Bandes originales : la sélection du mois Aout/Septembre

0

Bandes originales : la sélection du mois Aout/Septembre - une

Ce mois-ci Brain Damaged a prêté l’oreille à trois bandes originales qui valent l’écoute : trois série et trois films : The X-Files Volume two, Doctor who series 7 , Breaking Bad, Lone Ranger : naissance d’un héros, Pacific Rim et Wolverine 2 .

 

The X Files : Volume Two

bareme notation quatre et demi

bande originale septembre the x files volume two

On ne présente plus Mark Snow, l’homme derrière la musique inimitable de X-files et son générique légendaire que tout le monde connaît, consacré par son travail sur la série.

Limité, à 3000 exemplaires, voici le tant attendu second volume de la bande originale complète The X-Files : Volume Two. Une édition spéciale composée de 4 disques pour 5 heures de musique d’ambiance de la série culte The X-Files qui vient de fêter ses 20 ans d’existence. Les mélomanes seront heureux de retrouver les musiques mythiques, au-delà du générique, jusqu’au célèbre «I made this» qui concluait les crédits de fin de chaque épisode.

Les amoureux des envolées pianistiques, des chœurs et du synthétiseur du compositeur de renom seront ravis de retrouver les titres manquants à l’édition précédente très complète de 2011, The X-Files : Volume One. Une ambiance froide, noire, marquée par des percussions et autres violons pour renforcer l’effroi visuel de la série. Une architecture musicale atypique qui a sans nul doute donné plus de cachet à X-Files et de poids à son esthétique qui rivalisait déjà avec celle du cinéma. Tout comme ses lettres de noblesse à Mark Snow, que ce soit sur le grand ou le petit écran.

Certains morceaux iconiques de la série sont là pour nous replonger dans le style du compositeur, ton musical typique des années 80/90, avec ses synthétiseurs à foison. Comme la suite de La Colony (saison 2) avec Alta et Hypothermia dans son second disque. Ainsi que les suites dédiées aux épisodes Tunguska (saison 4) dans son troisième. Des titres qui nous replongent dans une époque, un style, une ambiance qui n’avait sa pareille en télévision, de sa saison 1 jusqu’à son avant-dernière (Deadalive, Saison 8).

Une bande originale à se procurer de toute urgence, si l’on est féru musique de films et de séries. Ne serait-ce que pour des morceaux comme Lil’ Cabin In Quebec [The Red And The Black] (disque 3 – Redux, saison 5) et mélodie au piano et autres cordes qui parlera aux fans les plus ardus de la série. D’autres morceaux plus spirituels et mystiques pour un effet lacrimal garanti sont aussi au rendez vous de ce second volume, qui est un must à posséder, si l’on aime les musique de films.

The X-Files: « Here We Go » (E.B.E.)

La rédaction

Partager