American Crime saison 2 finale : une série brillante

0

american-crime-saison-2-finale-une-serie-brillante-une
5.0

Critique de la seconde saison de l’excellente anthologie American Crime qui offre un regard authentique sur la société.

Quand une première saison d’anthologie est très bonne, il est souvent difficile de maintenir le niveau de qualité en saison 2. True Detective en est la preuve. Cependant, American Crime a réussi son pari avec une saison 2 plus qu’excellente qui devrait être diffusée dans les écoles tellement elle est importante et parle de sujets difficiles mais auxquels la jeunesse est malheureusement confrontée. La série a aussi exploré les institutions qui ne sont pas toujours très loyales et tentent de passer certaines choses sous le tapis.

american-crime-saison-2-finale-une-serie-brillante-1Cette saison 2 de American Crime offre des personnages plein de défauts, des mauvaises personnes, de bonnes personnes, bien ou mal intentionnées mais avec une véritable dimension. Des personnages humains incarnés par un casting exceptionnel, très bien équilibré et plein de justesse. Les jeunes Connor Jessup et Joey Pollari sont des révélations dans les rôles de Taylor et Eric. Le tout avec une réalisation sobre, mais très puissante. American Crime est de ces séries qui reste dans votre esprit des heures après visionnage d’un épisode. Elle fait réfléchir et ce n’est pas une série à binge-watcher, elle a besoin d’être digérer. La série n’est pas complètement parfaite, elle a ses petits défauts mais des défauts qui font sa force. American Crime est nécessaire et sait toucher la sensibilité du public.

Une fin ouverte

Comme la saison passée, American Crime n’est pas une série qui répond à toutes les questions. Sur le modèle de la saison 1, cette saison 2 porte le téléspectateur dans une histoire qui prend aux tripes mais avec une énergie différente. Une histoire où malheureusement la justice n’est pas toujours rendue. En effet, la saison se termine sur plusieurs cliffhangers. Si c’est un poil frustrant, on ne peut pas s’empêcher d’être admiratif devant le travail des scénaristes qui laissent avec intelligence les spectateurs faire leur propre conclusion par rapport au destin des personnages. En effet, la sentence exacte de Taylor n’est pas annoncée. Le jeune homme souhaite plaider coupable et aller en prison mais il y a une hésitation qui se lit sur son visage. Eric est sur le point de rencontrer à nouveau un inconnu qui pourrait lui faire du mal et la famille LaCroix va peut-être quitter la ville.

american-crime-saison-2-finale-une-serie-brillante-2

La vie de ses personnages continue au-delà et c’est aux téléspectateurs de déterminer pour lui-même les actions des personnages ou leur destin. Tout n’est pas livré sur un plateau. Cela pourrait être considéré comme de la fainéantise de ne pas donner de réponses mais c’est au contraire un moyen de rester dans une certaine réalité et c’est un choix audacieux qui paie. Dans la vie, chaque partie a sa vérité et dans American Crime, c’est toujours la parole d’une personne contre celle d’une autre. On ne saura jamais vraiment ce qu’il s’est passé entre Eric et Taylor. On ne saura jamais si Taylor était consentant ou non. Ce qu’on sait, c’est ce qu’on voit et on sait que Taylor a tué un de ses agresseurs.

Des vies chamboulées

american-crime-saison-2-finale-une-serie-brillante-3Durant 10 épisodes, American Crime met un projecteur sur la vie de personnages lambda dont les vies sont changées à jamais par un crime. Un crime qui va être le déclencheur d’une série d’événements tragiques et qui reste parfois non-élucidés. Le but, c’est de montrer les réactions des uns et les autres, de voir comment ils font face et comment les institutions réagissent. Montrer comment ils réagissent face à cette accusation de viol qui va pousser la victime présumée à tuer, à vouloir reprendre le contrôle de sa vie et ne plus être une victime.

John Ridley et ses scénaristes ont apporté à chaque épisode son lot d’émotions et savent surtout ne pas poser de jugement sur les personnages qu’ils ont créés. Des personnages qui reflètent un monde compliqué où les gens font face aux inégalités sociales, à la discrimination, au harcèlement, et à des crimes haineux de toutes sortes.

L’épisode 8 est un épisode particulier qui se détache de la saison avec de véritables victimes de crimes, des survivants de fusillades qui témoignent face caméra. American Crime n’est clairement pas une série qui romance les choses ou qui les glamourise. Elle fait en sorte d’être le plus honnête possible et de montrer la souffrance de beaucoup de personnes et surtout souligne qu’il y a encore beaucoup de haine dans la société. Elle n’a pas l’arrogance de vouloir donner des leçons, elle veut juste ouvrir les yeux.

La série ne fait pas partie des chanceuses qui ont déjà été renouvelées par ABC. On espère qu’elle reviendra pour une saison 3.

Ce final de American Crime sera diffusé ce dimanche 13 mars sur Canal+Séries à 21h30.

Images ©ABC

Partager