Cortex visuel du Cerveau

Election américaine 2016 : Les femmes présidentes au Cinéma et la TV

7 novembre 2016, 17h16 0

Découvrez une sélection de 13 femmes Présidentes les plus mises en avant, au Cinéma et la Télévision.

Les élections présidentielles américaines se feront demain dans la soirée aux Etats-Unis. Et cette année, dans les candidats à cette présidentielle, une femme est en tête des sondages et pas des moindres : Hillary Clinton.
Si cette présence féminine est un fait rare en politique américaine, puisque jusqu’ici aucun femme politique n’a brigué la Présidence des Etats-Unis, en télévision et au cinéma, les femmes au pouvoir sont tout aussi absentes et bien peu représentée. On les voyait pourtant un peu plus en politique, dans les séries, de Leslie Knoppes à Elizabeth McCord en passant par Selina Meyer. Au cinéma, c’est autre chose, sous représentées, mais surtout extrêmement absentes dans des fictions présidentielles et politiques.

Mais où est la parité et l’égalité dans les fictions, à l’heure ou l’Amérique pourrait bien accueillir sa première présidente ? Le Cerveau répond à la question avec ces femmes Présidente au Cinéma et la TV.

Commander in Chief - Mackenzie Allen

La plus iconique des Présidentes de fiction américaine : celle de la série Commander in Chief, où l’héroïne n’est autre que la Présidente Mackenzie Allen, campée par la talentueuse Geena Davis. Une présidente que le spectateur va suivre pendant une saison, avec ses 18 épisodes. Diffusée en 2005 aux USA et en 2006 en France, Commander in Chief n’aura pas convaincu, puisqu’elle ne sera jamais renouvelée. Ce qui est bien dommage car pour la première fois, une œuvre se concentrait intégralement autour de la fonction présidentielle incarnée par une femme, sans pour autant arborer une propagande féministe outrageante. .

Les femmes présidente au cinéma et TV  - lanford

Independance Day Resurgence - Elizabeth Landford

Bien que le Cerveau admette l’existence de cette présidente dans un film en 2016, son rôle n’en est pas pour autant reluisant. Comme une fausse idée de pro activisme ou d’ouverture en imaginant une femme président dans un monde futuriste, Elizabeth Landford est presque quasiment absente de cette suite 20 ans après, d’un film culte des années 90. Ce qui ne change pas grand-chose cela dit au scenario peu recherché du dernier film de Roland Emmerich, avec ses explosions et personnages caricaturaux affligeant.

Les femmes présidente au cinéma et TV  -  Selina Meyer Veep

Veep – Selina Meyer

Créée en 2012, Veep, est une série qui suit une femme politique, dans son ascension vers la Présidence, le tout sur le ton de la comédie et du décalé. Un peu comme une satire du monde de la politique, ou de séries politiques comme The West Wing, ou Commander in Chief. Julia Louis Dreyfus, qui a été récompensée maintes fois pour son rôle, notamment aux Emmys Awards, y incarne la sénatrice Selina Meyer, qui perd les primaires de son parti pour l'élection présidentielle américaine avant de se relancer dans la course plus tard. On lui demande finalement à la dernière minute de servir son pays en tant que vice-présidente. Au fil des saisons elle finira bien par devenir Présidente des USA. .

L’état de grâce - Grace Bellanger

L’une des rares séries progressistes françaises qui se centre sur le rôle d’une femme en politique. L’état de Grace, suit Grace Bellanger qui est la première femme élue présidente de la République. À ce poste, elle doit faire face à l'appréhension d'un monde politique masculin et à l'espoir qu'elle a suscité chez ses électeurs. Dans cette série, on imagine aussi la réalité Grace Bellanger, dans la peau d’Anne Consigny, fera face à son homologue américaine. Un peu comme un oracle, la série imaginait déjà Hilary Clinton comme la prochaine présidente des Etats-Unis, fait rare en télévision.

Les femmes présidente au cinéma et TV  -  BArbara Applebie

Mais qui a tué Pamela Rose - Barbara Applepie

On la connait surtout pour être la célèbre dame du Lac dans la série Kaamelott. Audrey Fleurot, est pourtant l’une des rares actrices à incarner une Présidente dans le paysage télévisuel et cinématographique français. La jeune femme a donc incarné dans ce film non pas une présidente française – ce serait presque de la science-fiction au cinéma, avouons-le, mais une Présidente Américaine, du doux nom de Barbara Applebie dans le film potache de Kad et Olivier : Mais qui a tué Pamela rose .

