Ciné Concert Le seigneur des Anneaux : Au-delà des Deux Tours

0

IMG_3279
5.0

Les mélomanes et les fans de la Terre du Milieu vont pouvoir faire un voyage mélodique hors du commun jusqu’au 29 juin prochain au Palais des Congrès de Paris.

LE_SEIGNEUR_200x300_2eme-volet_DEF3_BDIl y a des expériences musicales qui nous marquent comme certaines bandes originales qui laissent leur mélodies et partitions dans l’histoire du cinéma. Et c’est le cas de celle composée par Howard Shore pour la trilogie aux 17 oscars désormais culte : Le Seigneur des Anneaux.

Un film sans musique, c’est un peu comme un café sans sucre, Frodon sans Sam, Luke Skywalker sans son sabre laser ou Dark Vador sans son respirateur. Art pour le 7ème Art, la musique de film fait enfin son entrée sur scène pour le grand public grâce au ciné concert Le Seigneur des Anneaux.

Fort de son succès en octobre dernier au palais des Congrès, Gérard Drouot propose à nouveau et jusqu’au 29 Juin prochain de revivre la bande originale du second opus de la trilogie avec une projection en ciné-concert et live de la version courte du film iconique de Peter Jackson : Les Deux Tours. Un événement recommandé par la rédaction à ne pas rater pour tout inconditionnel de l’univers de Tolkien et aficionados de musique de film.

Incroyable

Conduite par Ludwig Vicki, cette bande originale récompensée aux Oscars est jouée durant la totalité du film par le 21st Century Orchestra, un ensemble symphonique composé de près de 200 musiciens et chœurs unis pour transposer avec puissance et justesse le score Des Deux Tours projeté sur grand écran sans sa piste musicale. Un bonheur inégalé pour les amoureux de la musique d’Howard, dans une alchimie orchestrale enveloppante et des enchaînements de mouvements en synchronisme parfait avec les scènes.

Une expérience hors du commun et immersive, très forte en émotion qui offre une place de choix à la musique en défaveur de l’écran pour lui faire les honneurs qu’on lui doit. Car, que serait Les Deux Tours sans son mythique thème du Rohan, La marche des Ents, celui d’Arwen et Aragorn ou ses chants elfiques ? Une intensité incomparable pour un score élevé à un niveau supérieur tout en revivant le film bien plus fort qu’au cinéma.

Le travail des chœurs et des musiciens a un rendu puissant, tant sur le plan qualitatif qu’émotionnel. Chaque morceau est connu, reproduit avec justesse et rigueur, dans un équilibre orchestral au bord de la perfection. On salue la performance de la Soprano qui assure les solos féminins et qui nous offre de très belles et puissantes montées vocales dans The Gollum Song et les thèmes elfiques de la bande originale de ce long métrage de tous les succès. S’il y a bien un spectacle pour les cinéphiles à voir, c’est celui-ci.

Il reste encore des places disponibles pour les deux représentations restantes, à réserver ici. Yurae Elendil !

Crédit photo : ©Brain Damaged 2013

Partager