à eux pour capturer le démon, et le tuer. Ainsi naîtra Sleepy Hollow nouvelle version, 4.0, avec de nouveaux amis, dans une nouvelle ville, à la recherche de ceux qui cherchent à perturber l’ordre du Bien et du Mal, et autres mystères à élucider.

Ichabod Superstar

C’est donc un premier épisode qui, un peu comme un pilote, présente les nouveaux protagonistes de la série. Une série qui pour le moment, ne tient que sur le personnage d’Ichabod, malgré un retour surprise de Jenny, partie enquêter dans le monde sur le sort de sa sœur, et l’identité du prochain Témoin. Un retour un peu tiré par les cheveux et facile, voire même trop facile, presque comme du fan-service, histoire de lier le passé au nouvel état d’Ichabod.

Sleepy Hollow repart donc presque  zéro, sans son charme premier, avec un Ichabod, qui 4 ans plus tard, connaît bien la société contemporaine, au point de comprendre des allusions aux pouvoirs d’un certain Superman. Fini les anachronismes et les petites vannes bien placées sur notre société de consommation, tout du moins, plus comme avant.

L’autre Histoire américaine

Mais Sleepy Hollow revient à ses fondamentaux : l’histoire surnaturelle de l’Amérique, en réinventant le sort des figures historiques des Etats-Unis. Ici, par exemple Lincoln n’est plus mort assassiné par balles, mais tué des mains d’un démon. Une formule classique de revisite historique de Sleepy Hollow, qui semble bien vouloir pousser les frontières du plausible, histoire de continuer à jouer avec les faits et autres personnages de l’Histoire sans s’embarrasser de la vraisemblance, l’un des éléments « sexy » de la série un poil caricaturale de la Fox.

sleepy-hollow-season-4

Cependant, 4 ans plus tard, et surtout dans le paysage séries d’aujourd’hui, on aurait presque envie de dire que Sleepy Hollow n’a plus sa place, surtout sans l’un de ses personnages principaux. On assisterait presque à un maintien sous respirateur d’une série qui est en fin de vie, et qui a fait le tour de l’imaginaire qui a été inspiré par le mythe du cavalier sans tête et le film éponyme.

Et même si les scénaristes tentent vaguement de lancer un intérêt avec un vilain plus que caricatural, puisque homme d’affaire tirant son pouvoir de l’occulte et accompagné d’un garde démoniaque, on aurait presque envie de dire que Sleepy Hollow aurait dû disparaître des écrans, tant cette nouvelle direction ne renouvelle rien de ce qui a été vu dans la dernière saison.

Crédit photo : ©Fox 

Partager