Words of the Ring : La web Série d’Arte Creative qui t’apprend l’elfique

1

Logo-titre-wotr

A l’occasion de la sortie du Hobbit 3 en salle, et la diffusion du cycle d’Arte consacré à l’univers de Tolkien, découvrez Word of the Ring, la web série qui initie aux langues de Tolkien.

Certains connaissent déjà les significations d’ « Elendil » « Mellon » ou « Namarië ». D’autres imagineront que ces mots aux consonances nordiques sont peut-être issues d’un patois islandais ou suédois. Et bien non, c’est du Sindarin, un langage inventé de tout de pièce par le célèbre J.R.R Tolkien auteur des désormais légendaires romans qui ont inspirés les films réalisés par Peter Jackson : Le seigneur des Anneaux et le Hobbit.

languesA l’occasion de la sortie du dernier volet de la trilogie le Hobbit en salle, et la diffusion du cycle d’Arte consacré à l’univers de Tolkien, l’agence Bigger Than Fiction et Arte Creative se sont lancés dans la production d’une web-série transmédia qui mets à l’honneur ces langages qui jusqu’ici n’étaient que l’apanage d’érudits et autres fans de Tolkien. Le postulat de départ de cette production inédite et drôle étant : « et si le langage des rues trouvait ses sources dans l’univers de Tolkien ? »

Cette Web-série, intitulé sobrement Words of The Ring, propose d’imaginer ce que donnerait l’usage des mots imaginaires de Tolkien dans notre temps. Le langage des rues serait donc le sindarin, Quenya ou autre Khuzdhul. Ça a l’air bizarre et compliqué comme ça, mais qu’on se rassure, c’est très simple.

De la référence assumée à Kourtrajmé avec un décalage comique et ses plans léchés en noir et blanc, au « tweet generator » pour charrier façon Terre du Milieu, où en lieu et place d’un #SISILAFAMI on partage un tweet #Tolkien2Rue, l’idée est de s’amuser et échanger en langues imaginaires de Tolkien, ce symbole de la pop culture. Word of the ring  cherche à engager les érudits et les moins connaisseurs dans la découverte et la pratique de ces langues brièvement entendues au cinéma et qui font rêver.

Pas besoin d’être linguiste ou philologue, l’idée étant de partager un peu de vocabulaire histoire de se marrer sur twitter et s’immerger un peu plus dans l’univers de la Terre du Milieu. Une belle initiative pour célébrer la conclusion d’une épopée culte du cinéma et de la littérature anglo-saxonne à découvrir à travers 3 épisodes : Sindarin Incompréhension, Le cours de quenya  et Le choc du khuzdûl. 

Un dispositif transmédia à saluer qui vient s’ajouter aux programmes passionnants d’Arte sur Tolkien à découvrir sur arte+ 7, J.R.R. Tolkien, des mots, des mondes (jusqu’au 10 décembre) et À la recherche du Hobbit  en 5 épisodes, avec le célèbre illustrateur John Howe et autres intervenants, pour un dernier au revoir à la plus grande saga de fantasy des années 2000.

Crédit photos : © Arte / DR

Partager