Jour Polaire : Le thriller sauce scandinave de Canal+

0

jour-polaire-le-thriller-a-la-sauce-scandinave-de-canal-une
4.0

Canal+ nous offre un polar sombre en plein jour avec Jour Polaire, une série digne des thrillers scandinaves qui suscitent l’engouement ces dernières années.

Des décors sublimes emprunts de mystères, des meurtres horribles et un duo de flics, voici la combinaison gagnante pour Jour Polaire.
Canal + a lancé ce lundi 28 novembre sa propre série « Nordic Noir », c’est ainsi qu’on appelle ce genre de polar à la sauce scandinave, co-produite avec la chaîne publique suédoise SVT.
Une intrigue venue du nord, portée par d’impressionnants paysages de vallées glaciaires et une douce langue suédoise, qui nous promettent un thriller dépaysant, rafraîchissant et très sanglant.

jour-polaire-le-thriller-a-la-sauce-scandinave-de-canal-leila-bekhtiUn début d’épisode spectaculaire

En plein « midnight sun » (période de plusieurs semaines où le soleil ne se couche jamais), la parisienne Kahina Zadi atterrit à Kiruna, petite ville minière suédoise, pour enquêter sur la mort d’un français violemment assassiné. Elle va devoir collaborer avec la police locale et en particulier avec le procureur Anders Harnesk.

C’est avec le meurtre de ce français que s’ouvre Jour Polaire, une ouverture spectaculaire, que nous ne sommes pas près d’oublier. Ligoté à une hélice d’hélicoptère qui se met en marche, il finit tout simplement avec la tête arrachée en petits morceaux… Le Cerveau en a encore la migraine. Ami du gore, cette entrée en matière va vous plaire.

Du pur « Nordic Noir » en plein jour

L’histoire part sur de bonnes bases, on retrouve l’atmosphère et les meurtres si particuliers des séries scandinaves. Avec un schéma qui n’est pas sans rappeler la série Bron, version originale de Tunnel et de The Bridge, et son duo de flics improbables. Ce qui est en fait tout à fait normal, puisque le scénario et la réalisation ont été confiés à la même équipe suédoise, Måns Mårlind et Björn Stein.

jour-polaire-le-thriller-a-la-sauce-scandinave-de-canal-paysage

La majorité des séries dites « Nordic Noir », se déroulent dans une atmosphère nocturne ou dans un brouillard bien épais. Rien de cela ici, Jour Polaire prend le contre-pied de placer son intrigue sous un soleil sans fin. Et là est tout l’intérêt de Jour Polaire : insuffler une ambiance de suspense et pesante dans des paysages ensoleillé, ou melanger deux genre et leurs esthétiques visuels antithétique sur le papier.

Ceci avait déjà été exploitée avec le thriller Insomnia, les scénaristes peuvent ainsi jouer avec le manque de sommeil et la perte de repère de notre enquêtrice parisienne, histoire de semer encore plus de troubles dans cette série de meurtres inexpliqués.

jour-polaire-le-thriller-a-la-sauce-scandinave-de-canal-leila-bekti-gustaf-hammarstenUn duo d’enquêteurs franco/suédois

Dans la peau de nos deux flics, on retrouve, côté français l’actrice Leïla Bekthi, intense dans son rôle d’enquêtrice qui profite de cette enquête pour fuir son passé douloureux.

Et côté suédois, l’acteur Gustaf Hammarsten, attachant dans son rôle de procureur, que nous avons déjà pu voir dans le film Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes.

Ce premier épisode se termine sur une scène bien mystérieuse qui pose de nouvelles questions et qui laisse planer le doute sur la mort d’un personnage principal. De nouveaux meurtres sont à venir et la compagnie minière du coin doit avoir certainement un rôle dans toute cette histoire… La promesse d’épisodes tout aussi pesant pour un cop-show et une co-production originale française comme on en voit peu depuis Crossing Lines.

Jour Polaire,c’est chaque lundi soir sur Canal + et en intégralité sur Canal + à la demande.

 Crédit photo : ©Canal+

Mots-clefs,

Partager