Amour à Mort : Manque de développement

0

amour-a-mort-slide
2.5

Disponible depuis le 5 décembre chez Glénat, Amour à Mort une bande dessinée aux allures de Roméo et Juliette. 

La belle Mianne s’apprête à épouser le Sire Anislaar, et dans les allées de l’église bruissent de drôles de rumeurs… On dit que les futurs mariés se sont rencontrés la première fois il y a une dizaine d’années, alors qu’Anislaar venait de trancher la tête du père de Mianne, que Mianne aurait déjà tué par vengeance les proches du roi qu’elle s’apprête à épouser, qu’on peut contempler le récit d’une vie de rage sur les broderies de sa robe, patiemment élaborée dans sa prison dorée… Si ces rumeurs disent vrai, on se demande comment il est possible que Mianne et Anislaar aient décidé d’aller jusqu’à l’autel, et surtout, si le moment venu, ils se diront vraiment « oui » pour cette vie…

Roméo et Juliette

L’histoire raconte la vie de Mianne qui après avoir rencontré son futur époux qui venait d’assassiner son père, a mené une vie de vengeance et de combat. En utilisant un habile procédé de narration et des flashbacks Jean-David Morvan revient sur la vie de Mianne brodé sur sa robe.

Les deux personnages principaux sont le sujet de toute l’histoire pourtant ce sont ceux que l’on connait le moins bien. Peu développée, leur rencontre amoureuse est expéditive rendant leur histoire d’amour peu crédible. Une histoire sur deux tomes aurait été plus appréciable. Pour mieux comprendre les rapports entre le prince et son père. Le personnage du prince restant une énigme pendant toute l’histoire. On ne sait rien de lui et juste accepté son rôle de prince malheureux.

Dessins

Les dessins de Huangjiawei accompagnent bien le récit, avec un character design entre le manga et la bande dessinée occidentale. Cependant, l’origine des oreilles de félin de l’héroïne et son peuple n’est pas expliquée. Les couleurs utilisées sont sombres et correspondent à la tonalité de l’histoire, mais les panels sont parfois trop foncés et rendent la compréhension des illustrations un peu difficile.

Amour à Mort part d’un concept intéressant, mais déjà connu, avec des éléments originaux comme la broderie et la vengeance de Mianne, il aurait pu offrir une histoire plus profonde, ici l’histoire parait un peu trop synthétisée, ce qui est bien dommage.

Crédit photos : ©Glénat

 

Partager