Halloween : Quel films mais surtout quel thème pour avoir peur ?

0

halloween 2016 dossier

Trip Claustro

Au moins c’est convivial

Qui ne s’est jamais retrouvé dans un métro bondé ou un ascenseur qui ne se termine jamais ? La sensation de claustrophobie à son paroxysme, du fait de l’étroitesse de l’endroit, de l’étreinte exercée sur les membres ou le sentiment d’impuissance face à cette situation, quelle horreur. Surtout si l’une des personne à oublier de mettre du déo.

 

Buried (2010)

Dossier-halloween-claustro-buried

Réalisateur : Rodrigo Cortés

Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne, avec 90 minutes d’oxygène, et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. tel est le destin de Paul, entrepreneur américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une mort certaine…

 

Si vous vous demandiez ce que ça faisait d’être enterré vivant et bien vous allez être servis ! Buried est un film de Rodrigo Cortés avec Ryan Reynolds. Une course d’une heure et demi dans la peau d’un homme coincé dans un cercueil qui joue sur une thématique claustro. Spectateur dans le noir, le manque d’oxygène se fait sentir  dès les premières minutes du film pour une tension qui se maintient tout le long.  Une belle réussite angoissante pour un véritable film de genre à voir absolument.

 

 

Cube (1997)

Dossier-halloween-claustro-cube

Réalisateur : Vincenzo Natali

Un groupe de personnes se réveille dans une structure surréaliste composée de salles cubiques communicantes. Chacune de ces salles est potentiellement piégée et s’ils veulent sortir vivants de cet enfer, il vont devoir apprendre à se faire confiance et à tirer parti des qualités de chacun d’entre eux. Seulement les personnalités ne vont pas s’entendre très longtemps et des luttes de pouvoir vont s’installer.

Oeuvre atypique, Cube révolutionne les codes du film d’horreur en mettant les protagonistes dans un espace fermé face à une menace inconnue et non incarnée. Le spectateur en sait autant qu’eux sur la situation et leur progression se fait à tâtons. Chaque nouvelle salle est un nouveau défi face auquel ils doivent trouver une solution en plus de maintenir la cohésion au sein du groupe. De plus, le sentiment d’impuissance face à cette construction en perpétuel mouvement qui semble infinie est communicatif. Il n’est pas rare que le spectateur lui-même se sente perplexe face à ce casse-tête.

 

The Call (2013)

thecall

Réalisateur : Brad Anderson

Une adolescente est kidnappée par un tueur en série. Pour la sauver, une opératrice d’un centre d’appel d’urgences va affronter ses propres peurs liées à une tragédie de son passé. Leur seul lien : un téléphone portable.

 

The Call c’est l’histoire d’une opératrice du 911 qui doit sauver une jeune fille au bout du fil kidnappée, séquestrée dans un coffre de voiture, et par le même tueur. Une course est alors lancée pour tenter de la localiser et surtout arrêter ce kidnappeur. Une course  bourrée d’adrénaline  qui fera suffoquer les plus tenaces et scotcher toute personne à  l’écran . ( la critique complète )

 

 

 

The Descent (2005)

Dossier-halloween-claustro-the-descent

Réalisateur : Neil Marshall

Une bande d’amies intrépides décident de partir explorer des cavernes non répertoriées afin de changer les idées de l’un d’entre elles qui vient de perdre son mari et sa fille dans un accident de voiture. Sauf que qui dit non répertoriées, dit forcément pour une raison particulière. Et elle est franchement pas jolie à voir.

 

Amis spéléologues, ce film est fait pour vous ! Il y a plein de jolies cavernes avec de somptueux cailloux à voir etc etc… Pour les autres, et en particulier les claustrophobes, restez loin de The Descent ! Voir ces pauvres aventurières se coincer dans des tunnels et se faire poursuivre par ces hommes-rats au cri à vous glacer le sang… C’est une expérience que le Cerveau recommande à ceux qui ont le coeur bien accroché ! ( Et aprés avoir vu le film, pour combattre le mal et rire un petit coup vous pouvez toujours vous dire qu’en fait c’est l’histoire de plusieurs Batman préhistoriques…. ben quoi ???)

 

 

The Divide (2012)

Dossier-halloween-claustro-the-divide

Réalisateur : Xavier Gens

Après une attaque nucléaire surprise, un groupe de personnes se retrouve enfermé dans la cave d’un immeuble. Ne pouvant sortir à cause des radiations et de la menace inconnue qui les a attaqué, ils sont obligés de rester et d’apprendre à vivre ensemble. Mais le huis clos va vite se transformer en enfer quand leur humanité va devoir se conformer à ce nouveau mode de vie.

 

The Divide est plus une expérience sociologique et psychologique qu’un véritable film d’horreur. A la minute où les résidents de l’immeuble se retrouvent confinés dans cette cave, des tensions au sein du groupe apparaissent notamment à cause du concierge (incroyable Michael Biehn) qui ne manque pas de faire comprendre qu’ils sont ici chez lui. S’en suit donc des luttes de pouvoir et une redéfinition assez glauque d’un mode sociétal qu’on croyait disparu depuis la préhistoire.

Mots-clefs, ,

Partager