La Grande Muraille : le réalisateur répond à la controverse de racisme

1

la-grande-muraille-le-realisateur-repond-a-la-controverse-de-racisme-une

Zhang Yimou, le réalisateur de La Grande Muraille avec Matt Damon, répond à la controverse sur le racisme et le whitewashing de son film.

Depuis la sortie du trailer de La Grande Muraille, une controverse a éclaté sur le whitewashing et le racisme ambiant d’Hollywood. L’actrice Constance Wu fut l’une des premières à s’indigner et à dénoncer le racisme du film. Elle s’indignait du fait qu’un homme blanc (Matt Damon) soit le héros d’un film qui traite de l’histoire Chinoise.

la-grande-muraille-le-realisateur-repond-a-la-controverse-de-racisme-afficheAujourd’hui, Zhang Yimou, le réalisateur du film (qui a aussi réalisé la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin), répond aux critiques et s’est exprimé à EW via un communiqué. Voici ce qu’il a à dire : “La grande Muraille est l’opposé de ce qui est suggéré. Pour la première fois, un film se plonge profondément dans la culture chinoise avec l’un des plus grand ensemble d’acteurs chinois jamais vu et est réalisé pour être vu dans le monde entier. Je pense que c’est une mode qui doit être embrassée par notre industrie. Notre film n’est pas à propos de la construction de la Grande Muraille. Matt Damon ne joue pas un rôle originalement conçu pour un acteur chinois. L’arrivée de son personnage est un point important de l’histoire. Il y a cinq héros majeurs et il est l’un d’entre eux, les quatre autres sont chinois.” se défend Yimou.

Pour conclure, il ajoute : “La lutte collective et le sacrifice de ces héros sont le coeur de notre film. En tant que réalisateur de plus de 20 films en langue chinoise et des JO de Pékin, je n’ai jamais casté un film d’une manière qui n’est pas fidèle à ma vision artistique et je ne le ferai jamais. J’espère que quand tout le monde verra le film et seront face aux faits, ils seront d’accord avec moi.”

Même s’il y a quatre autres personnages important chinois, toute la promo du film ce fait sur Matt Damon et son personnage de gentil. C’est le seul dont le visage et le nom sont visibles sur l’affiche du film. On en revient au fait que les studios misent tout sur la star qui leur fera vendre leur film plutôt que sur l’histoire. C’est le serpent qui se mord la queue dans ce cas là, puisqu’on perpétue l’idée que seule la star caucasienne est susceptible de rapporter des spectateurs.

La Grande Muraille sort le 17 février 2017.

Source : EW / Images ©Universal

Partager

  • AedesRaymanis

    Pff et c’est reparti… Quand un blanc joue un personnage d’une autre ethnie c’est mal et raciste mais quand c’est dans l’autre sens y a pas de problème tout le monde applaudit… Evidemment qu’ils vont mettre Matt Damon sur le poster c’est lui la star du film la plus connue en europe et aux us. Quand tu prends Matt Damon dans ton film autant t’en servir. En plus ca va attirer des gens qui n’aurait autrement pas été interessé par un film chinois.