Madam Secretary – Elizabeth McCord

Alors qu’elle était Analyste pour la CIA et professeur d’Université, Elizabeth McCord a été nommée Secrétaire d’Etat pour son président. Un président dont la vie sera en danger dans un épisode de la saison 2, disparu avec son équipage d’Air Force One, incluant son vice-président. Pendant son absence et présupposé mort, les situations malencontreuses se succèdent avec les remplaçant du Président, jusqu’à nommer Elizabeth, malgré son statut de Secrétaire d’Etat qui ne fait pas d’elle une candidate directe à la présidence par intérim. Bien évidemment, ce statut sera de courte durée, puisque son président sera de retour, sain et sauf. .

Prison Break – Caroline Reynolds

Tout d’abord vice-présidente, Caroline Reynolds est une antagoniste de choix pour Michael Scofield dans la série Prison Break. Mais très vite cette dernière devient Président en tuant son propre « boss ». En effet, dans le dernier épisode de la première saison, elle fait assassiner le président et prend automatiquement sa place en tant que quarante-sixième président. .

Supergirl - Oliva Marsdin

Comme un clin d’œil à l’univers TV de DC, les scénaristes de Supergirl ont choisi celle qui se prenait pour Wonder Woman à la Télévision pour incarner la Présidente du monde de Supergirl. Personnage secondaire dans la série, on peut voir Olivia Mardsin, à partir de la saison 2. On sait que c’est une Alien, mais pas plus. Il est certain qu’on la reverra assez tôt et que les scénaristes de Supergirl ont bien l’intention d’en faire un personnage et peut être une alliée de choix pour l’héroïne de Krypton. .

24 Heures Chrono - Allison Taylor

Après le président noir incarné par David Palmer, qui a peut-être ouvert le pas et normalisé l’élection du président Barack Obama, dans sa dernière saison (officielle et non rebootée) les scénaristes de la série 24 Heures Chrono ont décidé de choisir une femme pour incarner une Présidente des USA : Allison Taylor. Une présidente de poigne, qui nous rappelle assez souvent une certaine Hilary, même si elle semble un poil plus âgée. .

Iron Sky – La Présidente

Elle n’a pas de nom, mais elle est complètement inspirée par la célèbre (et stupide ne le cachons pas) Sarah Palin. La présidente est en position défavorable pour sa réélection et elle use de ses opérations médiatiques pour renverser la donne. Chacun de ses actes n’est calculé que dans ce but. Comme celui d’envoyer un noir sur la Lune,comme une présidente activiste pour les minorités. Quand les Nazis seront découvert et tenteront de reconquérir la terre, cette dernière blâmera l’astronaute du problème, alors qu’elle en est à l’origine. Une belle parodie de celle qui voulait faire de la politique mais qui était, allez soyons un peu vulgaire, « con comme ses pieds. » .

BattleStar Galactica - Laura Roslin

Présidente des 12 colonies de Kobol, Lara Roslin est un personnage intéressant puisque l’une des rares femmes en SF à être à la présidence d'un gouvernement. D’abord institutrice, elle devient Vice-présidente, se fait battre à des élections avant, enfin, d’obtenir le poste le plus prestigieux. Durant sa présidence, elle a dû subir l'opposition permanente de l'ancien terroriste Tom Zarek, délégué de Saggitaron au Quorum des Douze. Elle saura montrer sa poigne et résistance à mainte reprises, et reste dans l’univers de Battlestar Galactica, l’un des personnages les plus marquants et touchant, notamment pour ses idéaux humanistes. .

Scandal - Sally Langston

Sally Margaret Langston est la 1er Vice-Présidente dans la série Scandal. Accusée d’avoir tuée son mari, elle finit par démissionner pour se présenter en tant que Présidente pour un parti indépendant. Mais suite à sa défaite, elle devient présentatrice d'une émission "The Liberty Report". Elle fût présidente le temps d’un épisode, lorsque le Président Fitz se fait tirer dessus. Cette dernière fera voter le 25ème amendement pour faire d’elle la première présidente des USA (dans la série bien sûr), avant, bien évidemment de profiter de la situation. Mais c’est sans compter sur le réveil de son patron, qui reprendra bien évidemment sa place.

Les femmes présidente au cinéma et TV  -  anemone jacky au Royaume des filles

Jacky au royaume des filles – La Colonelle

Dans Bubunne, le pouvoir est tenu par les femmes. Elle contrôle les hommes d’une poigne de fer, en leur faisant porter des burqa, refusant l’accès à l’éducation et en les forçant à rester chez eux. Dystopie française transposant à l’inverse la tyrannie masculine sur la gente féminine Jacky au Royaume des filles imagine une dirigeante, un peu dictateur (trice ?), incarnée par Anémone. Une dystopie un peu étrange mais qui a le mérite de dénoncer le sexisme, que ce soit dans des pays extrémistes, ou même dans notre monde moderne, même si elle en fait parfois un peu trop.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Publicité

Partager